Dans une interview au « Point », Idir insulte encore Matoub Lounès


KABYLIE (Tamurt) – Le chanteur kabyle Idir est-il en mission contre Matoub Lounès et contre le Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie ? Tout porte à le croire car, depuis l’annonce de sa tournée officielle organisée par une officine du Pouvoir algérien, à savoir l’Office National des Droits d’Auteurs (ONDA), Idir ne cesse de délirer et de multiplier les dérapages.

Dans une récente interview accordée au magazine « Le Point » (édition Afrique), Idir s’en prend de nouveau de manière frontale à Matoub Lounès, qui n’est malheureusement pas vivant pour se défendre. Voilà ce que déclare Idir, en réponse à l’une des questions de la journaliste : «  Qu’on tente de donner un titre de rebelle ou de héros à X ou Y, cela ne m’intéresse pas. Moi, je suis plus proche de ce que j’ai appris de ma mère, de ma grand-mère. Un peu comme Camus qui disait préférer sa mère. Je suis amazigh oui, je n’ai à y mettre ni de l’orgueil ni de l’agressivité. Je ne trouve pas ma place dans ces tendances ». 

La question de la journaliste ayant donné lieu à cette réponse du chanteur Idir est : «  Certains vous reproche votre façon de militer pour la cause berbère, peut être moins frontale que d’autres chanteurs kabyles tels Matoub Lounès, etc… ». La journaliste cite deux autres chanteurs. Mais comme on peut le constater, la réponse de Idir s’est limitée à épingler, encore une fois et de manière indigne, Matoub Lounès que tout le monde qualifie de Rebelle.

Il n’y a d’ailleurs qu’un seul Rebelle, c’est Matoub. N’en déplaise à Idir et à tous les opportunistes et autres kabyles de service, anciens ou nouvellement recrutés. Quant à Idir, qui a applaudi Sellal après avoir fait partie d’une délégation avec Zidane ayant été reçue par Bouteflika, puis s’est fait vêtir d’un burnous par Anis Rahmani, directeur d’Ennahar TV, avant qu’il ne s’abstienne de réagir quand le directeur de l’ONDA, n’enlève de ses épaules le drapeau amazigh, sans oublier son fameux duo en arabe avec Cheb Mami (etc.), son CV le fera vite zapper de l’Histoire des Berbères et des Kabyles contrairement à Matoub Lounès.  

Tahar Khellaf pour Tamurt

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Il ne sera jamais au grand jamais à la hauteur du grand et vénérable noble poète qui avait dédié sa vie à son peuple et son identité. Un kds de plus qui cède à son ventre, plutôt qu’à son honneur, disant un opportuniste de plus, il finira à la poubelle de l’histoire, il est plus à plaindre qu’autre chose. Le grand Matoub est une sorte d’Atakabyle, un Widukind de kabylie.

    Répondre
  2. 1) Je ne vois aucune insulte. Tamurt lit et interpete pour nous.
    2) Idir est un rebelle et le socle solide de notre identite
    3) Idir bien sur aurait pu repondre: Oui Matoub est un rebelle, un pur et ca ne l’aurait que grandir encore plus.
    Mais l’on ne peut pas lui apprendre a parler. Il sait le faire lui meme.

    4) Matoub aurait honte de votre ecrit. Vous ne faites qye nous diviser.

    Répondre
    1. Oui je suis tout à fait d’accord avec vous,
      Je vis en France depuis 37 ans , je cherche les nouvelles du pays de ma Kabylie et je tombe souvent sut « tamurt » et à chaque lecture je suis très déçu. Le seul souci est de dénigrer et tout le monde y a droit (Ait Menguellet , Idir , Akli Yahiaten , Djamel Allam , Kamel Hammadi , Takfarinas … et la liste est très longue ) A croire qu’en Kabylie personne n’est « bon » tout le monde est à jeter à la poubelle ! Alors ma question est : Qui peuplera et qui développera cette république Kabyle que vous avez le projet d’ériger puisque aucun Kabyle (mis à part les morts bien sûr! ) n’est « parfait »?
      Moi j’ai été en avril 1980 à l’Université de Tizi Ouzou et comme nombre de mes camarades j’ai été tabassé et emprisonné . Mais nous n’avions jamais demandé l’indépendance de la Kabylie mais seulement un certain « pluralisme » de la société Algérienne avec la reconnaissance du tamazight et de l’arabe algérien ; nous n’avons jamais considéré le reste de l’Algérie comme des nuls mais plutot comme des frères qui sont dans la même galère que nous mais qui s’en rendent moins compte car « culturellement parlant » ils ne se sentaient pas lésé bien que ce soit largement le cas !
      La république Kabyle est pour moi une utopie ; je peux y rêver ; y penser ; la désirer mais je sais que c’est du domaine de l’impossible !
      En tout cas je préfère rester avec l’Algérie et son pouvoir mafieux plutot que de m’aventurer avec des gens comme ceux dont je lis les écris ici ! Le racisme et l’extrémisme j’en ai assez bu avec les islamistes et les baathistes ; je ne veux pas que les kabyles s’y mttent.

