Mustapha Bacha : Seuls les dissidents du RCD sont venus

Commémoration décès Mustapha Bacha

KABYLIE (Tamurt) – Lors de la commémoration de l’anniversaire du décès de Mustapha Bacha, au village Tassaft-Ouguemoun (wilaya de Tizi Ouzou),  samedi dernier, aucun responsable ou cadre actuel du RCD (Rassemblement pour la culture et la démocratie) n’a daigné faire le déplacement pour y assister. Pourtant,  il s’agissait d’un recueillement. Donc la casquette politique devait forcément et en toute logique céder la place à la mémoire et surtout à la fidélité à l’amitié.

Mais hélas, ce n’était pas le cas. En revanche, ce qui a retenu l’attention lors de la cérémonie de recueillement en question,  organisée entre autres par la Fondation Mustapha-Bacha, nous avons remarqué la présence en force de beaucoup de dissidents du RCD. Même ceux qui ont quitté ce parti tout récemment ont signé de leur présence cet hommage à l’un des plus grands militants de la cause berbère (Mustapha Bacha faisait partie des vingt-quatre détenus du printemps berbère d’avril 1980, faut-il le rappeler). Parmi les personnalités présentes, on peut ainsi signaler celle de Nordine Ait Hamouda (fils du Colonel Amirouche et député indépendant), Ouahab Ait Menguellet (maire de Tizi Ouzou, élu sur une liste du RCD avant de démissionner de ce parti, il y a quelques mois), Djamel Fardjellah (ancien numéro deux du RCD ne faisant plus partie du parti depuis de nombreuses années), Abdennour Abdesselam (auteur de livres en et sur tamazight et également dissident du RCD, alors qu’il était l’un des cadres les plus proches du RCD après sa création). Abdennour Abdesselam est également l’un des premiers cadres du RCD à avoir jeté l’éponge.

Et la liste est encore longue. Il y avait aussi une présence remarquable de militants du Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) ainsi que des militants du Rassemblement pour la Kabylie (RPK). Quant aux actuels dirigeants du RCD, ils semblent avoir d’autres chats à fouetter.

Tahar Khellaf pour Tamurt  

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

Réagir

*