Grave dérapage du chanteur Idir : « Matoub Lounes n’était pas un Rebelle »

Chanteur Idir

CULTURE (Tamurt) – On ne sait pas encore jusqu’où ira Idir dans son délire. Mais cette fois-ci, il s’agit d’atteinte à la mémoire de Matoub Lounes. Il n’est plus question de se compromettre avec un pouvoir qui a confisqué l’indépendance de l’Algérie et ruiné le pays mais plutôt d’atteinte gravissime à la mémoire du plus grand symbole de la Kabylie et de Tamazgha.

Lors d’un passage sur la chaîne de télévision arabo-baathiste « Ennahar TV », à une question de la journaliste sur le poète assassiné le 25 juin 1998, le chanteur Idir donne des réponses voulant réduire Matoub Lounès à un moins que rien. Mais l’une des phrases qui choque le plus, c’est quand Idir déclare clairement, au sujet de l’enfant de Taourirt Moussa : « Il y a des gens qui le voit de manière fausse. Rebelle, etc. », lance d’emblée Idir sans même terminer sa phrase. Le chanteur qui sait pourtant bien parler quand il s’agit d’insulter les centaines de milliers de kabyles sympathisants du Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie et d’indépendantistes kabyles, a balbutié quelques mots sans pouvoir aller jusqu’au bout de cette attaque gratuite (mais qui sera bien récompensée par le pouvoir, ça commence déjà) contre celui qui a donné sa vie pour la Kabylie et tamazight. Continuant sur la même lancée, Idir, en parlant de Matoub Lounes, a complètement éludé sa facette de grand combattant et militant ayant joint l’acte à la parole en luttant contre le pouvoir algérien et son armée, contre les intégristes islamistes et contre les kabyles de service. Non, Idir n’a pas parlé de tout ça.

De ce courage qui faisait que Matoub Lounes est resté dans sa Kabylie natale au moment où lui se la coulait douce en France, sans jamais prendre aucun risque ne serait-ce que pour soutenir ses frères restés au pays ou venir assister à l’enterrement du même Matoub Lounes. Idir n’a pas trouvé mieux pour décrire Matoub Lounes que ces phrases : « Matoub, dans sa vérité, c’était un garçon (Idir n’utilise même pas le mot homme) qui a souffert qui a toujours cherché le bonheur qui l’a rattrapé meskine (sic !) ». Idir a ajouté que Matoub Lounes était quelqu’un de fragile. « Il est resté neuf moi avec moi. A l’époque, il était malade ».C’est tout ce que Idir a trouvé à dire, en langue arabe en plus, en parlant de Matoub Lounes sur la chaîne de télévision Ennahar-TV : meskine, malade, garçon, fragile… Ah, si Matoub Lounes était encore vivant ! Une seule chanson ne suffira pas pour lui répondre.

Tahar Khellaf pour Tamurt  

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Il est tout simplement lache, un homme sans principes aucuns. Il dit et fait de sorte a plaire au pouvoir, genre: repondre en arabe quand on lui pose des questions en Kabyle, alors que cet hypocrite a toujours clame qu’il ne comprenait que dalle en arabe. Autre chose, s’exhiber comme algerien, j’aime tel ou autre artiste arabophone (alors que j’en suis sur qu’il ne les a jamais ecoute).

    Donc ses deboires et ses dires meskins contre un symblole de la Kabylie comme Matoub Lounes vont dans la meme direction. Ce n’est que le debut, vous aurez droit a pire que ca. Je trouve que meme Lounis Ait Menguellet malgre qu’il a retourn la veste, a ete un peu timide et ne s’est jamais exhibe de sorte, voir meme s’abaisser a « lecher les bottes » ouvertement. Ce n’est pas le cas de ce « Cheb Chariet », il est pret a vendre son ame avec zele sans aucun scrupule.

    Répondre
    1. L’algerie arabe , depuis 1957 et peut etre bien avant est pensee , elaboree , geree , reflechie par des services de renseignements , secrets , etrangers et algeriens arabes , et de l’autre cote , la kabylie a ete sacrifiee par des anciens lyceens , puis par une serie interminable de chanteurs , des chanteurs encore des chanteurs , un chanteur en kabylie remplace tout , du president aux differents ministeres , le parlement , la kabylie ne sera une nation tant que son destin serait lie aux dires d’un tel ou tel chateur .
      Imaginant un peu le destin d’un peuple de france accroche aux dires de charles asnavour ou de renaud……

      Répondre
  2. une grande manifestation s’impose face aux insultes de ce nouveau harki
    ce harki n’arrive pas a la cheville de LOUNAS MATOUB.
    MATOUB est digne par rapport a toi a yakjoune.,il n’a jamais vendu sa dignité au régime

    tu ne merite aucun respect ,apres avoir attaquer les kabyles maintenant tu attaque le symbole de la résistance kabyle.tfouhhh arkhisse.

