La Kabylie sur les traces des kurdes et des catalans

Pour une Kabylie indépendante

KABYLIE (Tamurt) – Rien ne pourra arrêter la vague des libérations des pays colonisés. Les kurdes, en Asie, et les catalans en Europe, ont fait un pas de géant vers la libération totale et la création de leurs propres Etats. Une vague de libération qui ne pourra que toucher le nord Africain, plus particulièrement la Kabylie.

D’une manière directe ou indirecte, les victoires des catalans et des kurdes, en dépit de sérieux obstacles, galvaniseront les indépendantistes kabyles. L’ONU vient d’instruire le gouvernement Espagnol à l’effet de respecter le choix et la volonté du peuple Catalan. La Russie et Israël affirment leur soutien à l’indépendance des kurdes sous domination Irakienne. Ainsi, la machine des indépendances des pays sous colonisés semble bien huilée. l’Azawad, la Kabylie, le Rif et les îles Canaries, attendent, eux aussi, leur tour. Il viendra un jour ou l’autre.

A travers l’histoire, les vagues de libération rasent tout sur leur passage. Les kabyles n’ont qu’à se mobiliser et à s’unir. Le régime Algérien sait pertinemment que les kabyles ne vont pas se taire, et ce n’est la semi-officialisation de Tamazight qui va les calmer. Dès qu’une information émane sur la libération des kurdes ou autres peuples, les réflexes des algériens se penchent automatiquement vers la Kabylie. Ils ne veulent même pas penser à cette réalité, mais ils sont conscients que les kabyles arracheront, et quel que soit le prix à payer, leur indépendance.

Ravah Amokrane pour Tamurt 

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Azul Fellawen, je viens de revenir des vacances que j’ai passé a Tizi-Ouzou ville ……j’ai remarqué qu’en ville qu’il y’a aucune activité du mak ….au contraire la présence malheuresement des salafistes et wahabistes est partout .
    A mon avis , il faut que le mak s’active dans les grandes villes de la kabylie….sinon ca sera l’islamisation totale dans quelques années…..tanmirt

    Répondre
  2. depuis cinq ans le nombre de mosqué c est multiplier par 10 en kabylie financé biensur par les bedouins seoudien a travers leurs ambassade a travers le relais marabous et kds qui salafise a outrance les petit cerveau bien choisi a qui on versent une mensualité sous forme de don.. il est temps d eveillé les conscience kabyle surtout jeune avant que sa soit trop tard …! sinon la kabylie va sombré dans la barbe et gandoura bedouine et cette fois avec le zero sur la tete..

    Répondre
  3. Azul felawen,
    Le chemin sera long , très long même car semé d’embûches et d’obstacles de tout genre.
    Ces obstacles sont le fait même des barons du régime d’Alger.
    Mais dans tous les cas nous ne pouvons parler de colonisation par ce pouvoir car l’Algérie entière est prise en otage par cette médiocratie.
    Un peuple n’est fort que s’il est UNI dans sa diversité et sa pluralité. L’Algérie est à ce point de vue très riche de sa DIVERSITE au grand dam des pseudo-séparatistes et autres makistes
    qui sont incapables de présenter un programme fiable digne de ce nom.
    Nous les connaissons à Paris et connaissons aussi leur comportement inapproprié avec la cause qu’ils sont sensés défendre (et je sais de quoi je parle… suivez mon regard !!)
    Je pains nos compatriotes qui se laissent embrigader par ces fumistes avides de pouvoir.
    Je ne voudrai pas que la Kabylie sombre dans le chaos qu’ils nous promettent discrètement.
    Enfin les cas cités par certains tels la Catalogne et Les Kurdes , je pense qu’il n’y a aucune comparaison car ces régions ont une autre histoire et d’autres atouts que la Kabylie.
    Ne soyons pas des suivistes aveugles mais restons ce que nous sommes c’est à dire des gens alertes et raisonnés dans de pareilles situations.
    A bon entendeur SALUT
    Tan’mirt

    Répondre

Réagir

*