Les ex cadres du MAK et de l’Anavad réagissent: Halte à l’invective!


KABYLIE (Tamurt) – Ait Chebib, ex président du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie vient d’être accusé publiquement d’avoir « donné » un militant à la police algérienne, le communiqué est signé par Ferhat Mehenni et diffusé par son site internet officiel, Siwel. Depuis, une campagne de dénigrement contre Bouaziz Ait Chebib est menée sur les réseaux sociaux.

Nous, ex cadres du mouvement souverainiste kabyle dénonçons avec force ces pratiques d’un autre âge et apportons notre soutien total à M. Ait Chebib, accusé jusqu’à présent sans aucune preuve. Cette situation doit interpeller chacun de nous.

Le MAK, Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie, a suscité une adhésion populaire et une sympathie internationale grâce à nous tous. Le mérite revient essentiellement à l’émergence d’une jeune élite responsable, proche du peuple et consciente des enjeux de l’heure. Il aura fallu 16 ans pour que la revendication souverainiste kabyle, qui transcende avec les revendications culturelles et linguistiques, se fraye un chemin.  C’est cette formidable mobilisation de nos jeunes qui vient de voler en éclat. Toute voie discordante est vouée aux gémonies. Les démissions, en Kabylie et dans la diaspora, se suivent  et se ressemblent.

Par conséquent, nous, anciens responsables et cadres du MAK, jusqu’à présent, tenus par un devoir de réserve dans l’intérêt de la Kabylie, appelons les militants à la réflexion et à la vigilance. Nous assumons pleinement notre responsabilité historique et nous appelons toutes les énergies positives kabyles à la sérénité.

Chez nous, en Kabylie, le châtiment le plus infamant était réservé aux traitres. Ils étaient bannis de leurs villages et condamnés ainsi à l’errance pour le restant de leurs vies. Devant, la gravité de l’accusation du président du Mak-Anavad, tous les Kabyles attendent des preuves pour pouvoir en juger eux-mêmes. A défaut, de preuves probantes, l’accusateur endossera l’entière responsabilité. Aujourd’hui, plus que jamais, la Kabylie a besoin d’un débat serein, respectueux et responsable.

Vive la Kabylie
Vive le peuple kabyle

Lyazid Abid, ex vice-président du GPK
Ahviv Mekdam, ex ministre
Nafaa Kireche, ex minisre
Zahir Boukhelifa, ex cadre du MAK
Dany Vuray, Membre fondateur du GPK
Nacer Tigrine,  ex responsable du réseau ANAVAD).
Hsen Ammour, ex cadre du MAK
Kader Dahdah, ex conseiller du président de l’Anavad.
Sadek Hadjali, ex cadre du MAK
Farid Athouali, Ancien responsable à l’organique du Réseau Anavad

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Quand j’ai lu cette phrase « Il aurait été donné par le clan de l’ancien président du MAK » signé de la main de Ferhat Mehenni dans un communiqué censé dénoncé l’arrestation d’un militant, je me suis rappelé tout de suite cette phrase de Mohya : « Yebâad wayen nettmeni, uh ya ddin qessam ! ».
    Mass Ferhat, vous ne pouvez pas imaginer à quel point vous avez sapé le moral de ceux qui rêvent d’un vaste mouvement démocratique et fédérateur où toutes les sensibilités coexistent sans la moindre suspicion. Je me permet de vous dire que vous vous êtes engagé dans la même voie que celle prise par Said Sadi, il y a 30 ans.