      Répondre
      1. Pourquoi tomber à bras raccourcis sur les Kabyles militants de l’indépendance, qui se reconnaissent majoritairement dans le MAK, alors que ce dernier n’est en aucun l’auteur de ces articles sur Idir, ni responsable de ces événements autour de Idir. Pourquoi faire cet amalgame entre l’indépendance de la Kabylie et la position de certains, en l’occurrence quelques lecteurs d’un site internet, vis à vis de Idir ? Le combat pour l’indépendance de la Kabylie dépasse largement cette catégorie de personnes, des millions de Kabyles sont convaincus de l’impérieuse nécessité de sortir la Kabylie de la domination arabo islamique. Cette masse de Kabyles silencieuse n’a manifeste aucun racisme envers quiconque. Encore une fois, vous ne devriez pas prendre prétexte sur l’existence de vrais racistes au sein de la communauté kabyle pour discréditer le noble combat pour l’indépendance mené par des militants sérieux et dévoués à la cause Kabyle. Le racisme n’est pas synonyme d’indépendance de la Kabylie. Avoir fait l’Université de Tizi ne vous dispense pas d’avoir un minimum de jugeote.

        Répondre
      2. Hevsath d la sécurité militaire igkhedmen les fausse canalisés bâche au lieu d’avancer en recul dimdanene aouk inala nessaa yaouk le droit a erreurs ayghar mayaghladh kan gmathnagh atsnadou fellas ourilaqara anetsou aken yidir dargaz laalli matchi ladgha mayahhledh Kane adgha atsnedou fellas illaq athanqadar yifagh thamousni ouyaathav ouladnetsa afeth mazighth assawedh thamazighth armi itsasnen atass bouid outsnassinara oukva nighthid y’a ou mazal assadaiwdagh win yassafrane,win ighanen,win youren à ma dissoudra à ma didliqsen à ma imouchoua igarzen adgha mayarnayassent thalgha yelhan(belle musique) amthalgha ndayidir athibarek rebi thessouli chance ith maslayth nagh ig’mathnagh deg’mathnagh khas adeyaghladh nsamhas assouther dg’s aghadyasefham nagh mayaghledh adyar adhar madnoukni en ne doit pas prendre nos autres au mots si à rebi ourenghaltara matchi allama yemouth yiwen aranchakar nehwadjith migader asnafk afoud aghiiwen atheniwen5

        Répondre
    2. Les deux chanteurs rebelles sont sans equinvoque : maatoub et ferhat , la preuve ? Sesont les deux seuls avant 1990 qui sont venus chanter dans mon village , l’un en 1986 deja et l’aure en 1989 avec le lencement du rcd , il allait d’ailleurs arreter de chanter , il appelait deja le rcd : tacevcaqt agi ! Il etait visionnaire t tacevcaqt t tidett ,
      Idir veut finir sa tournee a tizi , un peu comme ait ahmed qui l’a finie a tizi .
      Ait menguelet c’est l’eau a berbacha d’ou sereh i waman ad lhoun ! Ha ha ha ! Projet i la kabylie disait l’autre .
      Tu crois que l’onda sera la source de projet i la kabylie ? C’est leur caisse de retraite et elle doit etre grasse et graisseuse et gracieuse .

      Répondre
    3. Une fin de vie…de sénile.
      Idir peut chanter tout ce qu il veut,jamais il ne sera de la trempe du rebelle.il n est qu in vilain canard opprtuniste. Avoir la franchise et le courage du rebelle du géant Matoub n est pas donné à des idir et consorts. Les independices sont dans sa lignée ce sont qui honoreont sa mémoire et son combat libérateur pour que des opportunistes et pereux puissent en jouir et relever la tête hélas.

