Lyazid Abid à BRTV : « Le MAK ne compte pas sur la France pour libérer la Kabylie »

Lyazid Abid vice président de l’ANAVAD à la BRTV  Le MAK ne compte pas sur la France pour libérer la Kabylie

PARIS (Tamurt) – A BRTV face à Mohand Kacioui, Lyazid Abid dira « Le Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK) et les Kabyles ne comptent que sur eux-mêmes pour arracher leur liberté. On ne compte ni sur le soutien de la France ni sur celui de l’Allemagne, du Maroc ou d’Israël. Il est évident qu’avec un régime tel celui d’Alger comme adversaire, il n’est guère facile d’accéder à l’indépendance, mais ce n’est pas une raison pour baisser les bras. Tôt ou tard, notre combat aboutira »

C’est avec sérénité et un langage limpide que Lyazid Abid expliqua au journaliste de la BRTV, qui a insisté sur la difficulté du combat du MAK, la détermination des militants de la liberté de la Kabylie à s’affranchir de la tyranie d’Alger. Pour’ étayer ses dires, il citera le financement des activités du MAK.  » Nous n’avons jamais reçu un sou de personne, exceptés des militants kabyles », insista l’invité de la BRTV. Lyazid Abid, connu pour ses déclarations franches et sincères a usé, comme à son habitude, d’un discours sans démagogie aucune.

Questionné sur la position du GPK sur la question du Sahara occidental et le conflit politique algéro-marocain, Monsieur Abid a rappelé que cet éternel litige est l’œuvre de l’égyptien Djalmel Abdenacer qui a voulu s’ériger en « Zaïm » des Arabe y compris en Afrique du Nord. Il rappela qu’au Maroc, il s’est heurté à l’opposition du roi du Maroc durant les années 1960, qui bien sur se voyait pas dirigé par un président égyptien. Il enchaînera par cette pertinente question  « Si l’Algérie réclame l’indépendance du sud de Maroc et celle de la Palestine, pourquoi refuse t-elle,  ce droit sacré, à la Kabylie ? », se demande Lyazid Abid.

Dans sa réponse, très convaincante, Lyazid Abid, n’a pas mâché ses mots en évoquant la question Palestinienne. « L’Etat Palestinien doit exister, mais les dirigeants et le peuple de ce pays doivent reconnaître également Israël. Lyazid Abid est allé même à regretter que la Palestine glorifie les régimes dictatoriaux arabes. « En Israël, la minorité Arabe est très respectée et jouit de tous ses droits », fera remarquer le diplomate kabyle. «Les Palestiniens ont une dent contre la Kabylie. Un jour, l’ambassadeur Palestinien à Alger avait interpellé en personne le directeur de l’éducation de Tizi Ouzou pour dispenser de cours de la langue kabyle une élève Palestinienne scolarisée à Michelet, Tizi Wezzu », raconta Lyazid Abid. Une phrase qui, à elle seule, démontre la nécessité de se démarquer de tout ce qui est proche du régime d’Alger.

Saïd F pour Tamurt

 

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Il y a plus de 5 ans, que les reperes et annecdotes factuelles, ont ete’ reclame’es, de sorte qu’il y ait des centaines de Lyazid, sur tous les plateaux d’a travers le monde. J’attends toujours – Le dossier et non des ordres !

    Répondre
  2. Azul!
    Mas Abid a tenu un discours de vérité et il faut s’en féliciter. Il ne faut compter; ni sur la France ni sur Le Maroc ni même sur Israël. Il ne faut compter que sur nous-même en premier.Il faut comprendre que la France ne se soucie que de ses intérêts et elle a parfaitement raison. Et tout son discours sur les droits de l’homme et des peuples à disposer d’eux-même n’est qu’un leurre pour les naïfs. Le régime Algérien est le meilleur allié qu’il soit. La France ne peut pas s’en défaire pour mettre à la place un régime qui peut parler d’égal à égal avec elle.La France sait bien que les seuls qui peuvent menacer son hégémonie sur le continent africain c’est bien les kabyles.C’est un constat; objectivement, le peuple kabyle est uni, démocrate; laïc et aimant profondément l’instruction et le progrès. Et c’est tout ça, que la France n’aimerait surtout pas, éclore sur l’autre rive de la méditerranée. L’arabo-islamisme est un allié objectif de la France. Mas Abid a raison de dire que le salut ne peut venir que de nous-même.

