Nouveau livre d’Amar Azouaoui : Algérie, otage de l’arabisme

couverture de livre

CULTURE (Tamurt) – Les langues commencent à se délier, un tant soit peu, concernant notamment le détournement de la Révolution au lendemain de l’indépendance en 1962. En tout cas, le nouveau livre de l’ancien combattant de l’ALN Amar Azouaoui s’inscrit dans la droite ligne de cette veine d’écrits.

« La guerre de libération et l’indépendance, otages de l’arabisme » est le titre audacieux choisi par Amar Azouaoui pour son nouveau livre, publié à compte d’auteur car on devine aisément qu’il est très difficile de trouver un éditeur en Algérie qui accepterait ce genre d’ouvrages sur l’histoire. « C’est avec une grande amertume, née quelque peu d’un traumatisme de la guerre, que j’avais abordé et mis en exergue dès 2010, à travers un 3e manuscrit, en tant que jeune acteur de la guerre de libération nationale, les véritables enjeux sournois à caractère ethnique, qu’a connu cette période de lutte et celle de l’indépendance. Des enjeux caractérisés par un chauvinisme étroit de certains révolutionnaires de palais, qui ont voulu imposer l’arabisme en Algérie, face à l’originalité algérienne du peuple, prévue par les résolutions du congrès de la Soummam », souligne Amar Aouaoui, en guise de présentation de son livre (le troisième). Et d’ajouter : Cette conspiration ethnique, pour laquelle ces teneurs de le l’arabisme, se sont donnés entièrement, sous l’ombre  de la révolution en marche dès le début de l’année 1957, est la source de tous les maux de la révolution de novembre et de l’Algérie  indépendante.

Pour Amar Azouaoui, cette conspiration ethnique  porte préjudice non seulement à la révolution et à l’unité nationale, exploité, d’ailleurs, sous tous ses aspects par le colonialisme ; mais à la nation toute entière. Vouloir imposer l’arabisme au peuple algérien par divers truchements, durant la lutte armée et plus tard, au lendemain de l’indépendance par les armes, pour assurer son emprise par la dictature, relève de la trahison pure et simple du combat libérateur. Amar Azouaoui est l’auteur de trois livre sur la guerre d’Algérie. Il est né en 1943 dans la région de Bouzguen. Membre de l’ALN (Armée de libération nationale), il a été Secrétaire au Poste de Commandement de la wilaya III historique. Il vit à Tizi Ouzou.

Tahar Khellaf pour Tamurt

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. « …prévue par les résolutions du congrès de la Soummam ». A ma connaissance, le congres de la Soumamm n’a pas aborde la diversite culturelle de l’Algerie. Il l’ont meme occulte pour eviter le courroux des arabophone pourtant quasiment incapable de se ferer autour du projet d’independance de l’Algerie actuelle et qui nous le fait payer tres cher. Il s’agissait plus de regionnalisme que de la diversite. Feu Boudiaf, et meme Zighoud Youcef, n’avaient-il pas insiste sur le partage territoriale de la Kabylie (wilaya III ? Heureusement Krim Belkacem en digne kabyle avait refuse ce partage d’une maniere categorique. Autrement, il n’aurait jamais eu d’independance de l' »Algerie arabe » actuelle. Aujourd’hui, à l’aise, les « langues se delient ». Un probleme de conscience?