      Répondre
    4. Mais pourquoi voulez vous que tous les kabyles(algériens) aient le même point de vue que vous. Vous étés libres de défendre votre amazighité et Idir la sienne! Matoub et Idir restent 2 Grands chacun dans son domaine.

      Répondre
  3. Idir est notre frère avec ses excès et ces défauts. Il a tant fait a la culture kabyle , nous avons besoin de lui c’ est ce genre d’articles qui nuisent à la kabylie. Nous sommes en plein révolution et celle ci passe par ces artistes, alors! Il faut aller les chercher, au lieu de leur tirer dessus.. Comme si nous en avons en masse. Soyez plus strategique monsieur Khellaf.
    Afud igarzen.

    Répondre
  4. Binjour,
    Je ne crois pas que Iddir aurait prononce de tels propos dans l’intention d’attaquer Matoub Lounes ou de nuire a son image!
    Au lieu d’informer les gens des problemes du pays et de preconiser des solutions afin de rester dans l’information et le service public, helas, vous continuez a denigrer votre frere et/ou pere Iddir que tout le monde aime. Arretez ce genre de publications, unissons-nous et arretez de vous denigrer les uns et les autres! On est tous des Kabyles et on doit s’unir. C’est pour ca que le projet de l’autonomie de la kabylie que vous defendez ne se realisera pas, car on s’aime pas tout simplement, et chacun defend ces interets.
    Tenayas tejra ithegarzimt teqarhedh-iyi, tenayas tegarzimt afus dgem idika.

    Répondre
  5. Comme disent nos « anciens » ATHI CHFOU REBBI YA FOUYAGH (que dieu le guérisse et nous pardonne). Je pense qu’il doit être atteint de la maladie d’AL IZIMER . Je suis très compatissant envers sa famille, ses proches, sa fille THANINA et toutes celles et tous ceux qui l’ont connu et aimé. C’est une maladie terrible qui altère le discernement et la lucidité. Je lui souhaite la guérison bien sûr mais j’invite sa famille et ses proches à prendre les dispositions nécessaires pour qu’il soit le moins exposé possible au niveau médiatique. IZIMER lui a fait perdre sa tête. Gardons de lui le souvenir d’un grand chanteur qui a fait connaître La Kabylie dans le Monde et ayons une pensée triste et émue pour lui et ses proches. IFNAKEM SVAR A THARWIHT OULA DHAM DIGA IMETTI FKAS AZOUGHAR I DOUNITH DHI LEVGHIS YIWEN OUR YELLI

    Répondre
  6. Matoub a chanté gratuitement dans les campus universitaire, dans les stades , aidé les malades , ait Menguelet a financé des projets de développement en Kabylie , Cheriet Hamid ou CHEB IDIR comme l appellent certains a volé le patrimoine et chansons du terroir kabyles qu il a détournées pour devenir milliardaire ,dans jamais aidé la Kabylie d un centime .Voilà la différence entre un rebelle qui s est investi pour la Kabylie et un pingre qui ne cherche que des intérêts.

    Répondre
  7. Azul felawen.on est tous des MATOUB. On est tous sur la tendance de matoub fidèle à sa patrie.malika domrane a brandi le beau drapeau kabyle devant tous les renegats anegerien, une bonne douche froide CHAH.Vive l’indépendance de la kabylie.vive DA ferhath.Matoub est vivant.

    Répondre
  8. C’est le portrait de Matoub Lounes Izem N’Djurdjura qui trône fièrement dans toute la kabyle est c’est bien sa qui fait mal au c# du sieur idir.
    Ne lui en déplaise, Matoub est le symbole du combat de la kabylie pour sa liberté, Matoub ne c’est jamais compromis et n’a jamais fait la danse du ventre pour plaire au régime au contraire même mort il leur fait peur et vont jusqu’à débaucher un chanteur kabyle pour le dénigrer…
    Je pense qu’idir à compris depuis longtemps qu’il n’arrivera jamais à la cheville de Matoub et qu’il n’aura jamais la place qu’à Matoub dans le coeur des kabyles dignes et donc le voilà arriver à l’âge qui normalement doit être la sagesse, lui c’est tous le contraire qui ce passe. S’il est fatigué du combat pour notre identité et notre liberté qu’il laisse la place (place qu’il n’a jamais occuper dailleur car à part faire des concerts….) mais surtout qu’il ce taise et ne s’occupe que de sa musique au lieu de cracher sur un grand bonhomme.

