Maroc : Agression sexuelle collective d’une jeune femme dans un bus


MAROC (Tamurt) – Diffusée dimanche sur les réseaux sociaux, une vidéo d’une agression sexuelle d’une jeune femme dans un bus en plein jour à Casablanca a suscité une salve d’indignations sur Internet et dans les médias marocains.

Le Maroc est sous le choc après la diffusion de cette vidéo où on voit un groupe d’adolescents, torse nu, en train de bousculer violemment une jeune femme en pleurs dans un bus, la touchant dans des parties intimes de son corps, tout en s’esclaffant. La victime, à moitié dénudée, pousse des cris de détresse, alors que le bus continue de rouler sans qu’aucun passager n’intervienne.

Cette scène obscène montre à quel point la société musulmane est frustrée sexuellement à telle enseigne que les viols et les agressions sexuelles sont devenus monnaie courante dans les pays musulmans.

Amnay pour Tamurt

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Toute les bassesses sont des maux propres à ces sociétés chiatines primitives et arrièrées d’obédience arabo-islamiques!. Ils ne brillent pas par le progrès et la science n’est-ce pas?….

    Répondre
  2. La haine du musulman sans distinction aucune transpire de vos pores.
    .
    On NAIT musulman ; après, certains êtres fragilisés sont modelés par le milieu négatif où ils évoluent, puis instrumentalisés par le mal diffus des médias, d’internet ou de l’islamisme.
    .
    C’est le côté influent de la mondialisation relatif aux pertes des valeurs et des repères de ces individus où qu’ils soient sur cette planète qui est imposé aux sociétés…se ressembler pour exister.

    Répondre
  3. Donc pour vous « journaliste » le probleme des agressions sexuelles dans les pays musulmans sont de la faute de la religion musulmane, et quand un occidentale non musulman agresse sexuellement une femme c’est de la faute du musulman aussi? Sachant que en france il ya eu 580000 agrssions sexuelles en 2016 la france etant un pays laïque si je suis votre raisonnement c’est de la faute de la laïcité.

    Répondre
    1. Si c’est des pays musulmans, on va pas dire que c’est la faute aux chrétiens, ay aghioul !
      Non, c’est pas la faute de la laïcité, c’est la faute à l’islam.
      Afficher le nombre de 580.000 c’est prendre la France pour un baisodrome .

      Répondre

Réagir

*