Nourdine Boukrouh est-il à la hauteur de critiquer Saïd Sadi ?


ALGÉRIE (Tamurt) – Personne ne sait quelle mouche a piqué Nourdine Boukrouh, enfant naturel du régime Algérien. Ces derniers jours, il ne rate aucune occasion pour tirer de fléchettes acerbes envers Saïd Sadi. Il lui a reproché d’être en connivence avec le régime Algérien.

Nourdine Boukrouh a cité comme preuves des accusations de Mokrane Aït Larbi et Nourdine Aït Hamouda. Pourtant ce même Boukrouh a passé six ans au gouvernement de Bouteflika. On ne sait pas pourquoi Nourdine Boukrouh s’en prend de cette manière à Saïd Sadi. Ce Boukrouh est pourtant loin de Saïd Sadi. Les parcours des deux hommes n’ont aucune similitude. Nourdine Boukroun n’a même pas un bagage intellectuel de critiquer même objectivement Saïd Sadi.

Le président du RCD a réussi à mettre sur pied un parti politique digne de ce nom qui a mobilisé des milliers de Kabyles et d’Algériens, alors que Boukrouh s’est illustré juste éphémèrement durant les années 1990. L’erreur de Saïd Sadi est de lui avoir répondu la dernière fois. Il aurait du le laisser aboyer tout seul. Sadi le dépasse sur tous les plans et de point de vu politique, il ne devait pas répondre à n’importe qui. Que représente Boukrouh? rien. Il n’a ni passé, ni parti politique ni aucune crédibilité. Tout le monde sait qu’il est utilisé ces derniers temps par Toufik contre Saïd Bouteflika.

Ravah Amokrane pour Tamurt

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Aussi il ne faut pas oublier que ce baathiste etait ministre durant les masscres de 2001 en Kabylie. Si il etait si patriote que cela il aurait du quitter son poste ces jours la. Soudainement il est devenu un opposant ???? Certainement anti-Kabyle alors que lui meme est originaire de Jijel , Kabylie.

    Répondre
  2. C’est vrai que boukrouh est devenu opposant de BouHef , mais il ne peut pas nier qu’il etait son ministre du commerce et son redacteur en chef de ses discours en Algerie et à l’etranger , boukrouh a declaré que BouHef aime sa plume , mais il ne faut pas oublié aussi que Said Sadi a declaré une fois que BouHef est le 2 em BOUDIAF .
    conclusion : l’histoire ne pardonne pas .

    Répondre
  3. Mr BOUQROUH, qui parle souvent dans ces interventions de “CITOYENNETÉ” ne doit pas ignorer que cette notion est un concept occidental intimement lié à la LAICITE, qui à pour fondement l’individu (c’est à dire le “JE”)
    La LAICITE s’oppose à l’idéologie dominante dans la société Algérienne “l’ISLAM salafiste” fondée sur la OUMA islamia (c’est à dire le NOUS)
    Seule la séparation de la Mosquée de l’Etat par l’inscription de la LAÏCITÉ dans la constitution Algérienne peut faire des Algériens des CITOYENS au sens propre du mot..! Encore faut-il que les Algériens acceptent cette séparation….!!!

    Répondre
  4. Il faut voir la réalité en face, car Boukrouh et Saadi se sont présenté en 1995 aux Elections présidentielle contre Zerwal. Et comprenez le bien, Boukrouh avait créé un Pari politique qui s’appelle PRA e en dehors de la Kabylie et d’
    Alger, Boukrouh avait recueilli plus de voix que Said Saadi. Pourtant le prti venait juste ne naître, c’était sa première participation. Donc même si Saadi dépasse intellectuellement ce Boukrouh, ce dernier reste plus crédible que Saadi aux yeux des Arabophones algériens.

    Répondre
  5. Allah yahdikoum ya le RCD ET LE FFS retirez vous des arabobaathistes vs navez rien à y gagner dailleurs je ne sais pas ce qui vs reste en crédibilité ou popularité. Vos cadres valables vs ont quitté pcq les deux partis s’accrochent à l’Algérie qui ne veut pas d’eux et qui les renis,alors de grâce, rejoignez hommes et bagages notre mouvement indépendantiste là vs vs sentirez chez vs et avec vos frères kabyles, vs gagnerez en respectabilite et en dignité. Faisons l’union, ns on vs ouvre les bras au moment où les autres vs rejettent. venez vers nous, sans états d’âme, lalgerianite ne vs a pas réussi, alors il y aura que la kabylie qui vs prendra sous son aile, car elle a besoin de vous.Considerons que vs vs êtes égarés politiquement.ca arrive et personne n’est parfait. Nous sommes tolérants.ensemble construisons l’état kabyle, ne perdons pas de temps. Afous dagfus,thaqvaylit asnafk afud. Tanmirt

    Répondre
  6. Oui Uccay était un pion du pouvoir du début à la fin de son imposture.
    Il aréussi à ammasser une fortune sur le dos des militants qui s’exposaient.
    Tapez menisubilansgratuits.com et vous decouvrirez le pot au roses . Une société de gestion de biens immobiliers en europe au nom de son fils ameziane seif al islam.

    Répondre
  7. A SI BOUKROUH, il faut d’abord asseoir un Etat basé sur la géographie et non sur la race « ARABE ».
    VOILA COMMENT INSTAURER UN ETAT DEMOCRATIQUE EN ALGERIE

    1. Mettre en place un Etat Fédéral calqué sur les 6 Wilayas historique avec une capitale fédérale au centre du pays (*).
    2. Introduction de la laïcité dans la constitution Algérienne « séparer la mosquée de l’Etat ».
    3. Effacer la disposition RACISTE et XENOPHOBE : « ALGERIE TERRE ARABE » dans la constitution Algérienne.
    4. Suppression de la disposition « l’islam religion de l’Etat », c’est une agression caractérisée contre la liberté de conscience, de culte.
    5. Suppression de l’enseignement de la religion musulmane dans les 3 paliers de l’enseignement.
    6. Consacrer la liberté de religion en autorisant la création des écoles privées religieuses musulmanes ou autres.
    7. Suppression du Ministère des Affaires religieuses.
    8. Voter une loi interdisant l’utilisation des sigles FLN et UGTA.
    9. Mettre fin en urgence à la politique d’arabisation principal vecteur de l’idéologie ISLAMO-BAATHISTE-TERRORISTE.
    10. Se retirer de 2 machins (l’U.M.A. et le Ligue KHARAB) deux entités racistes fondées sur l’ethnie, arabe.

    Répondre

Réagir

*