    Répondre
  2. ferhat n a accuse personne c est vous autres qui accusez vous meme arreter de faire de l amalgame pour faire la joie de boutesrika. l ennemi n est pas ferhat vous avez l experience dans la politique vous devez savoir qui vous ecrase et vous envoi de la police vous reprimer. vive ferhat et vive la kabylie independante

    Répondre
  3. Il faut que l État les pourchasse et les traque ces traîtres de là Kabylie Algérienne et les emprisonne à vie. Ils n ont jamais été mandatés par le vrai peuple kabyle pour la division. Cette racaille à nettoyer et raser les racines à la source. Vive la Kabylie Algérienne et MUSULMANE Dans une ALGÉRIE UNIE pour l éternité

    Répondre
    1. Pauvre c.., les seuls traitres à pourchasser de la terre kabyle, c’est ton pouvoir arabo-islamique et sa phalange de honte kds, qui ont semé le chaos et la désolation sur ma culture et ma terre. @Aarav rétrograde!.

      Répondre
  4. Après lecture de votre communiqué, je me suis rendu sur Siwel et j’ai lu et relu le communiqué du Mak-Anavad, je ni trouver aucune allusion à Bouziz Ait chebib, je ne comprends pas votre démarche et vous propos, je ponce qu’ils faut être plus Objective que Subjective, car la politique constructive demande plus de sérieux, aucuns doute sur votre bonne volante.

    Répondre
  5. J’espère, que les Kabyles enseigneront aux autres peuples une nouvelle matière faisant défaut partout dans le monde: la POLÉTHIQUE( Mot composé de Politique et Éthique, crée par moi-même). Elle contribuera à résoudre cette maladie, que nos ennemis utilisent contre nous: Le syndrome du chef . La suite est connue. C’est l’ AUTO-DESTRUCTION. Tajmaat Kabyle, cette AUTO-ORGANISATION fut un rempart à toutes les dérives! Les colonialismes français et arabo-islamistes l’ont compris. L’élimination de cette structure républicaine est un de leurs programmes diaboliques , pour la mise à mort du peuple Kabyle.
    Signé: Le peuple kabyle en DANGER de MORT
    Masin

    Répondre
  6. La logique veut que quand on démissionne on ferme sa gueule et on dégage la piste On n’a plus la légitimité a parler au nom du mouvement qu’on a quitté .C’est aussi valable pour ceux qui ont signé ce torchon qui ont cette habitude dès qu’ils quittent la table ils la souille .Celui qui veut créer un autre mouvement ou parti grand bien lui fasse , mais jouer avec la vie des militants qui sont pourchassés , emprisonnés , torturés et vous , vous ne perdez rien du tout , c’est inacceptable . Dégagez la piste .vous l’encombrez pour rien . Au lieu de condamner l’attitude d’Ait Chebib qui est condamnable a plus d’un titre on tire sur Ferhat qui a dénoncé une dérive .Le monde a l’envers quoi !!! il y a lieu de dénoncer une autre attitude peu honorable de ce Monsieur Ait Chebib , juste 2 jours après le problème surgit a Timizart il annonce sa démission Un vrai responsable ne démissionne pas dans les moments difficiles ,comment bien même il avait l’intention de le faire Depuis sa démission les militants ne peuvent même plus se rencontrer dans un café ,ils , ni marcher dans la rue , encore moins porter un signe qui représente la kabylie, ils sont systématiquement embarqués , alors que aucun de ses signataires n’a été embarqué ou violenté ni même interpellé . Donc le doute est permis .

    Répondre
    1. TRÈS BONNE ANALYSE.
      Depuis 1954, ça se passe toujours en Kabylie, ailleurs tout va bien……!!!
      Depuis 1962 à chaque fois que les Janissaires d’Alger veulent régler leurs problèmes de succession ils choisissent la Kabyle comme terrain d’affrontement, souvenez vous de CAP SIGLI et autres….. !!!
      Certains Kabyles, à ce jour n’ont rien compris, c’est dommage…!!!
      La vérité AMÈRE…..!!!
      Il est temps pour les Kabyles de tourner la page de l’Algérie et ouvrir celle de l’ESPOIR à travers la seule entité (le M.A.K.) capable de nous sauver d’un demain incertain d’une Algérie au bord de l’explosion.
      Faire attention, a ne pas répéter les erreurs de cette génération qui s’est sacrifiée pour léguer un territoire de 2 millions kilomètres carrés aux Baathistes Algériens.
      De ne défendre que la KABYLIE un point final.