    Répondre
  3. Je me demande pourquoi les journalistes de BRTV s’acharnent contre les dirigeants du M.A..K et les responsables de notre gouvernement provisoire GPK , l’autre fois Kamel à même arrivé à dire à mass Ferhat qu’il instrumentalise son fils à des fin politique ce jour là je n’arrive pas à dormir , toute la nuit je panse à notre président Ferhat et Haroun ! ! lui aussi à perdu sa mère dans un accident de route en allant lui rendre visite en prison à Batna (,lui HAROU qui se sacrifie pour notre Kabylie ).et cette semaine un autre journaliste s’acharne sur LYAZID d’où vient L’argent l’argent , l’argent du MAK , et l’agent de la BRTV d’où vienne -t-il pourquoi ses questions mortel provocatrice qui payent ses journalistes de BRTV , moi je doute que ses ouyahia parce-que en répondant à la question de Kamel l’autrte fois OUYAHIA à bien dit que c’est Bouteflika qui a institutionnalisé TAMAZIGHT et ce n’est pas MASSINISSA normalement Kamel doit agir sur place et alors et tout ses martyrs Kabyles et surtout les 127 FLEURS DU printemps noir ils (elles) sont mort pour rien ah !!!!! non et le force à passé son message discuté d’avance celui de ouadjda TAMAZIGH sera pas officiel .

    Répondre
    1. Je trouve que le journaliste est resté correct avec son invité. En lui posant des questions qui fâchent ou en rapport avec le financement du MAK il lui a en fait donne l’occasion de répondre a tous ceux qui distillent auprès de l’opinion Kabyle des sous entendus sur de prétendus finacement marocain ou israélien.

      Mais n’oublions pas que ces messieurs de BRTV sont tous algérianistes et qu’aucun d’eux ne s’est prononcé, du moins ouvertement, pour l’autonomie de la Kabylie et encore moins pour son indépendance contrairement à la majorité des Kabyles de la diaspora.

      Répondre
      1. C’est vrai que le débat a été sérieux et les questions aussi.
        Ce journaliste est beaucoup plus professionnel que tarwiht le dob…
        Quand on métrise les choses et que l’on sait quoi répondre ,toutes les questions sont permises.
        L’art de débattre sans trébucher n’est pas permis à tout le monde.
        Toute une science..

        Répondre
      2. J’ai l’impression que les kabyles de la diaspora n’ont pas été consultés et que le MAK si il pouvait organiser un référendum excluraient les kabyles d’Alger, c’est les kabyles d’Algérie qui décideront du sort de la région et pas quelques centaines de personnes qui vivent les bras croisés en France.

        Répondre
    2. Je ne suis contre personne, mais la question du financement á ma connaissance c est une question tres recurente chez tout les journaliste du monde entier, donc inutil d etre paranïaque en certains points .

      Répondre
    3. Mais bordel ,cette question sur l’argent à été posée et reposée déjà plusieurs fois à Mas Ferhat ,dont il avait déjà répondu au moment le plus critique. Avant d’aller en Izraël et après son retour.
      Que cherche BRTV, à discréditer le MAK et le GPK, elle qui a grugé les kabyles et soplié Boughermouh de son film?

      Et si on lui retourné l’amabilité, répondrait-elle?: pour qui roule cette tv infamante et combien elle touche de l’état algérien pour sa propagande anti kabyle?

