Les kabyles s’en souviennent : « Boumediene était synonyme de terreur »

Boumediene

ALGÉRIE (Tamurt) – Ceux qui avaient plus de seize ans dans les années soixante-dix se souviennent parfaitement de cette époque où régnait,  en Algérie, une peur inouïe qui hantait tous les esprits et tous les lieux. C’était l’époque où Houari Boumediene était président de la République.

Un poste qu’il occupe après avoir fait un coup d’Etat à Ahmed Ben Bella un certain 19 juin 1965. Non satisfait d’avoir été l’auteur d’un coup d’Etat, Houari Boumediene prend même la décision de faire du 19 juin un jour férié ! Il donne aussi cette date au stade d’Oran que Bouteflika débaptisera par la suite en lui attribuant le nom du premier condamné à mort de la guerre, Ahmed Zabana. Dès sa prise de pouvoir, Houari Boumediene, qui n’avait même pas le courage de s’afficher avec son véritable nom : Mohamed Boukherouba, même quand il devient président, n’a pas caché sa haine envers les kabyles et leur culture. Il a fait régner un climat de terreur sur tous ceux osaient revendiquer la vérité historique consistant à reconnaître que le peuple d’Algérie était berbère et non pas arabe,  tel que martelé de manière ridicule et à trois reprises par Ahmed Ben Bella au lendemain de l’indépendance. « Parler en kabyle même à Alger pouvait vous mener aux geôles de Boumediene », se souvient Ahmed, qui avait entre vingt-cinq et trente ans dans les années soixante-dix. Malgré cette terreur, notre interlocuteur a milité pour sa langue amazighe. Mais en cachette et en prenant énormément de précautions. Un autre citoyen de Bgayet rappelle que la politique de Boumediene était basée sur le règne de la peur et de la terreur.

De bout en bout, la période de la présidence de Boumediene était synonyme de terreur, en plus de tous les crimes politiques commis durant ses mandats comme les meurtres de Krim Belkacem et Mohamed Khider. C’est durant la période de Houari Boumediene que l’identité amazighe a subi le plus d’agressions. Elle était non seulement bannie mais ses défenseurs étaient exposés aux pires représailles.

Tahar Khellaf pour Tamurt

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. La pierre dans ta chaussure · Editer

    Un scélérat, un charognard, un criminel, un schizophrène et un personnage laid au sens comme au figuré, il n’y’a qu’une marie magdeleine pour s’unir à une telle horreur, n’est-ce pas madame b.

    Répondre
  2. Vous me permettrez de me défouler: A chaque fois que je vois cette gueule de crapaud de boum boum je ne peux m’ empêcher de lui envoyer un Inaal Din rabou, le tueur! Je me souviens du jour où j’ ai été tabassé par la police militaire, ces chiens enragés que boumboum envoyait dans les rues pour terroriser la population. Ils m’ avaient insulté en invoquant ma mère. Ce jour là j’ aurais aimé avopir une mitraillette pour faire gicler leurs cervelles, ces zarabes. Raison: Je n’ avais pas compris leur ramassis de langage et je leru avais dit que je ne comprenais que le Kabyle. C’ tait en 1975. Alors encore une fois: Inaal din rabhoum et din rab tous les racistes arabo-facho-islmiques, à commencer par Boumedienne et les poux qu’il a laissés!

    Répondre
      1. Inissi, Je suis le premier à dire et à penser comme tel, mais pas avec n’importe qui. Par ailleurs, comme il doit être en train de brûler en enfer à l’heure ou on écrit, il ne doit pas entendre ces insultes… tant méritées. Thanmirth.

