Même les morts votent en Algérie !

Bureau de vote

ALGÉRIE (Tamurt) – Afin de faire face au boycott massif des prochaines élections que le régime colonial d’Alger veut imposer aux kabyles, des milliers des personnes décédées sont toujours inscrites sur le fichier électoral.

« Je suis réquisitionnée pour la préparation des prochaines législatives,  le secrétaire général de notre commune nous a donné l’ordre de laisser sur le fichier électoral toutes les personnes décédées. C’est facile à comprendre pour quelle raison », nous informés une fonctionnaire de la mairie de Larvaa Nath Irathen. «  D’autres collègues et confrères des mairies de Tizi Wezzu ont reçu les mêmes consignes de la part des secrétaires généraux, qui ne sont à vrai dire, et comme tout le monde le sait, que des agents de la DSS, -ex-DRS », nous indique notre interlocutrice. Le RCD était le premier parti à signaler cette anomalie.

On s’interroge si, réellement, les personnes qui ne sont plus de ce monde, seront considérées comme des votants.  Bien sûr, si c’est le cas ce sera au profit des candidats RND-FLN. Tout ça, sans parler aussi des votes des corps constitués. Les policiers, gendarmes, militaires, douaniers,…seront dans l’obligation de voter au profit des candidats du régime. Les autres petits partis kabyles, le FFS et le RCD, auront une trentaine de sièges à partager …en Kabylie uniquement ! La fraude électorale est une culture en Algérie. De Benbella à Bouteflika.  Mais la fraude la plus spectaculaire était, pour rappel, les législatives de 1997 au profit du RND et du FLN. C’était sous l’ère de Zeroual. Aujourd’hui certains veulent présenter ce général comme un chef d’Etat crédible et intègre !

Ravah Amokrane pour Tamurt

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Thevra tlatha fi tlatha wekk vava ! wekk adh yemma ! maayazzel ismiw dhi twerkest al lezyer ! ulac ismiw di tidukkli dhimaafen a dounitt !

    a transmettre ce message aux kabyles digne de leur appartenance !

    Répondre
  2. C’est du mensonge. Arrêtez vos salades. Il y a des lacunes et des insuffisances. C’est certain. Mais de là qu’un responsable vous ordonne de maintenir les noms de personnes décédées sur la liste électorale! C’est un peu tiré par les cheveux !

    Répondre
    1. @ Mohamed djamal . ce que dit l’article est totalement vrai , les secrétaires généraux des mairies ne peuvent absolument pas retirer les morts des listes électorales ,il faut un ordre des supérieurs , même les maires ne peuvent pas y toucher , c’est une cagnotte du régime et c’est lui seul qui en décide , pas un secrétaire général d’une petite commune ni même d’une grande commune .

      Répondre
    2. lors des dernière présidentielle ,il y a eu plus de votants que d’habitants dans une commune de l’est du pays (setif ou oum elbawaghi ) ,c’est passer sur el magharibia avec les documents officielles et tout .
      les irrégularité lors des élections son systématiques et plus ou moins massive ,bouteflika l’a reconnue publiquement ,et il suffit de demander a un enseignent qui a dejea surveiller dans un bureaux de vote pour que cette affirmation soit confirmé .
      lors du referendum de 2005 une enseignente de ma famille qui travaille a el oued ,m’a affirmé qu’il n’y avait eu que 3 votant ,a la fin de la journé ils ont bourré les urnes avec des bulltins « oui « 

      Répondre
  3. Qu’attendez vous pour donner des noms des électeurs déjà morts et maintenus sur les listes électorales? Qu’attendez bous pour nous donner les noms de ces secrétaires généraux? Ou tout simplement les dénoncer a la justice ?

    Répondre
  4. Depuis longtrmps ils utilisent cette formule de tricherie ! a savoir et dans le doute que le recenssement de la population inferieure que les 40 millions, ils ont un quota de plus 7 millions de citoyens et citoyennes extra includ les morts, donc toujours ils sortent d‘un taux de 30~35% electeurs, ils sont les plus grands busters de la planete .

    Répondre
  5. DIversion et rien d’autre.
    Quand une commune ou un centre de decompte, fait ses comptages, les representants des partis et autres faux-temois ne signent pas leurs chiffres et PVs. Ils attendent un coup-de-fil, de Tizi, ceux-la meme qui attendent leurs ordres et chiffres d’arriver d’Alger. En d’autres termes, que les gens aillent voter ou pas, morts ou vivants, ne changera rien… les comptes sont deja faits, et le jour de la mascarade dite « election », on attend…les valeurs en provenence d’Alger.

    Répondre
  6. Réponse a moi même parce que quand j’me lâche je dis n’importe quoi, la cause tient au fait que je rêve éveillé pour avoir l’illusion que l’Algerie pratique le jeu démocratique dans le fonctionnement de ses institutions. N’exerçant pas la profession de maraîcher, je n’ai pas de salades à vendre ou a donner mais seulement quelques vérités connues et partagées par tous à asséner à tous les Mohamed et les Djamel.
    L’Algerie n’a pas de justice. Oh bien sûr qu’elle possède des tribunaux, et même une cour qu’elle a appelé suprême ( on croirait qu’on est aux States quand on entend le mot ). Donc, il est admis et concédé que l’Algerie a une justice qui a la particularité d’avoir un fonctionnement inspiré du grand savant humaniste théoricien et praticien politique, Idi Amin Dada . La cuisine juridique du système politique de la justice algérienne fonctionne non pas en se fondant sur l’application de règles normatives mais de l’intérêt politique du moment, des personnes en cause, et bien souvent, non pas des sommes en causes mais surtout de leur montant parce que le juge qui ne se nourrit pas seulement de lois et décret exige un chouya sa part de la galette de dinars objet du litige.
    Pour le jeu électoral, le système est calqué sur la même règle : est nommé « élu » celui qui brosse mieux les chaussures de son chef et qui plie échine jusqu’à toucher le sol avec son nez. Tout le reste n’est que théâtre pour donner l’impression qu’on ne fait pas comme les républiques bananières mais bel et bien comme les républiques pétrolières et gazières .
    Et l’autre banane, là au dessus de moi qui exige qu’on lui fournisse des preuves, ne serait-il pas l’idiot du village pour faire une telle demande ?

    Répondre
  7. l´Egliese catholique n´a pas besoin de recourir au vote pour désigné son pape, cea se fait par fumé blanche entre les cardineaux du moyen age sortie du chemini du plais de vatican dans la capital italien(Rome), insi que chez les mouslim, Benladen n´a pas besoin du vote pour devenir chef d´une nébleuse terroriste dont le régime de l´radp fait partie!

    Répondre

Réagir


*