    Répondre
  3. Apres plus de 40 ans en France ,le mec pense comme un arabo musulman ,si non pourquoi il avait aborde le probleme concernant les cousins juifs et arabes ?et autres .
    A mon avis ce mec est entrain de suivre la feuille de route dictee par ses gestionnaires ..
    Ce mec n’a aucune credibilite .(une girouette)
    Dans une interview 5/fevrier/2013 au journal le monde.il disait que les chateurs de rai et Matoub ont ete tues par le GIA,alors que tout le monde sait que Matoub a ete assassine par les voyous avec qui il fait du business
    Il disait aussi que le rai avait servi au pouvoir a obliterer la chanson Kabyle,mais il avait oublier de dire qu’il avait lui meme participe a cette obliteration,il avait gagne beaucoups d’argent en accompagnant les chanteurs de rai comme un figurant..
    D’apres les gens qui le connaissent, ce mec est tres jaloux ,et ne pense qu’a lui et l’argent.
    C’est possible qu’il veut imiter Cherif Kheddam ,lequel avait eu un gala d’adieux a la coupole tres reussi que j’ai vu sur you tube .Je connais tres bien la musique moderne ,mais je prefere beaucoups mieux Monsieur Matoub Lounes .Dailleurs je n,ecoute plus la musique de ce mec depuis 2013.,apres avoir lu l’interview.

    Répondre
  4. Arretez de vouloir coller l’etiquette de « Rebelle«  a Matoub, nos grand chanteurs Kabyles sont des exemplaires de lumiere, y compris Idir et Matoub, et c’est ca que Idir voulait dire,

    Vive notre Kabylie Illuminée par ses chanteurs et le peuple Kabyle

    Répondre
  5. L’inviration par cette télé de propagande du régime n’est pas gratuité. L’ordre a du venir de Said Bouteflika, son tuteur. L’habillage ONDA, s’effrite et on voit apparaître petit à petit les marionnettistes. Le régime a du mettre un gros paquet d’argent dans la cagnotte, quelque chose d’irresistible pour Idir. On voit que les interviews ne sont pas innocentes. Elles sont préparées et conduites de telles sortes à piéger Idir et l’amener à «  dénigrer » ses propres frères de combat et à s’en démarquer, chaque mot prononcer sera pesé et décontextualisé pour servir la propagande du régime arabo bathiste et dénigrer Matoub, Ferhat, le MAK et la Kabylie. C’est un véritable traquenard où chaque fois qu’on essaye de s’expliquer, on s’embourbe encore davantage. En fin de carrière, Idir laissera le souvenir d’un nouveau Ould Ali du régime. La vieillesse est effectivement un naufrage.

    Répondre
  6. La demarche est symbolique. L’Etat arabe a reussi à conditionner l’artiste en le placeant dans un contexte mental arabe, donc c’était la Oumma qui jugeait sa périphérie. Or il aurait du dire que Matoub n’est lisible qu’en Kabylitié comme contexte et ethos.
    Yidhir est victime de la meme erreur de Abane Krim Mecili Ait Ahmed: celle d’applique l’ethique Kabyle là où les valeurs ne sont pas Kabyles. En effet en conquerents ils n’ont pas froid aux yeux feignent de ne pas savoir la douleur rèpétée de la Kabylie, justement parce qu’ils y gagnent dans notre subordination à l’ethos de rechange.
    Pardonnons Yidhir Ferhat ou qui le connait devrait lui expliquer que l’humanisme kabyle hautement symbolique de sa modernité sonne chez les conquerents comme prèdisposition à l’assimilation. Si des arabes ou arabisés- il faut dire que ce sont les plus racistes, car ils ont une haine de ceux qui n’ont pas cèdé au chantage economique-, apres tant de siécles n’ont pas apprise la langue Kabyle ou berbère c’est parce qu’ils veulent etre les maitres, sinon dès qu’ils sont en europe ils parlent tout de suite l’anglais le Francais…

    Répondre
  7. Azul fellawène.
    Vérifiez bien si Mass Idir à sorti cela de sa bouche. Quant à feu Matoub Lounes la plupart des gens ont bien compris son combat pour la sauvegarde de la culture berbère et en particulier de sa Kabylie natale et il avait sensibilisé les gens pour l’identité Amazigh ainsi que son combat pour la liberté d’expression , la voie de la démocratie contre l’extrémisme mais aussi faire barrage à l’obscurantisme. Thanmirt.