    « Garder moi de mes amis, mes ennemis je m’en charge…. »

    Répondre
  9. « … sans oublier son fameux duo en arabe avec Cheb Mami (etc.)… » Où est le problème? Idir a fait des duo avec Enrico Macias et bien d’autres de différentes cultures. C’est du domaine de l’art qui rapproche les peuples. Je suis indépendantiste kabyle mais celà ne veut pas dire que je DOIS être anti-algérien ou anti-arabe ou je ne sais quoi encore. Un peu de serieux M. Tahar Khelaf.

    Répondre
    1. Le duo avec Mami a fait d’AZWAW une grande interprétation, plus riche que la source d’origine. La musique n’a point de frontière. Je suis également indépendantiste.
      Ce qui m’a fait, par contre mal, c’est que le duo avec Enrico, pourtant Algérien, semble poser problème à IDIR aujourd’hui, il regrette de s’être « fait avoir » par un sioniste (voir Le soir d’Algérie) Ces propos sont inacceptables.
      Ce duo (le premier) a été fait à la demande d’IDIR, j’étais dans la salle lorsque ils ont chanté ensemble la première fois et, IDIR n’avait pas l’air gêné, mais à Alger il s’est senti obligé de se justifier d’avoir côtoyer un juif. Ces propos honteux, il va falloir qu’il les explique une fois revenu chez lui en France.
      Dommage, ce double discours, celui en Europe et celui chez les « Arabes ».

      Répondre
  10. Ses incroyable mais vrais vous dénigrer tout les gens qui pensent autrement que les autres . La majorité des Berbères n’ont pas fait se que idir à fait pour cette culture incroyable

    Répondre
    1. Enrico Macias a chanté  » enfants de tous pays … » au début .Mais après il a soutenu l’armée israélienne quand plus de 500 enfants ont été tués par cette même armée. Normal qu’ Idir ne se reconnaisse pas avec ce personnage.

      Répondre
  11. A mon avis Idir est victime d’une machination diabolique, portant la signature des services gestapistes Algériens. Après l’avoir appâté avec un cachet faramineux, et vu sa stature internationale, il s’agit de le couper de la cause Kabyle, à travers une brouille avec la population de son terroir. Ainsi il ne défendra plus cette cause, sur les médias autres qu’Algériens. En général on lui pose des questions insidieuses et orientées de telles sorte à susciter l’ire de la population Kabyle quelles que soient, les réponses données. Il s’agit de ne pas rentrer dans ce jeu pour éviter de créer des polémiques stériles qui desservent notre cause. Yek à da ta!!!
    Tanemirt.adifk rebi souav.

    Répondre
  12. Azul fellawen, Idir, Matoub ou Aït Menguellet leurs combat est le même mais chacun a sa manière car chacun a sa propre personnalité et sa façon de voir les choses c’est tout.
    Pour le duo avec Mami : on fait de la musique pas de la politique faudrai pas tout mélanger par ce que si les ARTISTES commencent a être racistent où va-ton ?.

    Répondre
  13. pas la peine de se casser la tête thamourth imazighen restera toujour un seul bloc. ni farhat ni autre ne poura la divisé. et tout ceux qui sont nées sur cette chère terre est obligatoirement AMAZIGHE . Que ce soit matoub ou idir ou baucoup d’autres tous font la richesse de se peuple Amazighe.

    Répondre
  14. Vous êtes toujours les mêmes. Vous ne changerez pas. Votre problème, ce sont les Algériens kabyles qui ne pensent pas comme vous. C’est drôle et c’est grave. Vous dénigrez le chanteur qui a internationalisé la culture berbère, et partant kabyle. Eh bien, vous ne réussirez pas. Nous sommes avec Idir, Ait Menguellet et tous les autres qui pensent comme eux.

    Répondre
  15. Yidhir a fait la meme erreurs de tous les kabyles arabisables. Dans la volonté de faire le bon ils finissent par nier soi-memes. Un ridicule qui fit que Abane avait été zigouillé deux fois, la premiere c’était au caire quand les agents de nasser avaient dèconstruit l’edifice fait des valeurs Kabyles. Puis quand ils ont décidé d’en finir physiquement, et le torchon du régime d’ècrire qu’il serait tombé au champ d’honneur ».
    Nos drs kabyles protégents un systéme Kabylicide!!