      Répondre
  7. Les signataires mentionné ci dessu sont tous travaillé avec Ferhat pour l´indépendance maintenent ce n´est plus le cas(j´espere que c´est pas par l´ennuit) et le pays kabyle n´est pas devenu encore indépendant, sachant Ferhat est un homme avant tout avec ses forts et ses faibles alors, il est devoir de chacun de ces signtaires de livré son avis personnel pourquoi Farhet est-il mauvais a ce point(detesté)?

    Répondre
  8. Vous pètez plus haut que votre cul. QU est ce que vous nous offrez à part la misère et la pauvreté une fois la Kabylie est indépendante. Il n’y a rien à manger. Votre folie d indépendance est fausse et le peuple kabyle ne tombera pas dans le piège que vous lui tendez espèces de racaille sordide. Vive la Kabylie Algérienne et MUSULMANE et vous pouvez compter sur la volonté de ce peuple pour vous chasser de sa région Algérienne. Vive la Kabylie Algérienne et MUSULMANE Dans une ALGÉRIE UNIE pour l éternité 9

    Répondre
    1. Quand on n’a pas d’arguments et quand on est rempli d’ignorance comme un œuf, il te reste les gros mots. Contrairement aux KDS dont tu fais partie et qui vivent de miettes et d’os à ronger que leur jette le pouvoir colonial arabo algérien, les Kabyles de façon générale n’attendent rien de ce pouvoir colonial. Les Kabyles ne veulent pas échanger leur Liberté contre des miettes, ce ne sont pas aplaventristes, ils ne quémandent rien, ils veulent vivre libres à la sueur de leur front comme tous les peuples libres de la terre. Les Estoniens, les Lituaniens, et d’autres se sont libérés de la tutelle de la domination d’autre peuple, c’est aussi l’objectif des Kabyles qui finiront par bouter le colonialisme arabo algérien hors de Kabylie, et avec lui seront jetés à la poubelle les kds. Préparez-vous !

      Répondre
      1. Parce que le plus important pour toi est de manger ? Ma mère a survécu durant la deuxième guerre mondiale et la guerre d’Algérie en mangeant des gualettes de terre et d’herbes sauvages.
        Elle me dit toujours : LEHNA terlev lerna. La paix vaut plus que la fortune.
        Oui je mangerai de la terre et des herbes sauvages comme ma mère mais je viverai comme bon me semble.

        Répondre
    2. Pauvre Akvaili Avurico. tu es dopé à l’élixir bédouin de ton grand gourou razzieur de caravanes et tu viens donner des leçons de kabylitude. Libère d’abord cette boîte, cet achavchaq, qui enserre tes petits neurones pour te débarrasser de ta servitude orientale. Après cela tu pourras pérorer à ton aise et même éructer à volonté par ton tuyau d’échappement. Pauvre esclave !

      Répondre
    3. Nous brouterons de l’herbe s’il le faut! La liberté n’a pas de prix. Que mangez-vous depuis 1962 ? Allez soyons honnêtes, vous vous complaisez dans la servitude? Pas d’amour propre? Pas de dignité? Vous appréciez la mendicité auprès de barbares, d’ignares qui n’ont pour survivre que les importations du moindre produit? Incapables de fabriquer quoi que ce soit, ils ne tiennent que grâce aux richesses de leur sous-sol découvertes par l’ex colon. Nous, nous voulons exporter les richesses que nous parviendrons à extraire de notre terre par le génie de chacun de nous! Notre savoir, notre savoir faire et notre savoir être contribueront à nous nourrir voire à aider des peuples plus en difficulté. Voyez-vous, nous n’avons pas les mêmes objectifs: là où vous rasez le sol, nous, nous cherchons à atteindre les étoiles… Nous partirons à la conquête de l’espace non pas pour l’envahir, le soumettre à une idéologie mortifère mais pour y faire pousser l’espoir d’un monde éclairé! La Kabylie a de quoi survivre. N’ayez crainte pour nous!