        Répondre
  3. J’étais à l’université d’Alger, venue des IGHAWAXEN, Kabylie: Nous chantions en Kabyle à tue- tête dans le bus universitaire pour crier tout haut notre refus du déni de notre langue Amazigh, de notre culture, et de notre identité, ainsi que le refus de la politique d’arabisation imposée (nous avons réussi à maintenir pendant quelques années, en parallèle, l’enseignement en langue française en sciences humaines et sociales (qui ont été arabisés en premier par la suite)…

    Répondre
  4. Avec son compère Ben-Bella Boumedienne a fait trois choses abominables à l’égard du peuple Kabyle:
    1. la Guerre des sables 1963:
    Malgré l’opposition d’Ait-Ahmed, le Colonel Mohand UL-HADJ, sur ordre des baathistes Ben-Bella et Boumedienne a envoyé des milliers de Kabyles à Tindouf pour les engager dans une guerre à 2000 kilomètres de chez eux, ….. !!!
    2. la guerre du Polisario 1974. (voir la chanson de L. Ait-Menguelat, « ARJUYI »)
    Boukherouba à également envoyé des milliers de Kabyles se faire tuer dans la fameuse bataille d’AMGALA, certaines familles Kabyles ont enterrés des cercueils remplis de pierres.
    3. Les Guerres Arabo-israéliennes (1967 et 1973)
    La aussi Boukherouba n’a pas trouvé mieux que d’envoyer les kabyles faire la guerre à l’Etat d’Israël.
    Sans compter les nombreux assassinats politiques commis à l’égard des Kabyles……. !!!

    Répondre
  5. Ce minable de Boukharouba étant ce qu’il est il faut maintenant penser à l’avenir et rectifier les erreurs commises par les aînés en s’appliquant à rendre à la Kabylie sa liberté et sa souveraineté. C’est la meilleure manière de de régler leur compte à tous les ennemis de cette Kabylie de Benbella à Boutef en passant par Boukharouba.

    Répondre
  6. ALLAH YARHMOU
    il etait un vrie HOMME meme tout le monde le sait a l epoque l algerien sa tete on haut pas comme maintenant sa tete on bss il a dil: je vais faire un robinet de petrol pour chaque algerien et il vivre dans son payer comme il veux VIVE L ALGERIE

    Répondre
    1. Un HOMME avec un minimum de culture, et connaissant l’histoire de L’algérie ne peut si il a une âme et une dignité et des vraies valeurs défendre un individu aussi abject que ce Boumediene qui a fait tant de mal non seulement à la Kabilie mais également à toute l’Algérie ! Non mais sérieusement ! Ils arrivent au pouvoir avec un coup d’état, il rentre en Algérie après être resté paisiblement pendant toute la guerre à l’extérieur, on tu en au passage des milliers de vrais combattants ! Qu’il soit berbère ou arabe, Allah yarhmou! Qui voulait construire une Algérie démocratique avec toutes ces spécificités culturelles ! Il a tout gâché, c’est un dictateur, un menteur, un voleur , Une personne abjecte et sans scrupule !

      Répondre
    1. Les tueurs de tout les temps sont toujours connus par tout les algériens
      et les vrais racistes qui veulent éliminé tout le monde sont connu par tout les algériens , moi je Yahia Boumediene
      Le vrai Chaoui les lions des Aurès.

      Répondre
    1. Boumediene viens d’une région Chaoui mais encore une fois il faut connaître son histoire ! Sa famille est d’origine kabyle, elle a fui la Kabylie après la révolte des Mokranis en 1871! Ça m’attriste mais désolé de vous le dire Boumediene est un kabyle !

      Répondre
      1. Bensaadi Ce que tu dis reste à vérifier vu l’intox à laquelle vous nous avez accoutumés pour embrouiller les pistes ,mais quand bien même ,Hitler aussi avait des origines prétendument juives ,ce n’est pas pour autant que les millions de juifs qu’il a gazés lui pardonneront à ce malade comme nous n’oublierons le mal que nous a fait subir BOUKHRROUBA

        Répondre
  7. Houari quelle fierté pour toi, le zombi au cerveau lessivé par l’école fondamentale , d’être le digne FIS spirituel de Boumediène le tyran , l’assassin qui a tant de sang de ses compatriotes sur les mains . Grace à ce sombre héro l’Algérie a plongé économiquement au plus bas . avec ses projets bidons :la réforme agraire , et son industrie(trop) lourde .Jamais ,peut être le pays ne se relèvera après avoir été sous la férule de ce pourri fini et ses successeurs véreux . Reste fier dans ta niaiserie l’houari mais sans nous !

