Et les massacres des kabyles par les gendarmes, ne choquent-ils pas les algériens ?


ALGÉRIE (Tamurt) – La télévision du régime Algérien a montré des images choquantes des carnages de Bentalha. Toute la classe politique algérienne s’accorde à affirmer que cette attitude du régime n’est qu’une menace envers les Algériens. C’est-à-dire, si le régime part, les algériens revivront les mêmes années noires, comme les carnage de Bentalha.

Or, les massacres de Bentalha étaient l’oeuvre de ce même régime. Des victimes qui ont survécu à ce drame affirment, avec preuves à l’appui, que lors de leur fuite vers des casernes militaires, situés à moins d’un kilomètres de Bentelha, les militaires les ont repoussés et leur ont fermés le portail de la caserne en refusant d’intervenir pour les sauver. Certains insistent et persistent à dire qu’ils ont même reconnu des éléments des services de sécurités parmi les groupes terroristes qui ont tué plus de 450 civils à Bntelha. Alors on peut dire sans crainte de se tromper que le maintien du régime en place est un danger pour la population. La preuve, les carnages en Kabylie, où 130 jeunes ont été tués, n’étaient pas l’oeuvre des gendarmes et de la police de ce même régime?

C’était les images des jeunes kabyles, mains nues et qui revendiquaient un etat de droit et de démocratie, qu’il fallait montrer pas seulement aux algériens, mais au monde entier. Mais, pour des raisons racistes et régionalistes, l’assassinat d’une sauvagerie inouïe ne choque personne en Algérie. Ni les hommes du régime, ni les Algériens. Ces derniers n’ont manifesté aucun signe de solidarité envers les victimes kabyles entre 2001 et 2003.

Ravah Amokrane pour Tamurt 

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Il faut rien attendre de ce pouvoir assassin ni de ces algérien la seule chose qui compte c est l indépendance de notre pays la kabylie qui va assurer la sécurité et l avenir de ses enfants
    Vive la kabylie indépendante.thadukli à lekvayel.

    Répondre
  2. Ya plus d’algeriens que des kabyle qui sont morts pour L’Algérie leurs massacre ne choque pas pourquoi ( les kabyles ne disent pas qu’il sont des algériens surtout à l’étranger)

    Répondre
  3. Ni arabes ni arabisables. Si les egarés redeviennent ce qu’ils étaient, on est prets à batir la Numidie. Si par contre les agents du Caire insistent dans la volontè d’arabiser, alors sachez que le pays ne s’unirait meme en le soudant !! Deux visions du monde diametralement opposées….

    Répondre
    1. Jamais avec des frelatés bédouins qui sont ces derniers!.. Nous voulons juste reprendre nôtre terre, quand à ces autres là, qu’ils aillent au diable! La Numidie est morte depuis la souillure arabo-islamique!.. La Numidie est vivante uniquement en Kabylie, je doit rajouter hélas, jusqu’à quand???…..

      Répondre
  4. azul

    je pense que dans ce contexte il y a un travail de fond à mener et ce par l’instruction …
    dire que ls kabyles étaient présents avant le « arabéens » ou vice et versa … à voir …
    questions à se poser « d’ou viennent les kabyles ??? j’effectue un travail à ce sujet et cela fait 7 ans que je m’y attèle et à ce jour je n’ai que des brides … mais je sais que le fruit ne saurait tarder … (un peu comme l’olovier) …

    néanmoins à défaut de se jetter des pierres essayons avec ces dernieres de reconstruire et ce avec patience et je sais (en toute modestie) que la kabylie et sa population est très patiente …

    azul fellawen

    Répondre
  5. Les massacres commis sont l’œuvre des services algériens même si les islamistes sont la pire gangrène qui existe en tous points de vues.
    Lorsque 3/4 des martyrs sont kabyles, que la plus grande partie des élites assassinées sont kabyles, que tout ce qui se construit est l’œuvre des kabyles ( tout le domaine privé est kabyle, florissant malgré les entraves du pouvoir) , pas grand à rajouter ou à prouver.
    Nous avons une ouverture d’esprit qui ne se limite pas au tube digestif et à la foi, foi multiforme chez les kabyles qui dérange beaucoup le reste des algériens.
    La vie est tellement riche dans tous les domaines qu’on ne peut se résoudre à penser uniquement que par une religion rétrograde et confiscatrice de toutes formes de libertés ( à commencer par les plus basiques telles que manger, s’habiller, danser, chanter, se promener, jouer).
    Dans ce contexte chaotique où un régime qui massacre à sa guise sans rendre de comptes, il est plus que nécessaire d’envisager une urgente indépendance de notre Kabylie.
    A tous ceux qui rêvent encore d’un idéal patriotisme dans cet algéristan, je vous rappelle que depuis 55 ans d’indépendance, nous ne sommes même pas capables d’avoir un simple stade gazonné avec un seul jardinier de valable dans ce cauchemar de pays.

    Répondre

Réagir

*