      Répondre
    4. Et que mangeons nous aujourd’hui, Monsieur le douteux.
      Je ne crois pas que vous soyez Kabyle, le Kabyle ne pense jamais à son ventre, ses interrogations sont ailleurs que de se demander que manger demain.
      Manger, c’est un souci arabe.

      Répondre
    5. tu te compares a une vache , elle ne demande qu’a manger . une honte .la kabylie recèle des richesses énormes et nous n’avons même pas besoin de détruire la nature comme le fait l’Algérie . tourisme international , national, hiverna estival , et en basse saison . nous avons des ports pour navire de voyageurs et de fret , nous avons de l’eau a exporter , nous avons la petite agriculture de montagne , élevage d’ovins et caprins , on peut exporter de la viande a l’exemple du brésil , de l’Australie ,nous sommes la première région de production de lait , nous ferons de petites usines de transformation de lait et dérivés , et nous allons encourager et faciliter l’investissement étranger et national nous avons 8000.000 d’habitants la moitié est déja en poste elle travaille , dans une année nous allons demander de l’émigration aux pays voisins .l’Algérie a un boulet de 45000.000 habitants oisifs qui sont tous dans les mosquées dans quelques temps elle n’arriverait plus a nourrir tout ce beau monde . .

      Répondre
    6. Au modérateur du site. Je ne comprend pas pourquoi vous zapper mes commentaires en fait je ne fait que répondre à cet énergumène de Akvaili Vertdico qui nous traite de traitres de la Kabylie Algérienne et appelle à notre extermination. il dit cette racaille à nettoyer et raser les racines à la source et vous laissez passez et je lui réponds et vous censurez. Vous savez bien que la censure est  » crime contre la pensée ». Publiez svp mon texte suivant
      @Akvaili espèce de misérable, aliéné, vous ne pensez qu’a votre tube digestif et votre colon. D’ailleurs tes mots tu les tire de ce dernier, parce que ton cerveau atteint par le virus « momo d’arabie » ne peut envisager la vie que comme un animal  » que les animaux me pardonnent » ils méritent plus notre respect, Manger et chier à longueur de journée et exposer son cul en l’air du lever au coucher du soleil. Réfléchir c’est une fonction éteinte chez des gens de ton espèce, parce que sinon t’aurais su, que bientôt, tu n’auras même plus les miettes que t’accordent tes sponsors qui te payent pour dénigrer tes  » frères »

      Répondre
    7. Ce soumis a peur de se retrouver seul et n’avoir rien à manger car séparer de son maitre. Les gens de ton espèce, la kabylie n’en a que faire, tu restes avec tes maitres, ils te rempliront le ventre de petit lait que tu apprécieras et tu prieras dieu pour te rajouter un peu plus de ce liquide que les bédouins aiment tant.