    Répondre
  16. Il y a un passage ultérieur sur le plan anthropologique, la dimension politique. La gèneration Yidhir est faite d’une Kabylitié fonctionnelle à l’Etat arabe. Elle consistait en la quete de reconnaissance existentielle. Or, cette phase est fruit d’une erreur de vision, dans la mesure où on était tombè dans le piége du régime qui avait tendu sa toile avec son triptyque- arabité islamité amazighité-. Il se trouve que les 2 elements sont cotés au certain et le dernier, l’amazighité est un juste un ajout, ingredien pour agrementer la soupe du fait accompli, laquelle va droit dans la vision arabislamique du Caire.
    A’ travers les personnes, donc, s’identifie une dynamique historique politique. Yidhir est bien entendu notre frere, ses erreurs son les notres, d’ailleurs c’est l’unique qui a eu toujours la volonté de se faire rèferent de l’ethique Kabyle.
    Moi aussi cela fait 40 ans que je ne rentre pas et mon action n’est dèterminèe que par la solidarité. Une Algerie arabe est un fiasco economique malgrè les ressources. Cela est du au fait que l’on a cru implanter un systeme économique superposè à une anthropologique falsifiée. Or l’économie est une science humaine. Le régime par manque de légitimité et volonté a cru plus simple faire dans le controle social par islam interposé, plutot que d’asseoir le peuple dans son terroir. Tous savent que l’islam n’a jamais dèterminé l’identité en Kabylie pourquoi donc nous l’imposer comme « constante »!?

    Répondre
  17. Qui ne se souviens pas des événement de 2001 et de ses martyres d’un peu par tous de tizi ou de bégayet, alors que notre ambassadeur de la chanson moderne a RENDUE HOMMAGE UNIQUEMENT AUX MARTYRES DE TIZI
    OUZOU! . je ne suis pas régionaliste

    Répondre
  18. Matoub est devenu une légende un héros pour les kabyles quand à idir il chante bien mais il vieilli très mal au lieu d avoir de la sagesse il n’y a que de lA aigreur c est dommage il est retournée à sa zaouia

    Répondre
  19. Arrêtez de dire n’importe quoi, je suis kabyle j’aime matoub, et idir c’est un grand chanteur.
    Je suis contre l’autonomie, l’Algérie est berbère et pas besoin de la diviser

    Répondre
  20. Moi, je pense qu’il dit vrai. Cheb Cheriet s’en fiche eperdument de Tamazight, il n’a jamais milite de sa vie pour cette culture, cette langue. D’ailleurs, sa fille ne parle meme pas Kabyle!

    Parler ainsi de Matoub, un Homme de principe qui a donne sa vie pour ses ideaux en va de soi. Le Cheb Bendir ne pourra jamais comprendre le combat et l’esprit rebelle de Lounes Matoub puisqu’il n’est finalement qu’un simple gratteur de guitare.

    Répondre
  21. Matou paix en son âme était un grand poète chanteur Kabyle, Idirlui reste un grand artiste chanteur apprécié aussi bien par les kabyles, et aussi bien que les berberophones et les arabophones, le monde est si merveilleux .

    Répondre
  22. D’après des informations qui nous sont parvenues d’ Alger, il y aurait un lien direct entre TQ5 ( du moins son animateur le plus en vue) et la tournée de Idir en Algérie!
    Ce qui semblerait confirmer que le complot est d’ une plus grande envergure.
    Est-ce que quelqu’ un pourrait creuser un peu plus?

    Répondre
  23. Idir a existé avant et après Matoub. Matoub a bien insulté et traité de voleur Hocine Ait Ahmed (à si lhocine) . tout comme il traité Sadi de chacal ainsi que Ferhat. Il a traité d’opposants des palaces l’opposition algérienne à Boumedienne/Chadli. IDIR grandit avec les grands et ce n’est pas votre torchon qui va le salir.

    Répondre
  24. Je me demande vraiment s’il y’a des arabes en algerie ?! bientot j’aurai 60 ans d’existence dans ce pays,je n’ai jamais entendu un algerien,dans la rue,parler en arabe , « traversit l’autoroute » l poto ta3 triciti » el kouzina » el forchita  » crevawli pnawet ,simene bech ndir dala, telephonali directeur , licencyaw directeur des impots,le 23 VOTENA,

    Répondre

Réagir

*