Le PEJ ou comment le dictateur Erdogan s’invite aux législatives françaises

Erdogan et Macron

COMMUNIQUE (Tamurt) – Le Parti Egalité Justice (PEJ) a été fondé à Strasbourg en 2015, par le courant conservateur de la communauté d’origine turque. Actuellement, il compte plus de 3000 adhérents répartis dans toute la France et se présente aux élections législatives de juin 2017, avec 68 candidats. Qu’on ne se laisse pas tromper par son titre, car ses objectifs sont en réalité en totale contradiction avec les valeurs qu’il prétend défendre.

En effet, ce nouveau parti est la vitrine en France du parti islamo-conservateur du Président turc Recep Tayyip Erdogan (AKP, Parti du Développement et de la Justice). Le PEJ se défend de toute proximité idéologique avec l’AKP et met au défi quiconque affirme le contraire, mais la réalité saute aux yeux rien qu’à regarder sa composition. Son Président Sakir Colak est l’un des cadres les plus actifs de l’AKP en Alsace. Il a notamment dirigé la campagne en faveur de l’AKP pour les élections législatives de juin et de novembre 2015. Un autre de ses dirigeants, Murat Yozgat, était en charge du développement de l’UETD (Union des Démocrates turcs d’Europe) considérée comme une association relais de l’AKP en Europe. Murat Yozgat a également co-organisé le meeting d’Erdogan, au Zénith de Strasbourg, en octobre 2015. Il a, lui aussi, participé activement à la campagne pour les législatives turques de 2015 en tant que cadre de l’AKP. Tous cadres du PEJ sont issus du COJEP (Conseil pour la Justice, l’Egalité et la Paix). Fondée à Belfort, dans les années 80, par des islamistes et des nationalistes « Loups gris », cette organisation a pour but de mobiliser les membres de la communauté turque musulmane et de peser sur les orientations de la France vis-à-vis du régime turc. Infiltrée dans plusieurs collectivités territoriales, surtout dans l’est de la France, elle ne cache nullement ses accointances avec l’AKP.

Plusieurs organisations et partis politiques ont d’ores et déjà appelé les autorités françaises à mettre un terme à cette immixtion intolérable du dictateur Erdogan dans le scrutin législatif français. Dans une lettre adressée au ministre de l’intérieur français, le secrétaire général du Parti communiste français (PCF) Pierre Laurent observe très justement qu’ « il s’agit sans aucun doute de la part du président Erdogan et de son parti l’AKP de peser sur les orientations de notre politique internationale, en particulier vis-à-vis du régime turc qui verse à pas accélérés dans la dictature »  La participation du PEJ aux élections législatives françaises ne peut que contribuer à la montée du nationalisme et de l’islamisme turc en France, au grand détriment des Kurdes et de tous les démocrates turcs.

Nous appelons toutes/tous les démocrates, progressistes, féministes et défenseuse/défenseurs des droits humains à s’opposer à ce parti dont les objectifs sont en totale contradiction avec la démocratie et toutes les valeurs françaises et européennes. Nous appelons la France à prendre des mesures urgentes pour mettre un terme à l’ingérence d’Erdogan dans la vie politique française.

30/05/2017
Conseil démocratique kurde en France

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Ce MACRON est sur les traces de son père spirituel Mr FARID Hollande…..!!!
    Après la visite de GAO, (terre des TOUAREG rattachée par la France coloniale au MALI en 1956) il s’apprête à tendre la main au diable ERDOGAN, qui veut exterminer les KURDES.

    Répondre
    1. Vous n’avez rien compris ce sont les sbires d’ERDOGAN qui ont essayés à plusieurs reprises de faire leur propagande pour la nouvelle constitution du diable dans plusieurs pays européens.

      En effet, ces meetings de propagande diabolique n’ont pas été autorisées par autorités de ces pays, ironie de l’histoire seule la FRANCE de FARID Hollande les à tolérés…..!!!

      Répondre
  2. Azul,

    La france a toujours été l’ami « l’allié » des dictateurs ou bien sur dans notre cas « Tamazgha » le fondateur des états coloniauarabomusulment.
    Mais le petit « macron » est fort très fort en peu de temps, il a rendu visite au fantôme boutdeflicaille, au nazi d’Hitlerdogan et à reçu le dictateur 007 Poute-in.
    Voila, voila la france le pays des droits « de je ne sais plus quoi? ».