      Répondre
  9. Je comprend qu’il ne faut pas publier n’importe quoi dans cet espace réservé aux réaction à un article. Mais faire passer des réaction en fonctionne votre propre ligne de conduite n’aide pas à enrichir le débat comme le préconise les rédacteurs de cet article. j’espère que cette fois ci vous allez laisser passer cette réaction.
    Moi je pense que le mouvement souverainiste kabyle aujourd’hui est arrivé au point ou une sérieuse réflexion est vitale. Il est claire aujourd’hui le mak anavad ne mobilise plus comme avant. Il ne faut surtout pas se leurrer en s’appropriant les marches du 20 avril. D’ailleurs même cette dernière, au rythme ou vont les choses, va finir par essouffler. C’est vrai que les clés sont entre les mains d’une seule personne en l’occurrence Ferhat Mhenni pour engager ce débat et cette réflexion. De ce qu’on voit sur sa gestion, je vois mal ce monssieur ouvrir les portes pour d’autres. Il est clair qu’aujourd’hui Ferhat n’est plus l’homme de la situation et ses structures non plus. Le virage gouvernemental provisoire a été fatal pour l’élan mobilisateur que j’ai cité. Beaucoup parmi les signataires de cet article ont embarqué dans ce virage et se sont retrouvés dans le ravin. Je sais que c’est à cause de ça que mes réactions ne sont jamais publiées. Mais si on veut un vrai débat, commençons par se remettre en cause d’abort. il faut donc procéder autrement pour redonner confiance à tous les kabyles qui croient à leur indépendance. il faut ratisser large pour impliquer tous les kabyles aujourd’hui ou plus tard ( ath nif uk d wath lhif ) c’est avec eux que le pays va être fait. Un nouveaux mouvement souverainiste s’impose aujourd’hui pour periniser la flame patriotique kabyle et reprendre le combat au compte de ceux qui sont à meme de le faire. j’ai eu la chance d’assister à une conférence où lyazid abib était présent l’année passée à Montréal, je me suis dis à l’époque que voici quelqu’un qui a le charisme et le leadership dont a besoin le mouvement. J’ai toujours trouvé que Ferhat dépourvu de tout cela pour diriger un état kabyle, Je suis très reconnaissant pour tout ce qu’il avait fais pour le mouvement avant bien sur de la mener à la dérive. J
    Rien ne doit être coulé dans du béton, le mouvement a besoin du renouveau. Peut être que la solution sera de fonder un autre qui va s’inspirer du premier et surtout tirer les leçons de tout ce qui est positif et ce qui l’est moins.
    Fraternellement et j’ose espérer que cet espace appartient à toutes les idées

    Répondre
    1. @ agawa Effectivement cet espace appartient à toutes les idées, mais profiter d’une occasion aussi minime soit elle, d’une petite brise marine pour la transformer en Tsu Nami qui va tout emporter n’est pas une bonne solution. Quelqu’un qui porte l’espoir d’un renouveau pour notre peuple ne peut en effet souhaiter tout raser pour recommencer de zéro. A moins bien sûr que, sous une apparence d’apaisement, il travaille pour un autre objectif.
      Tanemirt.

      Répondre
  10. Cette enième situation conflictuelle entre clans souverainistes est à elle seule un argument imparable que la Kabylie n’est pas prédisposée a être indépendante. Le pire ennemi d’un Kabyle n’est autre qu’un autre Kabyle et ce fait s’est toujours vérifié. Il n’ ya pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir et quant à ceux qui croient au père Noêl ils peuvent toujours continuer à rêver en étant debout.

    Répondre
    1. Les discours défaitistes ne servent à rien. Passez votre chemin! D’autres sont là pour croire en l’indépendance de la Kabylie! Merci de laisser les doux rêveurs construire la Kabylie de demain. Si vous ne rêvez plus, c’est votre droit mais il reste permis de s’atteler à la reconquête de son territoire.
      Sachez que seuls les optimistes réalisent de grandes oeuvres.Les pessimistes comme vous stagnent et restent d’éternels esclaves. L’espoir fait vivre, aussi et le peuple kabyle ne tient pas à mourir…