      Répondre
  4. vous vous enfoncez un peu plus a chacune de vos censures… 14 ans que ca dure… la preuve est la ! Ma guerre, avant le regime – c’est vous, qui censurez mes commentaires ! bande de brebis paume’es !!!

    Répondre
  5. Le MAK a le mérite de mettre fin à l’errance de nos revendications, pour la première fois de notre histoire, le projet exprimé par ce mouvement est claire et bien identifié. Pour une fois, les kabyles sauront pourquoi ils se battront. Le projet est fondamentalement fait dans l’intérêt du peuple kabyle et uniquement pour lui, sans complexe et sans complaisance. Le projet d’autonomie de notre région et de notre peuple est très cohérent, nul peuple n’a besoin de la tutelle d’un autre peuple pour gérer ses affaires. Le peuple kabyle n’a pas le droit de laisser l’avenir de ses enfants entre les mains de ceux qui n’ont que haine et que mépris envers nous. Le peuple Kabyle n’a pas le droit de laisser ses filles momifiées et transformées en ombres par cette culture rétrograde de ce peuple qui nous opprime. Ne n’oublions pas, l’avenir de l’Algérie sera l’Afghanistan d’aujourd’hui, la régression, le retour à la sauvagerie et au moyen age sont intrinsèquement ancrés dans l’âme arabo-musulmane. Sauvons au moins nos enfants de ce destin tragique des sociétés arabo-musulmanes.

    Mais la question qui doit tarauder nos esprits est celle de la manière de mener notre lutte. Ces énergumènes qui nous oppriment sauront-ils entendre la voix pacifiste ? Ces énergumènes sont issus d’un peuple qui ignore toutes les valeurs universelles de tolérance, de respect de l’autre, ces valeurs nobles sont complètement absentes de leur culture qui n’est faite que de haine et que de mépris envers tout ce qui n’est pas arabe. C’est un peuple qui n’a toujours compris qu’une seule chose : la force.

    Le MAK a besoin d’un soutien populaire kabyle fort qui saura protéger ses dirigeants et qui saura intimider nos ennemis et ceux qui complotent contre notre existence. Sinon que ferions nous demain, à part pleurer, si les arabes décident d’assassiner encore ceux qui mènent notre lutte ? Que ferions nous si demain les arabes s’attaquent à mass Ferhat Mhenni ,à mass vouaziz ait chebib à nos compatriotes de l anavad et du mak qui mènent ce noble combat, le combat pour la liberté de notre peuple ? Ils ne s’arrêteront pas au milieu du chemin, ils continueront à assassiner nos vraies élites comme ils ont assassiné Matoub, Mammeri ,meziane,djaout,mekbel,uharun….et tant d’autres. Le MAK a besoin d’un soutien populaire kabyle qui nous protégera contre eux et contre leurs plans macabres.

    Alkapeca, win yec’fen.

    Répondre
    1. Merci à amsdar et y’in ichfan .Les commentaires sont excellents , je dirai seulement i y’in ichfan , il ne s’agit pas d’autonomie mais d’autodétermination et au bout … l’indépendance .
      HONNEUR A LA KABYLIE INDEPENDANTE .

      Répondre
  6. azul. BRTV tenza. idrimen ansa id usan, ansuf yissen. L’ESSENTIEL, d isswi n umennugh. seqsi win ik yehwan di ddunit, ansa ig dekkan idrimen s wayes tettidired? ak-id yinni: « i kecc, ansa ig d ekkan wid-ik » ? d acu ara starred? EST CE QUE BRTV CONNAIT LE PRINCIPE DU SECRET PROFESSIONNEL? AU LIEU DE PROVOQUER LE MAK ET LE GPK, AIDEZ LES. L’HISTOIRE VOUS JUGERA SEVEREMENT.
    UNE NOUVELLE CHAINE KABYLE S’IMPOSE…

    Répondre

Réagir

*