    Répondre
  2. L’Algérie n’est pas concernée, au même titre que tous les pays arabes, le Liban faisant exception, par les mesures annoncées hier par Doha concernant la suppression des visas d’entrée dans le pays pour 80 nationalités. Pour les ressortissants de ces 80 pays bénéficiant de la mesure, il suffira de présenter à l’arrivée un passeport valide pour obtenir le droit d’entrer au Qatar. Les ressortissants de 33 pays auront le droit de rester dans le pays pendant 180 jours sans visa et ceux des 47 autres pays pourront y séjourner sans visa pendant 30 jours, période renouvelable pour une seule fois. En juin dernier, et selon un communiqué conjoint publié par le ministère qatari de l’Intérieur, la compagnie aérienne qatarie et la direction générale du tourisme annonçaient que les étrangers pourront désormais obtenir des visas pour 42 dollars via le service e-visa. Un système plus rentable et transparent pour les demandes de visas alors que les voyageurs étrangers pourront obtenir leur visa en 48 heures. Selon une circulaire de Qatar Airways adressée à ses employés, le ministère de l’Intérieur a approuvé l’entrée de plus de 38 nationalités nouvelles avec effet immédiat pour peu que leurs passeports soient valables pendant six mois ou plus; qu’ils disposent d’un billet aller/retour et d’une réservation d’hôtel et 1.500 dollars américains en espèces ou par carte de crédit. Auparavant, le Qatar avait conclu un accord avec environ trois douzaines de pays européens, d’Amériques et d’Asie pour fournir un visa d’arrivée. Les citoyens concernés par cette première décision sont ceux de la Russie, la Chine, l’Afrique du Sud, l’Indonésie, l’Argentine, le Paraguay, la Thaïlande, la Macédoine ou encore la Roumanie, l’Uruguay, le Brésil et Malte. Encerclé par un blocus économique et diplomatique imposé par ses voisins du Golfe, Ryad et Abou Dhabi en tête, Doha cherche, à travers ces facilitations, à encourager les autres pays que les traditionnels pourvoyeurs de contingents de touristes. L’Algérie se retrouve, malgré sa politique de non-alignement sur les positions saoudiennes et sa volonté de jouer les bons émissaires dans la crise qui secoue le Golfe, sur la liste des pays indésirables sinon comment expliquer qu’elle se retrouve exclue des nationalités bénéficiant de ces mesures d’exception.

    Répondre
  3. Foutaise et refoutaise, il aura fallu à cet auteur 55 ans pour dénoncer de telles dérives d’une gravité extrême. La génération de Kabyles post indépendance en veut énormément à tous les dirigeants Kabyles impliqués dans la guerre d’Algérie. Ces derniers motivés par le seul élan guerrier et un nationalo-chauvinisme excessif se sont juste limités à faire parler la poudre sans se soucier des retombées néfastes que cela impliquerait sur le pays qu’ils voulaient libérer. Dire les vérités qu’il faut ne suffisent plus aujourd’hui, les Kabyles conscients et dignes ont besoin en plus d’excuses de la part des anciens maquisards de la W.3 historique toujours en vie. Et oui des excuses pour tout le gachis dont ils sont en grande partie responsables.

    Répondre
  4. Les combattants de Kabylie ont été bernés par leurs camarades de lutte arabe algériens. À partir du moment où ces derniers ont pris le pouvoir en 62 après s’être préparés à cela bien avant, l’arabisme s’est naturellement installé en Algérie. Il n’est nul besoin de l’imposer au peuple algérien car ce dernier est majoritairement de culture et d’idéologie arabo islamique. Dire que l’arabisme a été imposé au algériens c’est comme de dire que le berberisme a été imposé aux Kabyles, cela n’a pas de sens car ce sont les Kabyles eux même qui luttent pour la berberite et le berberisme.

    Les combattants Kabyles courent derrière une chimère, ils ne croient pas au père Noël mais ils croient que l’Algérie leur appartient ! L’algérie appartient au peuple algérien arabo islamique, ce peuple à le droit le plus absolu de faire de l’Algérie ce qu’il entend, il est d’ailleurs fier de son arabisme, de son arabitê, de son islamité et de sa culture millénaire. Les lamentations n’y feront rien ! Vouloir lui imposer un modèle autre que celui de l’arabisme auquel il adhère naturellement est voué à l’échec.

    La cécité politique qui frappe les personnalités Kabyles est sidérante. Ils persistent en vain a vouloir modeler un pays, l’Algérie, qui ne les reconnait même pas. Ils détournent leurs yeux de leur vrai pays, la Kabylie, qui a tant besoin de ses enfants pour se libérer du colonialisme arabo algérien. On a vu le rcd et le ffs faire des programmes de gouvernement et des propositions aux algériens qui en réponse les ignore et leur préfèrent les partis arabo islamistes. La seule solution qui reste aux Kabyles pour exister an tant que peuple ce n’est pas de se fondre dans le magma arabo islamique algérien mais de libérer leur pays Kabyle et en faire une république d’où ils pourront vraiment extirper l’arabisme.