    Répondre
  8. Comme je l’ai rappelé dans mon un post, Idir n’a jamais supporté que Matoub, Ferhat et plus récemment, Oulahlou, Amirouche, Akli D etc.. soient les lumières des Kabyles. Il a toujours eu un problème avec lui-même, son Ego. Il ne supporte pas qu’un artiste kabyle aie une notoriété au sein de la population (il avait même profité de Brahim Izri pour remplir son CD) : Je rappelle que lors des manifs pour la Kabylie à Paris, Brahim venait avec toute sa famille : je ne sais pas si Idir a pu se déplacer au moins une seule fois !!).
    Idir ne vend plus de disques comme avant. Les Kabyles écoutent de moins en moins ses chansons, et cela l’a profondément attristé au point d’aller chercher ailleurs une notoriété que le régime et sa cour lui donneront en argent et en affection, éphémère bien sûr. On pourra toujours comprendre ce garçon, en manque d’affection au sein des kabyles, qu’il aille chanter où il veut, mais de là à se permettre de parler de Matoub (ou Ferhat), c’est un terrain délicat pour sa petite personne. J’avais rappelé que ce garçon faisait partie d’un petit groupe de pagsistes (il est ami de mon cousin, pagsiste lui aussi, et tolérés par Boumédiène) qui avaient cru utiliser Tamazight pour propager ses idées de gauche caviar : contrairement à Ferhat, gauchiste à l’époque mais qui avait toujours porté la Kabylie dans son coeur. Je me souviens, j’avais l’âge de 12 ou 13 ans, au village, je portai un collier avec l’AZA, un gauchiste du village l’ayant vu autour de mon coup me disait ceci « Cet AZA, côté artistique, il est bien fait, mais le fond n’a aucune valeur ». J’étais intimidé, mais je ne l’avais pas enlevé. Je crois que cet AZA dérangeait beaucoup ces garçons, y compris mon cousin, ami de cet Idir, à qui je rappelle que sans les HOMMES, comme Matoub, Ferhat, la Kabylie serait déjà enterrée (et que sa tournée en Algérie serait entièrement en arabe, et avec Inchallah à chaque fin de phrase). Comme tous les villageois, nous avons été nourris pas les chansons de ces Grands HOMMES, eux-mêmes nourris pas d’autres Grands Hommes tels Mammeri, Mohand Arab, Boulifa, Si Mohand Umhend et tant d’autres qui feront les manuels scolaires de la Kabylie Indépendante.
    Quelqu’un peut-il me rappeler si ce garçon d’Idir a rendu visite à Matoub à l’Hopital à Paris ? J’ai juste souvenance qu’Isabelle Adjani y était et a apporté un grand confort moral à notre CHER LOUNES. Mais Mas ADJANI, TAMETTUT TAQVAYLIT (même si elle a toujours vécu en France)

    Répondre
  9. Azul,

    Encore un article comme d’habitude avec Mas Tahar bien écrit, justesse et vérité.
    Oulala cela s’appelle un complexe d’infériorité tu as bien raison idir tu est loin loin loin très loin de notre Héros Matoub Lwennas.
    Un sacré numéro ce idir, si il devait y avoir une secte « religion » Matoub Lwennas aurait été le prophète du peuple Aqvayli rien n’avoir avec Captain Caverne.
    Le dieu argent à pris le dessus sur idir pauvre fin…

    Répondre
  10. Bonjour. Je ne voix pas de tout ce que il as dis idir de grève . Il n’as pas insulter ou deminier de la grandeur de notre martyre maatoub. Simplement il as parler de son côté humaine. Ont peut être héro et fragile, malade. Il y a quoi de crime de parler arabe! ! Et si il as parler français sur le plateau d’une française!! Soyer objectif et réaliste. Pour l’histoire de la kabylie c’est l’histoire elle même de l’Algérie .!!! A vous de voir le quand et le comment.