    Répondre
  3. Ce n’est certainement pas avec les trois turcs qui traînent quotidiennement dans le quartier turc de la porte Saint- Denis, à Paris, que Erdogan risque de peser d’une manière ou d’une autre sur la politique françoise.
    Même si on donnait une carte d’électeur à tous les « kerdash » résidant en France (clandestins inclus), ils n’arriveraient pas à élire un député !
    ( 300.000 turcs selon les sources françoises)
    ( 600.000 turcs selon les sources diplomatiques turques )

    Répondre
    1. azul fellak ! ils ne sont pas que 300.000 ou 600.000 mais bien plus , puisque tout les français musulmans de toute origine vont les soutenir ! l et c’est que le début du combat ils n’abandonnerons pas ! il y a aussi le nouveau parti d’Eric Berlingen l’ UDMF – Union des Démocrates Musulmans Français. les kabyles devraient eux aussi faire de même au lieu de critiquer les autres dans le vide.tanmirt

      Répondre
  4. á part le Döner kebab (le Grec en Francais),la politique de Tiyev ordoyen c´est du fisti !
    Kebab est un nom de viande en arabe qui veut dire, » le foi », or que dans le Grec on trouvent toute sorte de viande animal retravaillé industrielement sauf son foi puis vendu comme sandiwsch dont Ordyoin est fiére! et peut-etre qui sait? le fois aussi est une viande haché a consomé dans un Döner!

    Répondre
  5. Erdogan c’est un dictateur ?
    – Erdogan aide le monde (‘c’est pour sa vous avezzz le seumm bande de ductamurt)
    – Erdogan Protége la syrie donne des aides (‘c’est pour sa vous avezzz le seumm bande de ductamurt)
    – Erdogan a améliorer le pays ahhh (‘c’est pour sa vous avezzz le seumm bande de ductamurt)
    – Erdogan est un musulman
    – La Grand Turquie (Musulman) (‘c’est pour sa vous avezzz le seumm bande de ductamurt)
    – Erdogan est trés sympa aime son pays protége les pauvres aide les pauvres il a même crée plusieurs association
    – Erdogan reste debout
    – Vous aimer pas erdogan

    A CAUSE DE VOS PUBLICITER SUR LE SULTAN ABDULHAMID EN N’A PERDUE L’EMPIRE OTTOMAN SI LA EN COMPREND PAS ERDOGAN EN VA PERDRE LA TURQUIE J’AIME ERDOGAN MON PRESIDENT MA VIE, VIVE ERDOGAN

    Répondre
    1. Idem, j’admir Ardogan il est beaucoup que les Traitre kabyle les rebrab hadad et compagnie qui investissent ailleurs avec l’argent des contribuable et des banques algériennes, ses kabyles sont une vermine aigre doux.

      Répondre
    1. Lol. D’une part un dictateur, n’a rien à voir avec le pourcentage avec lequel il a été élu,
      un dictateur c’est dans la manière de gouverner, et Erdholigan correspond à ces critères.
      D’autre part, Erdogan n’a pas été élu à + de 50%, les élections étaient trichées.

      Répondre
      1. Thomas vous racontez n’importe quoi!

        Un dictateur est élu en général à 90%
        – Un dictateur n’a pas d’opposant!
        Vous racontez n’importe quoi en disant il a triché, un dictateur n’a pas besoin de tricher car il ne permet pas d’avoir une opposition!
        L’existence d’une opposition à 50% prouve déjà qu’il n’y a pas de dictature!

        Vous confondez les élections de 2014 à 52% jamais contesté avec les résultats du référendum!!

        Après vous vous permettez de donner des leçons!

        Répondre
        1. Si on rentre dans votre logique 80% des pays de ce monde sont gouvernés par des ….dictateurs. Du coup, votre raisonnement est egalement valable pour des pays membres de l’UE : Hongrie, Pologne, Bulgarie mais cela ne semble pas vous choquer….

          Répondre
  6. Sérieux j’aurais bien aimé avoir un président comme Erdogan en France on n’aura plus de problème de corrompu au sein de l’état qui se gouffre je ne comprends pas pourquoi les médias ne l’aime pas c’est peut être parce qu’ils est musulman et qu’il laisse les gens vivrent en liberté en Turquie. il y a une dizaine de chaînes Kurdes, des écoles Kurdes,où on parle et on apprend le kurde qui a fait tout ça c’est Erdogan comme vous l’ appelez le dictateur qui aide 4 millions de Syriens alors que la France n’a pas été capable d’en acceuillir 10000mille Syriens et encore je suis gentil ne croyais pas à tout ceux qu’on vous raconte à la télé.aller voir par vous même en Turquie comment les catholiques​, les juifs,les musulmans ou les athées vivent tous les jours ensemble sans se taper vous me faites rire quand vous dites que c’est un dictateur alors que 3 fois il a été élu par le peuple à plus de 50% à chaque fois

    Répondre
  7. Pourquoi vous parler pas des 3 5 000000 en Turquie contre 500 000 en Europe vous êtes tous des. ……… un jours viendra si des bombes tombe sur votre tête même la je c pas si vous comprendrez

    Répondre
  8. Évidement! un « dictateur » authentique qui sait allier conviction et modernité, tolérance et développement,
    au sein d’une démocratie participante et representative.
    Apprécié par son peuple…il oeuvre pour le bien de son pays dans l’unique but: la satisfaction de son peuple!Que cela n’en déplaise à certains baveux.
    Où est le mal?… Stop aux fake clichés!

    Répondre

Réagir


*