Il est nommé son représentant auprès de l’UE, Nordine Ait Hamouda promu à l’APN


ALGÉRIE (Tamurt) – Comme il fallait s’y attendre, les parrains de Nordine Ait Hamouda n’ont pas tardé à gratifier ce dernier en le nommant officiellement comme représentant de l’Assemblée Populaire Nationale algérienne auprès de l’Union européenne.

Il s’agit d’une promotion qui ne surprend point les initiés aux pratiques du pouvoir algérien. Nordine Ait Hamouda a été depuis toujours un  élément clé du pouvoir algérien pendant l’époque du parti unique et durant toute la période où il était cadre du RCD (Rassemblement pour la culture et la démocratie) et un protégé de Said Sadi.

Il a gardé ce statut de privilégié après son éviction du RCD. Le pouvoir ne peut pas se passer des services de Nordine Ait Hamouda qui assume bien sa mission ou plutôt ses missions. Pour rappel, même du temps où il était député sous la casquette du RCD, Nordine Ait Hamouda avait été nommé vice-président de l’APN, en dépit du fait que le RCD n’a jamais eu la majorité dans cette assemblée où ce parti qui campait le rôle « d’opposant » avait à peine 20 députés. « Quand il y a eu les événements d’avril 1980, c’est Nordine Ait Hamouda qui nous a été envoyé par le pouvoir pour parler au nom de ce dernier », se souvient un ancien acteur actif du printemps berbère qui a démissionné du RCD quand on a voulu le mettre sur la même liste de candidats avec Nordine Ait Hamouda.

Pour rappel aussi, Nordine Ait Hamouda était un cadre du FLN jusqu’au milieu des années quatre-vingt. Il était même membre du commissariat national de l’ex-parti unique. La question qui se pose : Comment avec un tel CV qui met à nu toutes les accointances évidentes de Nordine Ait Hamouda avec le pouvoir, ce dernier a pu s’assurer une telle longévité dans le parti du RCD aux côtés de Said Sadi jusqu’à devenir pratiquement le numéro 2 du RCD avant d’en être évincé pour des raisons qui restent inconnues à ce jour.

Tahar Khellaf pour Tamurt

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Est si toutes cette pièce théâtrale n’est pas uniquement est dans le seul but de promouvoir les KDS dans les hautes hémisphères internationales dans un seul et unique but, qu’est à mon humble contribution et j’espère que je me trempe, c’est de contre-carrer l’initiative du MAK.
    Amirouche Allah Yerahmou ou yerham gaa echouhada, etait victime ou connaissait tres bien l’histoire waqila qui s’est déroulée dans la région de Msila ou Boussaada d’un certain sanguinaire qui avait assassiné dans les 350 pauvres gens qui leurs tort c’est qu’ils s’exprimaient en kabyle ce sanguinaires s’apellait d’après les dires des gens de cette région un certain BENSAIDI….!!!!!!!??????

    Répondre
  2. Quand on voit les avancées du MAK et les coups portés au pouvoir et à sa discréditation devant les instances internationales, qui de mieux qu’un kds pour parler au nom des kabyles mais au nom de cet algeristan.
    Il est vrai qu’on peut encore s’enorgueillir d’avoir une tête pensante bourrée de diplômes au sein des instances internationales tout autant que ceux qui gouvernent cet algeristan: aucun niveau d’études !
    Il s’expliquera également devant l’union européenne quel était son rôle dans l’assassinat de feu Matoub Lounes .

    Répondre
  3. des qu un Kabyle réussit vous l’insultez restez a paris buvez votre bière ou verre de rouge nous avons tous compris on vas tous faire comme vous se tailler chez madame la france en laissant et abandonnant nos vieilles mères et nos sœurs célibataires c’est tout ce qui reste de la kabylie maudite

    Répondre
  4. Il a été nommé vice président de L’APN par rapport à son âge. De plus, ça fait une année vous le considériez comme un homme courageux kabyle parce qu’il a critiqué le RCD , précisement SAid Saadi.. On arrive pas à suivre votre raisonnement. Vos dites toujours n’importe quoi. Il semble que c’est votre ligne éditoriale de dire des absurdités pareilles
    .

    Répondre
  5. @yaghioul, un kabyle promu à un poste par régime anti-kabyle n’est pas une réussite. C’est une collaboration. C’est une machination pour briser l’âme kabyle. Toi apparemment tu es un lèche-babouches.

    Répondre
  6. Je n’ai plus de respect pour cet individu car quand il dit des vérités historique sur le congrès de la Soumam et parle du rôle de la Kabylie pendant la guerre d’indépendance il vient au secours du pouvoirs algérien colonisateur. Ces vérités historiques doivent être dites par les Arabes du pouvoir et les dire revient a reconnaitre que ce sont les Kabyles qui ont fait la guerre et non les arabes. Et je mets au défi ce Nour eddine si c un ARGAZ de recouvrer un minimum de thirugza de son père et oser exhumer les restes du colonel Amirouche pour l’enterrer a Tassaft Ouguemoun son village natal. Il laisse la mémoire de son père souffrir a coté de ses bourreaux Boumedienne Boussouf et les autres. Voila un acte qui va t’honorer et te réhabiliter auprès des Kabyle.

    Répondre
  7. La kabylie a toujours été victime de la trahison de ses fils. Dès qu’un leader s’impose à la tête d’un mouvement, il trahit et c’est la crise de confiance qui s’ensuit. La société est toujours digne, mais elle ne sait plus à qui faire confiance. Voilà le drame.

    Répondre

Réagir

*