Le pouvoir a réellement peur du MAK 

Gouvernement algérien

ALGÉRIE (Tamurt) – C’est officiel, les dossiers de candidatures rejetés en Kabylie l’ont été pour le motif d’appartenance au mouvement dautodétermination de la Kabylie. Une source proche de l’administration coloniale a confirmé cela. Des rapports ont été établis par les services de sécurité sur l’ensemble des candidats susceptibles d’être dans le clan des séparatistes.

Alors pour un  simple commentaire dans les réseaux sociaux, la personne est cataloguée dans la rubrique des personnes dangereuses pouvant porter atteinte à la sécurité de la population. Et c’est leur fameux article 71 qui le stipule. Il semblerait, selon la même source, que la police a fouiné dans les postes facebook de ces derniers et qu’elle en a tiré des conclusions, hâtives par ailleurs. Alors c’est vraiment grave, dira un kabyle qui n’épouse pas tellement les idées du MAK mais qui souhaite l’autonomie de la Kabylie. « Il suffit, donc, que j’écrive j’aime pour une publication pour que je sois catalogué proche du MAK ? » s’interrogera celui-ci.

Le pouvoir est réellement aux abois. Il tire sur tout ce qui bouge. Après avoir interdit des conférences des cafés littéraires au motif que les universitaires et écrivains invités étaient proches du MAK, voilà qu’il rejette les dossiers des candidats aux élections pour le même motif.

Amaynut pour Tamurt           

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Selon le serment d’OUJDA, l’accession à la Magistrature suprême est interdite aux Kabyles, quelque soit leur degré de soumission… !!!
    L’unique rôle attribué aux K.D.S, est de préparer le terrain à Said Bouteflika et surveiller de près GAID Salah, qui rêve d’un retour des Chaouis aux commandes…!!!

    Répondre
    1. Bonjour
      Attention ( kabyles et MAK
      Le pouvoir veut vous utiliser comme une carte de pression contre la représentation de Bouteflika ou son frère pour 5eme mandat
      Pas de sang kabyle soyez vigilant

      Répondre
  2. Bonjour,nous les africains du nord algériens ,marocains,tunisiens,lybiens on a pas de problème entre nous
    Ce que ont veut c’est notre Liberté être homme libres débarrasser d u rois arabe en Maroc et de l’esclavage et les dictatures du clans du généraux en Algérie soutenue par l’Occident

    Répondre

Réagir

*