    Répondre
  8. Bonjour
    Je suis 100% kabyle mais je trouve que vous manquez de respect. ..on n insulte pas les morts.qu allez vous changez en parlant des morts…on vivait tres bien à cette époque. ..on avait tous la tête haute…l Algérie a son histoire et ce n est pas la peine de la salir…soyez respectueux et cultivés..
    Apprendre des choses ne veux pas dire se défouler.je suis Algérien avant tout et fier de l être…

    Répondre
  9. Non il n’était pas synonyme de terreur c’était un lâche, un traître et un assassin que ses maîtres Francais et Egyptiens avaient ramené dans leur valise pour continuer le boulot des premiers et asservir le pays pour le compte des seconds. Il faut veiller à juger chacun à sa juste mesure. Qu’il aille au diable.

    Répondre
  10. Boumediene est pire qu’un harki, ce psychopathe, fachiste a fait trop de mal à l’Algérie !!

    Ce diable a semé la haine et la division, il a détruit tout ce qui est Algerien chez nous. Ce barbare et sa clique d’Oujda sont les mercenaires de la France.

    Répondre
  11. Vous n’avez qu’a voir son visage, c’est celui du diable. J’ai une photo de ce démon photo datant quand Boukharouba était rien Krim le Kabyle naïf lui tenait la main comme pour un enfant, un adolescent comme le rassurer de ne pas avoir peur de la vie. Il a fin par les éliminer tous cet agent de la France et des Égyptiens. J’ai pas pu poster cette photo pour la montrer aux amazighs particulièrement quand on Arabes algériens, vous n’avez qu’a voir les commentaires de ces individus qui continuent de regrette cet assassin ce psychopathe

    Répondre
  12. Que Mohammed Boukharrouba repose en paix.Franchement, les kabyles devraient plutôt s’inquiéter de l’avenir de leurs enfants au lieu de déterrer la hache de guerre, Et de songer à travailler leur région natale. Le monde avance.

    Répondre
    1. La hache de guerre???…ce mb ne se reposera jamais en paix, j’espère qu’il grillera en enfer!.
      @ Bernard! Que faites-vous du devoir de mémoire pour ces pauvres victimes??.. Je vous laisse méditer la-dessus?…Le présent n’est autre que l’héritage de ce dernier et son comparse marocon!…Nous ne pouvions avancer sans faire l’inventaire du passé, croyez- moi en tant que kabyle digne, le passé m’avait toujours été enseigné et celà depuis la genèse de mon peuple. Malheureusement, à l’heure actuelle, vous ne pouvez ignoré, la difficulté de chaque kabyle pour oeuvrer pour son identité en pays kabyle?. Nous sommes coloniser par l’hégémonie du régime arabo-islamique algérienne.

      Répondre
  13. boukharouba le décideur ok mais soit par oubli ou par mépris aux arabe alors le gourou exécuteur de boukharouba était bien kabile kasdi merbah (patron de la sécurité militaire).vous n’osez pas le dénoncer parcequ’ il est kabyle.

    Répondre
  14. J’ai remarqué qu’à chaque fois qu’un arabo-fanatique anti-amazigh veut intervenir (pour défendre des personnages ou des thèses anti-amazigh), il tente de se faire passer pour un Chaoui, ou un Kabyle, pour qu’on ne puisse pas le soupçonner de racisme. Changez de méthodes messieurs les baltaguias du net, vos vieilles ruses ne fonctionnent plus, plus personne n’est dupe.

    Répondre
  15. Un message ne passe pas par l’insulte, à priori à l’encontre d’un disparu. Une critique quelle que soit sa dimension révoltante passe par par l’éloquence…quand on veut être respecté, il faut se respecter soi-même.

    Répondre
  16. qui est la relation entre bouteflika et boumedienne? savoir que la mère de la 1 été la maîtresse de boumedienne et bouteflika ete toujours protégé par boumedienne malgré les grands abus de l ancien ministre des affaires étranger.s

    Répondre
  17. ce message reste une réalité d une ALGERIEBOUMEDIANISTE qui nous imposer des voyous comme bouteflika pour des relations avec sa propre mère qui été reporte par cherif belakcem qui présente anissa qui va devenir sa femme .

    Répondre

Réagir

*