Le polisario, maestro du trafic de drogue : le fils de l’un des ministres de la RASD impliqué

POLISARIO

CONTRIBUTION (Tamurt) – Le doute, aujourd’hui, n’est plus permis ! Il en va de l’avenir et de la santé de nos enfants, qu’ils soient africains ou européens. Le récent démantèlement d’un réseau international de trafic de drogue au Sud-Est de Boujdour, dans les provinces sahariennes marocaines, vient apporter la preuve irréfutable de l’implication directe des polisariens dans le trafic de drogue à l’échelle internationale.

En effet, les éléments des Forces Armées Royales marocaines ont déjoué une grosse opération de trafic de chira vers l’Algérie et procédé à l’arrestation de 04 personnes. Le hic est que parmi les individus interpellés figure Majidi Ida Ibrahim Hamim, fils du ponte polisarien Ida Ibrahim Hamim, actuel pseudo ministre du développement de la fantomatique République Arabe Sahraouie Démocratique. Un rejeton qui entretient des liens avec un certain « Robio », connu pour être impliqué dans la criminalité organisée transfrontalière et soupçonné d’avoir organisé le rapt de trois Européens dans les camps de la honte à Tindouf.

Les intéressés ont été remis à la Brigade Nationale de la Police Judiciaire (BNPJ) marocaine pour poursuite d’enquête afin de neutraliser leurs complices et dévoiler à la face du monde toutes les ramifications et les liens de ces criminels polisariens. Ces mêmes polisariens inondent le Maroc de drogue dure et de psychotropes (rivotril), dont l’Algérie est le 1er producteur et exportateur mondial. Nul ne peut nier qu’il existe bel et bien des ramifications régionales des réseaux de trafic de toutes sortes avec les responsables polisariens, impliqués également dans toutes les activités terroristes dans cette région.

Farid Mnebhi pour Tamurt

Partager cet article

Réagir


*