Indépendance de la Catalogne : Carles Puigdemont propose au gouvernement espagnol un délai de deux mois pour négocier


CATALOGNE (Tamurt News) – Le président de la Catalogne Carles Puigdemont propose, dans une lettre au gouvernement espagnol, un délai de deux mois pour négocier sur l’indépendance de sa région, lundi 16 octobre. Mariano Rajoy avait sommé le président de la Catalogne de donner sa réponse d’ici 10 heures.

Un ultime délai. Si Carles Puigdemont refuse de renoncer à l’indépendance, ou reste évasif, Madrid lui laissera un ultime délai jusqu’à jeudi matin avant de suspendre l’autonomie de la Catalogne, en vertu de l’article 155 de la Constitution.

Des conséquences économiques. Le gouvernement espagnol, les dirigeants européens et les milieux d’affaires ont appelé le leader catalan à faire marche arrière, alors que des centaines d’entreprises ont commencé à fuir la région. Les alliés de Carles Puigdemont et les puissantes associations séparatistes, à l’inverse, l’encouragent à aller de l’avant pour proclamer sans équivoque la naissance de la « République de Catalogne ».

« Oui » à l’indépendance. Le 1er octobre, lors du référendum d’autodétermination, interdit par la justice, le « oui » à l’indépendancea recueilli 90% des voix avec une participation de 43%, selon le gouvernement catalan.

Tamurt News

Partager cet article

Réagir

*