    L’algérie algérienne n’existe que dans l’imaginaire de certains Kabyles, c’est comme l’Union soviétique, elle n’existe pas dans la réalité. Il y a l’Algérie arabo islamique comme le veut souverainement son peuple majoritairement. Arrêtez de rêver d’un paradis perdu qui n’a d’ailleurs jamais existé. Vous avez les pieds en Kabylie sous le colonialisme et vous rêvez de devenir des maîtres en Algerie !!

    Répondre
  5. IL faut blamer tous les gens qui ont participes a cette guerre contre la France et qui sont partis sans reveler le traumas des populations de Kabyles et la traitrise des arabes et de l’armee des frontieres.
    A commencer par AIt Ahmed qui a preferer sa retraite en Suisse et sa pension. Il en connaissait des choses ce monsieur mais il a peferer le silence; mais peut etre que l’adversaire connaissait des choses sur lui.
    J’attends e lire ce livre . Mieux vaut tard que jamais!

    Répondre
    1. Le pire chez Ait Ahmed, c’est son satané attachement algérien, ce type s’enfoncait à mort dans son Algérie criminelle du peuple kabyle et de ses propres frères de combat!….Nous, nous avions de l’admiration pour le combattant de 1963 car nous étions, nous sommes et nous serons toujours de vrais nationalistes et patriotes kabyles depuis toujours et même bien avant 1856, pour nous seule le pays kabyle compte, l’âne-gerie, nous ne connaissons, ni ne reconnaissons et ça sera comme celà jusqu’à la fin des temps!. Vive la kabylie indépendante …..

      Répondre
  6. Vous êtes des aveugles!. Bien sûr que tout celà était planifié bien avant l’indépendance par les décendants de déchets résiduels de colons bédouins!. Le vrai autochtone se bat, fait la guerre et libère le terrain, les fossoyeurs s’accaparent, occupent et pillent, c’est dans l’ADN bédouinesque!.
    Nos anciens, nos grand-parents le savaient si bien et celà depuis des lustres!. Nous, nous le savons que bien, ce pays qui avait été à  » l’abri  » un lapse de temps, durant les 130 de colonisation, allait reprendre la main de plus belle!.. Quand nous vous disions que l’arabe était et restera une gangrène éternelle, la seule solution pour éradiquer cette souillure c’est de l’effacement total, c’est un désherbage de cette graine allogène en terre kabyle.

    ( des mains arabistes)

    Répondre
  7. « cette conspiration ethnique porte préjudice non seulement à la révolution et à l’unité nationale… ». De quelle nation parle-t-il ? Mis à part les fondements mis en place par le colonialisme (parti depuis) et la récupération Ben Badissienne, que l’auteur nous éclaire un peu plus sur la consistance de cette nation dont il craint des préjudices sur son unité.
    Il y a une réalité que beaucoup de Kabyles de toutes les générations ne peuvent pas voir (à cause de 150 ans d’Algérie) ou ne veulent pas voir : on s’est fait entubé sur toute la ligne et on continue dans cet exercice.

    Répondre
  8. Je suis de village de Amar omran ( Frikat ) je me souviens j ai ete tous jeune chaque premier November lui et Mohafadha de FLN de Bouira et de Tizi , en plien village au centre de cemitieres des Chohada nous parle en arabes ( sauvent casse ) les vieux et les villes de village et nous les petits enfant on a rien compris a l epoque ….en 1990 avant sa mort en plien village a declare que a regreter tous ce qu as fait ….. a dit ceci en kabyle ( ansoufagh iroumiyen oussand at ichomar ) le fis qui a ete elu a la tete de la mairie de Draa el mizan car le FFS a appler pour le bycote …a donner une chance aux islamisteset les arabistes de FLN d rentrer en kabylie en 1990 ces partis ne trouve meme pas des represantants assayi nazra achou yallen MERCI POUR LE FFS ET LE RCD

