Le harcèlement se poursuit en Algérie : 7 Ahmadis devant le Tribunal à Constantine

Tribunal algérien

ALGÉRIE (Tamurt) – Selon la plainte qui nous a été soumise en date du 18/06/2017 par Messieurs (B. A) 62 ans, (B D) 52 ans, (H A) 52 ans, (B M) 49 ans, (A MS) 59 ans, (SS I) 55 ans et (M B) 59 ans, laquelle plainte est appuyée par les documents de preuve, les personnes susmentionnées sont poursuivies en justice par le procureur de la République près le Tribunal d’El-Khroub dans la Wilaya de Constantine.

Ils  sont accusées des délits suivants: – Production et distribution de documents et supports en vue d’ébranler la foi des musulmans, incitation et utilisation de moyens de tentation en vue d’induire les musulmans à changer de religion ; – Pratique de rites religieux (prières du vendredi) et organisation de manifestation religieuse dans des endroits non agréés par l’autorité légalement habilitée; – Collecte de dons sans autorisation ; – Possession en vue de distribution de tracts de propagande et de documents provenant de source étrangère susceptibles de porter atteinte à l’intérêt national.

L’affaire remonte au 15/01/2017 où les mis en cause se sont fait fouiller leurs domiciles et saisir leurs matériels (à savoir trois ordinateurs et des livres). Les accusés comparaîtront devant le juge le 19/06/2017. Par conséquent, la Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme, section de Msila (aile Salah Dabouz) demande: – au Ministre de la Justice et Garde des Sceaux de mettre un terme à ces poursuites qui portent atteinte à la réputation des citoyens au sein de la société. – à son Excellence le Président de la République d’intervenir pour le règlement de ces affaires loin des tribunaux.

P/le bureau de la LADDH de M’sila
(aile Salah DABOUZ)

Amroune Layachi   

Partager cet article

Réagir

*