Naima Salhi : « Je suis menacée de mort par le MAK »

Députée Naima Salhi

ALGÉRIE (Tamurt) – La cheffe politique islamiste, Naïma Salhi, qui a appelé à l’exécution de Ferhat Meheni, la semaine passée, est revenue encore une fois à la charge. Cette fois pour se victimiser et annoncer sur un plateau de la chaîne Ennahar, que des militants du MAK l’ont menacée de mort.

Alors qu’une semaine avant c’était elle qui appelait le régime algérien à éliminer physiquement le leader du MAK. Naïma Salhi, qui se représente comme une femme de bonne famille et honnête, n’a cité aucun nom cette fois et ne semble pas regretter ce qu’elle avait déclaré auparavant. Refendeuse de la polygamie et autres idées d’âge primaire, Naïma Salhi pense qu’une femme honnête a donc le droit d’appeler au meurtre; Certes, les déclarations de cette Salhi sont dangereuses, mais comme la plupart des gens de la mouvance islamiste, elle n’excelle que dans l’invective et les polémiques stériles, étant donné qu’elle ne peut pas développer un sujet politique intéressant ou constructif.

Les kabyles ne devaient même pas lui répondre. Mais elle doit aussi savoir que les kabyles ne sont pas des tueurs comme les gens de son courant politique, les islamistes. Ferhat Mehheni n’a même pas réagi aux accusations. Kateb Yacine l’avait qualifié de maquisard de la démocratie. Certainement cette Salhi ne connait Kateb Yacine que de nom et elle ne sait même pas lire ses livres.

Ravah Amokrane pour Tamurt 

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Naima Samhi ne sait lire que sa langue arabe, celle d’Allah, le Dieu de Okba. Les livres de Ferhat ne risquent pas d’êtres lus par cette femme arabe algérienne .

    Répondre
  2. Elle défend la polygamie, appelle au meurtre de F.Mehenni, se sent en danger de mort face au MAK. Symboliquement, il est évident que le MAK combat ses idées d’un autre âge et qu’il « assassine » son idéologie nauséabonde. Mais alors, pour un algérien normalement constitué, en possession de toute son intelligence, le MAK pourrait et devrait être considéré comme la lueur d’ESPOIR, la lumière, le mouvement salvateur. Or le parti auquel adhère cette malheureuse veut la mort de l’intelligence, de la raison. Il cherche à plonger l’Algérie voire la planète Terre entière dans l’obscurité complète! Qu’y a-t-il d’étonnant dans son accusation vis à vis du MAK? C’est le seul mouvement à mettre en péril son existence à elle et celle de ceux qu’elle, en bonne oie blanche, a décidé de soutenir! Elle joue avec le feu, ne regarde que son nombril, et couverte de son linceul blanc musulman, profère des propos inquiétants pour le genre humain… Cela prouve que santé mentale et islam(isme) sont opposés, antithétiques. Les algériens ont été aspirés par un vent venu de l’Orient, qui les étouffe, leur cingle les neurones et ils se retrouvent à rêver de voir le parti de cette oie blanche prendre le pouvoir! Masochistes, les algériens? Peut-être bien que oui! Le MAK leur propose de se libérer et eux le combattent. Peut-on libérer un prisonnier qui fait tout son possible pour retourner en prison? Peut-on empêcher un être désespéré de se noyer? Cette N.S est un prototype de la mutation du peuple algérien. Révolté de par le passé il est devenu chiffe molle…Tant pis! Restent les kabyles qui refusent l’annihilation ou la soumission à l’Arabie Islamique Ténébreuse… Vive le MAK! Vive la Kabylie indépendante! c’est eux ou nous! Nous vaincrons pour le salut de l’humanité!

    Répondre
  3. Cette femelle qui refuse le statut de femme à part entière pense sérieusement qu’appeler au meurtre d’un mécréant est un droit pour elle qui fait partie de la secte. Avant elle, le sinistre hamadache qui heureusement n’avait pas sur le champ les moyens d’exécuter Kamal Daoud pour ses idées, avait appelé l’Etat à le faire. Un autre terroriste sanguinaire notoire avait décrit sur un plateau de télévision comment il a assassiné de ses propres mains un pauvre appelé du service national. Imaginez un peu si en 91 ces sanguinaires avait pris le pouvoir. Ce qui est intriguant, c’est qu’ils le font à visage découvert et sont même devenus des vedettes sur des chaines de télévision. Evidemment, pour le pouvoir, le danger est du côté du MAK. On a tout compris.

    Répondre
  4. Lapsus je dirais plutôt le Dieu d’Abraham, de Moïse , de Jésus et in fine de Mohammed, mais de Okba ibnou Nafaê, néni car il ne fut point prophète.. La langue arabe pour votre gouverne est une langue hériter de Araam l’un des descendant de Noé, cinquième fils de Sem.Ne dénigrez pas si facilement les arabes d’une façon ironique.
    Mea culpa.

    Répondre
    1. @Tizi-Akhmed
      Je ne sais qui denigre qui ? Qui impose quoi sur qui ? Tu fais maintenant des predateurs arabo-islamiques des victimes chez nous en Tamazgha ? Ils sont des descendants de colonisateurs et cela on ne l’oublie pas. Quand a la langue arabe, elle a ete copie de l’Aramaique-Syriaque . Finalement les ancestres que tu cites font partie de la mythologie du Moyen Orient. Abraham n’as jamais existe.