    Répondre
  9. Merci à Baql et Illa pour vos commentaires. Unité nationale, nation algérienne, Algérie algérienne et patata patati.
    Aujourd’hui, il faut parler de la nation kabyle point. l’Algérie est un pays façonné par les Français. La nation algérienne ne peut pas exister. Ferhat Abbas l’a cherchée partout, il est mort sans l’avoir trouvée. Une nation est une mère qui protège des enfants. Les Algériens ne sont pas des citoyens. Ce n’est que ghachi. Quand la Kabylie est blessée, quand le Mzab est massacré avez-vous vu cette nation frémir ? Avez-vous vu le ghachi sortir dans les rues pour exprimer sa solidarité avec les Kabyles ou les Mozabites ?

    Répondre
  10. Le dessein machiavélique d’une Algérie arabo-baatho-islamiste est bien évidemment pensé avant son indépendance et en egypte au détriment des richesses culturelles foisonnantes que ce pays renferme.
    Toute l’élite algérienne francophone compétente a été balayé pour être remplacée par des cordonniers égyptiens, des syriens, et des palestiniens avec leurs idéologies mortiferes pour mettre sur les rails ce projet funeste dont les conséquences dramatiques sur tous les plans se voient aujourd’hui, au point les kabyles de jadis jaloux de leur culture, langue, aujourd’hui se bedouinisent en adoptant un accoutrement complètement étrangère à leur culture, les us, et les traditions de leur maîtres saoudiens, bien sûr grace à la plus grande imposture que l’humanité n’ait jamais connue qui est l’islam .
    Même aujourd’hui en libye le marichal haftar son armée est soutenue financièrement et humainement par une milice égyptienne et saoudienne pour avoir le contrôle arabe de la region et noyer toute naissance d’un état amazigh et aussi stopper l’immigration africaine vers l’Europe pour avoir son soutien aussi.
    Le dogme bedouin est notre ruine, il supplante toute notre richesse linguistique, culturelle, ……et nos valeurs ancestrales.
    La kabylie ne trouvera son salut que dans son indépendance.

    Répondre
  11. le Quatar vient de publier une liste de pays pourqui les ressotissants n’ont pas de besoin de visas pour visiter leur oasis/pays. Les arabes algeriens qui nous parlent du matin au soir de la solidarite arabe viennent de recevoir une raclee. Aucun pays officillement « arabe » n’est sur la liste a l’exception du Liban. Meme les gens du Barbados peuvent voyager dans leur pays sans visa. le Boutef et sa smala de Oujda qui a vendu l’ame de l’Algerie a la debouinerie doit expliquer aux khorotos algeriens pourquoi son pays est ‘arabe » !!!

    Répondre
  12. C’est quoi ce révisionnisme et cet anachronisme ? Le Congrès de la Soummam a consacré l’arabisme et l’islamisme :  » une république sociale dans le cadre de nos valeurs islamiques » est-écrit sous la plume de Abane. Le congrès de la Soummam a condamné à mort et fait exécuter des militants qui luttaient contre le système colonial pour UNE ALGÉRIE ALGÉRIENNE ( et ce au moins depuis 1948). Que vous faut-il de plus ?
    Abane, Krim, Amirouche, AÎt-Ahmed se considéraient comme des ALGÉRIENS nés en Kabylie. Ce furent avant tout des Messalistes assoiffés de Pouvoir et prêts à toutes les « combinaziones » qui permettent d »éliminer de (potentiels) adversaires politiques qui se dresseraient sur le chemin de la conquête du Pouvoir. Boussouf, Boukharrouba, boutef et tous les planqués de OUJDA et GHAR DIMAOU ont appliqué la même recette avec plus de violence, de ruse, de cynisme, de Kabylophoble ET SANS AVOIR TIRÉUN SEUL COUP DE FEU contre l’armée coloniale. Alors le congrès qui a condamné et fait exécuter des PATRIOTES KABYLES luttant pour une Algérie ALGÉRIENNE , non MERCI.

    Répondre

Réagir

*