La foi en débat à Aokas

Riadh Hadir en conférence

AOKAS (Tamurt) – Le romancier Riadh Hadir a animé, dans l’après-midi du samedi une conférence au centre culturel Rahmani Slimane d’Aokas, suite à une invitation du café littéraire agissant sous la bannière de l’association culturelle Azday Adelsen N’Weqqas, pour présenter son premier roman portant le titre « Pupille ».

C’est devant une assistance très nombreuse, qui l’a accueilli comme il se doit, que le romancier a décortiqué son œuvre qui est en relation avec la foi dont les présents voulaient connaitre ce qu’en pense le conférencier sur le sujet. L’accueil a émerveillé l’auteur qui dira, à la fin de la conférence, ne jamais oublier l’accueil et le débat fructueux qui a eu lieu entre lui et les lecteurs présents. Il expliquera le contenu de son roman en disant que Pupille est l’un des personnages principaux et le thème a trait aux dangers qui guettent les générations actuelles et futures.

Dans son roman, Riadh Hadir présente un monde où règnent en maîtres tous les fléaux qui empoisonnent le monde actuellement. Il parlera longuement de l’intégrisme religieux. Le débat qui s’en est suivi fut d’un haut niveau intellectuel.

Amaynut pour Tamurt         

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Je remarque sur la photo que la petite carte (bien connue) tenu par l’un des presentateurs a ete modifiee en gommant tous les signes des autres religions et ne laissant que une etoile !!! Cela montre que les Kabyles ne sont pas prets de parler de la foi et des autres religions ou bien c’est les tonton macoutes dans la salle qui leur ont interdit de montre la croix, l’etoile de David et autres signes religieux.

    Répondre
  2. khouroutou encore et toujours ! haut niveau intellectuel et assistance tres nombreuse !!! monsonge est la devise du MAK ! De plus il ecrit en francais la langue des colons biensure on contribue au reyonnement de la france ! pas de la kabylie. Pauvre gens !

    Répondre

Réagir

*