      Répondre
      1. Voyez-vous la politique de l’autruche est celle à laquelle ont recours tous les peuples réellement défaitistes et véritablement lâches à l’image des Arabes qui en dépit de toutes leurs tares et autres travers ne s’empêchaient pas de se voir “faussement” grand, vertueux, guerriers, honorables etc…. jusqu’à ce qu’ils se fassent rattrapper par la réalité de leur misérable situation et de se rendre compte que finalement ils ne sont que de pauvres bougres, serviles, indignes, lâches et des meilleurs. C’est ce qui arrive quand on refuse de se voir tel qu’on est réellement, de se voiler la face ou de se jeter continuellement et stupidement des fleurs. C’est un peu l’histoire de la sorcière atteinte d’un narcissisme compulsif assise tout le temps devant son miroir à qui elle s’adresse pour se rassurer : ” Miroir, mon beau miroir dis moi qui est la plus belle”. Tous les peuples évolués se sont fait violence, ont fait leur auto critique, ont cassé des tabous et ont affronté leurs démons. Les Kabyles qui à force d’avoir coexister pendant des siècles avec les Arabes ont fini par leur ressembler à bien des égards et même en pire au point d’avoir les mêmes attitudes et perceptions des choses. Certains rétorqueront que les Kabyles avaient à plusieurs reprises sonné la charge de la révolte, sauf que toutes les révoltes, insurrections, soulèvements et autres mécontentements des Kabyles n’étaient pas plus que des coups d’épée dans l’eau c.à dire sans réelles conséquences positives sur leur sort. Bien au contraire, la Kabylie ne cesse de régresser depuis ses coups de colères de 1963-65, de 1976 (poseurs de bombes), 1980, 1981(évènements de Bejaia), 1995 ( grève du cartable), 2001 à ce jour. Ce n’est pas pour être méchant mais force est de constater que la situation des Kabyles s’est tellement dégradée qu’ils se comportent comme un troupeau de gnous qui fuient dans tous les sens à la sauve qui peut quand ils sont attaqués par des prédateurs. Non on n’est plus en sécurité ni en Kabylie ni nulle part ailleurs en Algérie et seules les meutes enragées et affamées font leur lois en étant évidemment assurées par leur parrain de l’impunité totale. Des femmes parmi elles une vieille de plus de 70 ans ont été trainées par terre, malmenées, tabassées, humiliées aussi bien à Bouira qu’à Azazga et tous cela dans l’indifférence totale et inquiétante de toute la Kabylie. Des assassinats abjectes et autres délits criminels sont devenus monnaie courante depuis quelques années en Kabylie et certains osent encore stupidement dire qu’ils sont en sécurité parmi leurs frères et soeurs. Cela démontre encore une fois que seule sa maisonnette intéresse “Djeha” qui s’en fout royalement de ce qui peut advenir autour de lui. C’est l’indifférence et l’individualisme généralisés tels que voulu, conçu, programmé et mis en application par le pouvoir d’Alger. Les Kabyles gagneraient à s’auto-flageller pour mieux comprendre ce qui ne va pas chez-eux tel le fait de souffrir d’un fort et flagrant déficit de désunion, de mésentente continuelle, du refus d’accepter un chef à la hauteur parmi les siens, de la honte de soi, du reniement de son identité et malgré ces tares de continuer à cultiver un “faux” sentiment de supériorité vis-à-vis des autres ethnies d’Algérie et de toute l’Afrique du nord. Les Kabyles ne devraient plus se regarder dans la glace et pour se faire il faut impérativement casser tous les miroirs objets de fausses perceptions de soi. Après à chacun de se déterminer.

        Répondre
    2. Moi, je suis Kabyle arabisé, d’Alger, mais je crois profondément à ce projet d’indépendance, car c’est le seul projet à redonner aux Kabyles leur dignité et leur grandeur millénaire.

      Répondre
  11. Azul!

    S laaqulat kan ay atmaten! Ne prenons pas l’ombre pour la proie!
    Amek akken i as-yenna Lwennas? Ah…

    Yibbwas lemmer a neddukel
    Idurar ad rmimzen…

    Mazal yella usirem. Am akken qqaren yimezwura : Ula d iz’erman deg u3ebbud’ ttnaghen.

    Moi, je propose, pour avancer et ressouder les rangs, surtout que le MAK-ANVAD n’est plus ce qu’il était à sa naissance : il a mûri, il a évolué. Je crois que l’heure du bilan est arrivé.
    Il ne s’agit pas, évidemment, de faire le bilan et de partir, mais d’en faire l’occasion pour rectifier les erreurs, mettre en place un nouveau mode d’organisation, définir des priorités et fixer un calendrier.