      Répondre
    2. Tizi ahmed libre à toi de vénérer l’arabéen qui vient de l’araméen mais ici tu es hors sujet , on parle d’une femme islamiste notoire qui se sent tellement sûre d’elle et de ses appuis qu’elle se permet de menacer de mort mass Ferhat et voyant que les Kabyles lui ont répliqué de façon cinglante ,la peur soudain change de camp. Elle veut avoir le monopole du terrorisme et croit que les Kabyles sont tous chrétiens et si on leur donne une claque ils tendront l’autre joue .Eh non ! . Quant à tes élucubrations sur Noé et ses enfants , permets moi de douter de leur Vérité historique,trop simplificatrice ,pour être crédible .Peut être n’est ce qu’une image pour faire comprendre à l’humanité agressive l’inanité de sa vanité et les problèmes qu’elle engendre .Encore un conte métaphorique que seuls la foie aveugle peut faire avaler tel quel .

      Répondre
  5. Il est dans la logique des choses que cette pimbêche défend sa croute en se victimisation, normal elle se nourri de l’islam et en fait un fond de commerce …

    Une monté du MAK permettrait d’ouvrir les yeux sur la nocivité de la religion et de mettre fin à une longue nuit d’endormissement … de ce fait tous les moyens sont bon pour dénigré, décrié, diabolisé, les initiateurs de ce projet oh combien salutaire …

    La force et l’efficacité de toute réaction propice à la raison doit être envisagée à travers une réflexion sereine dans le comportement du quotidien pour chasser ces dogmes qui nous étouffent afin de s’atteler à reconstruire tout ce qui a été brisé.

    Répondre
  6. Une terroriste islamistes aux mains tachées de sang et qui est co-responsable de 300 000 assassinats criminels rien qu’en algérie et qui ose qualifier ceux qui n’ont pas une seule goutte de sang sur les mains de « terroristes ».. On aura vraiment tout vu avec ces primates islamistes.
    Une crapule qui appelle a l’assassinat d’un homme qui n’a tué personne et qui se victimise comme tous les arabo islamistes parce qu’on lui rendu la monnaie de sa pièce.. Vraiment j’ai honte de partager la même nationalité avec cette énergumène et j’ai hâte d’avoir mon propre état pour rompre définitivement les liens avec des gens qui sont pour moi des extra terrestre avec qui on m’oblige a cohabiter en me mettant une pince au nez tellement l’odeur est fétide et fécale

    Répondre
  7. Tous nos maux viennent de l.arabisation forcé de notre pays Tamazga soutenue et entretenue par la religion d.état voyou qui a réussi a deviser le peuple Algérien en un demi siècle , La pauvre Diablesse N’aima n.est qu.un exemple du fruit l.école sinistrée ou on leur enseigne que le mensonge depuis Boumediene à ce jour.
    Le malheur c.est que l.Algerie n.a pas d.État unificateur et le fossé qui s.sépare les deux familles continue a se creuser d.avantage .
    Les uns se croyant arabes plus que les arabes ( déracinés ) cultivent la haine envers les autres qui revendiquent leurs droits a leur langue et culture remplacés par l.arabe langue étrangère qui ne sert a rien sauf la division et le règne sans fin des voyous itiateurs du ce projet
    satanique, c.est ainsi que la seule solution est la séparation de ces deux familles qui ne se reconnaissent plus et Vive Ferhat Mehenni .

    Répondre
  8. Merci tamurt.info de mettre la photo de cette « cheffe politique islamiste » (je vous cite) à la une. Elle a dû vous remercier avant moi. C’est ce qu’on appelle une ligne éditoriale.

    Répondre
  9. J’ai vous a dit que les autres régions vous aiment pas et encore la langue berbère ou kabyle
    Continue vous a faire plaisir de parler en arabe avec des algériens qui se sont fièrs d’être arabe ou ils négligé leurs origines
    Alors parlons la langue de Molière
    A plus

    Répondre
  10. L’ENTRISME, à été toujours la ligne de conduite des frères Musulmans (frères chayatines) que ce soit en Egypte ( pays qui les a enfanté) ou en Turquie, ou en Algérie, Ils ne changeront jamais, ce sont les OMEYADES du XXI Siècle……. !!!
    Les pratiques des islamistes intégristes Algériens dans la conquête du pouvoir s’inscrivent dans la pure stratégie de Muawiya Ibnu Abi Sufian, dans ses trois guerres de « KORSI » avec l’imam ALI, qu’il a d’ailleurs toutes perdues… !!!
    Muawiya est le premier qui a introduit la politique (le mensonge) dans l’islam et bizarrement sa devise dans les guerres qu’il a mené contre l’imam ALI « El-Harb Khidaa » a été reprise par un certain Abassi Madani dans une émission de télévision en 1989.

    Répondre
  11. Le retour du bâton. Comme elle disais ma grand-mère cracher au ciel et revient sur ta figure, vous voyez madame l’egnorance coûte cher au à notre pays. Et dire que vous ête député
    Pauvre Algérie

    Répondre

Réagir

*