    Répondre
  11. ⴰⵎⴳⵀⴰⵔ ⴰⵎⴽⵔⴰⵏⴻ · Editer

    Ce cheb Cheriet sera bien sur récompensé par le pouvoir algérien avec de la monnaie de singe, puisque son désir c’est de faire du mal aux combattants pacifiques Kabyles qui luttent à mains nues pour la liberté de la Kabylie indépendante. Pour faire plaisir aux colonisateurs algéro-arabo-islamiques anti-Kabyles et anti-Berbères, il (cheb Cheriet) dénigre en insultant des milliers de Kabyles sympathisants du mouvement pour autodétermination de la Kabylie et s’en prend directement à Matoub Lounes pour le qualifier comme étant quelqu’un de malade et de fragile. C’est plutôt cheb Cheriet qui est malade et fragile en tirant sur ses frères Kabyles devant l’ennemi des Kabyles. L’avenir nous le dira.

    Répondre
  12. Je vous fait une confidence:
    Lors des événements d’Avril 80 Mr Cheriet Hamid n’a participé à aucune Marche ni à Tizi ni à Alger, alors qu’a cette époque il était en Algérie …!!!

    Répondre
  13. Ecoutez, vous ecartez beaucoup de monde de cette cause, vous-meme – en jouant au caid et au savant de la morale, etc. Idir se positionne clairement contre l’arabisation et voit son role comme celui du teneur de la carotte, dans la carotte ou le baton.

    Répondre
  14. Levayel, Akka si zik, grande gueule pour critiquer des personnes qui sont nettement au dessu de nous à tous les niveaux ( intellectuel, éducation, respect de l’autre, savoir vivre ensemble malgré les differences… etc et la liste est longue!). vous osez critiquer et même piiiire insulter MONSIEUR Idir, le MONSIEUR qui a toujours milité pour la cause et la culture kabyle et amazigh au niveau mondial, ( Tava3 ss-moumit, a dit le reanrd quand il n a pas réussi à atteindre la grappe de raisin.). Le jour où il a commencé son combat la majorité des personnes qui osent de le rabaisser n’était pas née!!!
    Comme disait Lounes athirhem rebi ( mi d-ivan wargaz degnagh adnakhlak degss amekenin). Essayez d’avoir un peu plus d’ouverture d’esprit et de claire voyance! au lieu de tirer à boulets rouges sur ton frère. tu te trompes de cible!!!
    Agh d yahdhu rebbi. Anemya3kal.
    Amitiés.

    Répondre
  15. Arrêtez de parler dans le vide et de semer la confusion. Les kabyles s’autodétruisent depuis la nuit des temps.
    Montrez-nous le lien internet ou un extrait de ce qu’il a dit pour vous croire!

    Répondre
  16. Quelle déception! Mais nous saurons nous remettre de ce séisme! Après tout, ce n’est pas lui qui mobilise derrière
    lui tous les partisans de l’indépendance pour la Kabylie. Quelles que soient les raisons de ce revirement chez lui, son positionnement actuel ne risque pas d’ébranler nos convictions au sujet de notre projet d’émancipation de ce pouvoir qu’il soutient honteusement. Il n’a pas l’envergure de F. Méhenni pour nous. Le pouvoir algérien peut nous narguer en soudoyant un ex-défenseur de l’identité kabyle, nous n’abandonnerons pas pour autant nos convictions juste pour suivre la voie de la star Idir!..Il y a sans doute des raisons que nous ne connaîtrons pas à cette trahison de ses anciennes positions. Nous avons une cause à défendre qui dépasse de très loin le cas de l’artiste kabyle Idir. Nous sommes habitués à ce type de retournements. Il n’est ni le 1er ni le dernier. Mais il ne fait pas non plus la pluie et le beau temps! Ce qu’il avait à dire d’intéressant a été dit par le passé. Maintenant il prêche dans le désert arabo-musulman, par conséquent seuls les arabo-musulmans et les KDS seront sensibles à ses propos. Les indépendantistes n’y prêteront aucune attention. Une fois de plus, la clique qui « dirige » le pays Algérie, croit avoir trouvé une parade à la détermination des indépendantistes kabyles. Il n’a pas encore compris que nous l’avons semé. Il en est encore à utiliser ce type de ruse: diviser pour mieux régner. Jusqu’à quand? Les kabyles ont avancé, ils continueront d’avancer
    contre vents et marée. Après tout, Idir, aussi grande que puisse être son influence, il fait partie du passé. La preuve: il ne partage pas les convictions du peuple kabyle d’aujourd’hui. Vive Le MAK-Anavad! Vive l’indépendance de la Kabylie, avec ou sans Idir, qui est passé désormais dans l’autre camps! Vont-ils avoir les moyens d’acheter tous les géants de la cause kabyle, en cette période de vaches maigres?