    Ghas ma nettnagh seg umennugh a d-yekk nnfaa

    Que la sagesse l’emporte. Soyons à la hauteur de nos espérances, car constituer un état Kabyle est un idéal et doit le rester pour chacune et chacun de nous. Ala aya-gi i d tidett! Cet idéal doit être notre seul guide. Et pour lui, nous devons être digne et généreux. Il est de notre devoir à toutes et tous de mettre de côté nos ressentiments. La rancune et le ressentiments n’ont jamais été constructifs. Faisons preuve de largesse d’esprit. Pardonnons à ceux des nôtres qui commettent des erreurs, surtout lorsque ces nôtres ont tout sacrifié pour notre cause. Si Mas Ferhat Mhenni a fauté, n’est-il pas un être humain? Et qui peut lui dénier son combat, son sacrifice pour tamazight (le MCB, vous vous le rappeler), la démocratie (RCD, …) et pour taqvaylit?

    Pensez ou pensons à ces millions de Kabyles dont nous ferions, une nouvelles, des déçus. Déjà, l’épisode des Aarchs (CADC, …) n’a pas laissé grand-chose! Aujourd’hui, pour convaincre un Kabyle de faire confiance à l’élite politique relève presque de l’impossible. Et ceux qui militent chaque jours le savent. Alors de grâce n’en rajoutons pas!

    Je crois que je vais m’arrêter là pour le moment. Je reviendrai, plus tard, pour d’autres contributions, que, j’espère, aideront à revenir vers l’essentiel. D acu yessaram uderghal?

    Di talwit.

    Tagmatt ay Iqvayliyen!

    Répondre
  12. La polémique grandit chaque jour. Moi personnellement, quand j’ai relu le communiqué, j’ai compris que M. Ferhat dénonce un clan de l’ex président du Mak. Ainsi, cela ne veut pas dire que M. Bouaziz est directement impliqué. Il y a, effectivement, une insinuation. La seule personne qui pourrait peut-être éteindre le feu c’est M. Ferhat en personne, car c’est un homme averti qui sait qu’en politique les mots et leurs interprétations causent énormément de dégâts. S’il n’intervient pas le plus rapidement possible, les consequences de ce communiqué seront dramatiquesDG1S que ce soit du point de vue politique ou social. Le silence de M.Ferhat serait interprété comme un cautionnement du linchage de l’ex président du Mak.

    Le bon sens et la sagesse douvent être à l’honneur pour le bien être de chacun.
    Ahmed Awadhi

    Répondre
  13. Ce que je déplore est le silence des ex cadres femmes du MAK alors qu’elles ont subi les attaques et les invectives ou alors ce sont les rédacteurs de cette déclaration qui les ont ignoré et ça c’est décevant pour une Kabylie qui se veut démocratique,laïque et pour des lois civiles égalitaires entre hommes et femmes.

    Répondre
    1. Quand on démissionne d’un parti ou d’un mouvement on ferme sa gueule, on n »a plus droit a la parole, elle ci revient a ceux qui luttent sans vous .On ne vous a pas entendu quand le régime policier algérien frappe les femmes dans les commissariats , les déshabille pour les humilier leur faire des propositions indécentes , une honte mondiale pour un service de sécurité Votre fonction exige que vous mettez sur le banc des accusés le régime qui a tué des enfants pour crime contre l’humanité ,un régime qui tue et frappe les femmes .En Tunisie ce sont les avocats qui ont fait tomber le régime de Ben Ali au Maroc 1000 avocats se sont portés volontaires pour défendre zafzafi ,, ici vous servez de béquilles pour le pouvoir et vous êtes contre la volonté du peuple kabyle . Heureusement il sait qui est qui . POUR LA REDACTION DE TAMURT CENSUREZ MOI UNE DEUXIEME FOIS SUR LE MËME SUJET POUR FAIRE PLAISIR A CET AVOCAT .

      Répondre

Réagir

*