Ouyahia aurait eu l’avis des anciens délégués des arouchs sur le statut de la Kabylie

Ouyahia et Abrika

ALGÉRIE (Tamurt) – Le régime algérien agit toujours dans l’ombre à propos du dossier de la Kabylie. Encore une fois, c’est Ahmed Ouyahia qui a commencé à manœuvrer, pas pour trouver une solution sur la Kabylie qui arrange les deux côtés, mais certainement pour couper l’herbe sous les pieds aux mouvements indépendantistes kabyles.

Ouyahia aurait pris attache avec trois anciens délégués dits du mouvement citoyen entre 2001 et 2002.Les détails de cette rencontre ne nous ont pas été précisés par notre source, mais le statut de la Kabylie est le principal objectif, parait-il. « Je sais qu’Ouyahia a pris attache, de nouveau, avec des anciens délégués du mouvement citoyen sur la revendication de indépendance de la Kabylie, mais on ne sait pas qui a pris, en premier, l’initiative.

Il se peut que ce sont ces anciens délégués, qui ont sombré dans l’anonymat, qui ont proposé leurs services à Ouyahia », selon un député de Tizi Wezzu. Cette information confirme à quel point le régime Algérien est préoccupé par les mouvements souverainistes kabyles, surtout après la fort probabilité de l’indépendance des Kurdes d’Irak et de la Catalogne. Ouyahia prépare certainement un plan machiavélique.

Ravah Amokrane pour Tamurt 

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Nous sommes là, nous sommes debout et personne ne peut nous arrêter!.. Nous avons grandi, nous n’ accepterons jamais un charognard à nôtre table, en d’autre terme, un vautour ne pourra jamais se muer en aigle!. Eux sont des vautours charognards qui essayent de substituer la proie à l’aigle!… Un leurre à l’arabe, pauvre bassesse!… sacrés connards…

    Répondre
  2. Les Janissaires d’Alger se trompent le M.A.K, n’est pas les « AAROUCH », cette manœuvre diabolique ne réussira jamais s’ils sont vraiment sincère, qu’ils acceptent l’organisation sous les hospices des organisations internationales d’un RÉFÉRENDUM d’autodétermination, à l’image de celui qu’a organisé par la FRANCE en 1962, et celui organisé récemment par la Grande Bretagne en ECOSSE, le Kurdistan et la Catalogne, autour de 2 questions et non 3…!!!

    1. êtes-vous pour l’indépendance de la Kabylie ?
    2. êtes-vous pour le rattachement de la Kabylie à l’Algérie?

    Répondre
    1. Même en repassant, il n’y a toujours et encore que Yiwen l’mouvement indépendantiste en Kabylie.
      Par contre, le nombre des indépendantistes ne cessent pas d’augmenter.

      Répondre
  3. Waqila Uyahya tâarq-as teqvaylit : deg tmurt taqvaylit, laaqqal (negh les délégués) n taddart negh n laaruc nessevdaditen i yiwen useggas kan. Tagherma taqvaylit maci d tagherma taaravt negh d RADP.
    Rnu dgha ma yella laaqqal ayyi hemmlen ad ten-iqlu udabu deg zzit, ihi aten-an d uzligen, fghen seg taddart.

    Répondre
      1. Je n’incrimine personne a y-izem. Je dis simplement que Uyehya, qui est d’extraction kabyle, a oublié que la durée de la représentation en Kabylie est de 1 an et les décisions se prennent dans la transparence, à la majorité. Là il coure derrière des représentants désignés il y’a 16 ans.
        Quant à ces « représentants », si c’est le cas, ils savent qu’ils ne le sont plus et certians se sont déjà discrédités en 2001 en outrepassant leurs mandats.

        Répondre

Réagir

*