    Répondre
  17. N’importe quoi? Il se positionne contre l’arabisation? Il fait une tournée à Alger sous l’égide des exterminateurs de la culture et langue amazighes!… Il crache du fiel sur ces frères du mak, les derniers résistants et opposants à ces chiens au pouvoir depuis 1958.. Moi personnellement, je n’ai jamais été le voir et celà ne risquera pas d’arriver un jour. Je l’ai entendu l’autre fois sur la station Europe 1, il ne parlait que l’islam, d’algerie et presque rien sur la kabylie et sa langue. Il n’egalera jamais ou grand jamais les ilustres poètes et résistants, ces grands dignes de la kabylitė qui sont le grand AZEM, MATOUB et FARHAT et d’autres encore!. Lui est de la même vaine que Mangelett, deux opportunistes qui se propstituaient auprès d’ennemis du peuple kabyle. Pour moi, un type qui accepte de servir de dîner des cons chez le scélérat d’anis rahmani, il est inexcusable point barre.

    Répondre
  18. Il faut que les kabyles boycottent le Gala qu il donnera a Tizi -ouzou .Il faut protester contre ces propos .Il ne faut pas laisser ce mec salir la memoire de Matoub ,le symbole de la lutte des Kabyles .

    Répondre
  19. ce genre d’article biaisé de votre part n’appelle pas les kabyles a l’union bien au contraire a la division,ce n’est pas digne d’un journaliste de travestir des propos comme vous le faite,idir est un monument de la kabylie,comme l’est ferhat,matoub,oulahlou etc…
    dans ses propos il n’y’a que vous qui comprenez que idir a insulté matoub,j’ai lu et relu l’interview, a aucun moment je n’ai lu des insultes de sa part envers lounés,c’est un personnage tres cultivé,respectueux ,consensuel et surtout tres KABYLE,alors de grace arretez de salir nos etoiles,arretez de les eteindre comme vous le faites,car la kabylie a besoin de gens comme idir,tout comme ferhat,et tous les kabyles amoureux de leur mere patrie.
    stagmats.

    Répondre
  20. les 4 verite’s:
    1. Depuis quand l’ONDA organise-t-il des galas?
    2. Idir va se produire dans plusieurs villes, d’abord ca permet de ramasser beaucoup d’argent
    c’est aussi un desir dont Idir revait depuis longtemps, c’est aussi une derniere occasion pour
    lui car il est dans un age avance’ il ne peut plus attendre.
    3. Le pouvoir a tout planifie’, il veut montrer qu’il n’est pas anti-kabyle mais surtout il veut
    couper l’herbe sous les pieds du MAK en montrant que la Kabylie est aimee’ sur tout le
    territoire algerien pour que les Kabyles se dissocient du MAK.
    4. Drole de coincidence avec le 12 janvier qui est la fete de Yennayer! il se pourrait aussi que
    la cerise sur le gateau soit de reconnaitre Yennayer comme journee’ feriee’.
    Qui vivra, verra
    Vive le MAK.

    Répondre
  21. Il y a des lecteurs qui ne comprennent pas ce qu’ils lisent. Idir a bien tenté de réduire Matoub à un simple chanteur qui cherche son bonheur. Il a même dit qu’il était « malade », « meskine ». A aucun moment il n’a abordé son engagement politique en faveur de la démocratie et de la Kabylie en particulier. Il a dit qu’il était malade mais n’a pas évoqué ses blessures par une rafale tirée par un gendarme. Il n’a pas non plus évoqué son enlèvement par les terroristes. C’était les pires moments dans la vie de Matoub. Par contre il a beaucoup parlé de soi-même, allant même jusqu’à se comparer à Don Quichotte luttant contre les moulins à vent. D’après les propos de notre Don Quichotte, tout le monde a abandonné le terrain de la lutte et il s’est retrouvé tout seul avec son glaive. On ne sait pas si parmi les déserteurs il a inclus les jeunes tombés sous les balles des gendarmes en 2001, ceux qui sont emprisonnés, ceux qui sont encore persécutés par le pouvoir. Sincèrement, moi, il m’a vraiment déçu. J’ai compris que cette modestie qu’il affiche face aux caméras n’est qu’une sournoiserie avec laquelle il trompe bcp de monde. J’espère que je me suis trompé sur son compte. La vérité tranchera.

    Répondre

Réagir

*