Face à la répression, agissons dans l’union 

répression policière

COMMUNIQUE (Tamurt) – La commémoration de la marche historique du 14 juin 2001, correspondant à la « Journée de la Nation kabyle » a été marquée par une répression d’une violence inouïe à Iâezzugen et Larevâa n At Iraten.  Dans d’autres localités, notamment Michelet et Mekla, plusieurs militants souverainistes ont été arrêtés.

Suite à ces violences  endurées par les militant(e)s et les manifestant (e)s, je leur exprime ici mon soutien fraternel indéfectible. Ces dépassements intolérables et infâmes de la police algérienne  n’augurent rien de bon pour le peuple kabyle c’est pourquoi, il est plus que temps de nous réunir pour empêcher tout dérapage. L’usage des balles en caoutchouc trahit la volonté du régime colonial algérien de provoquer un nouveau printemps noir et dramatique en Kabylie.

La politique répressive et oppressive du régime algérien à l’encontre de la Kabylie s’est amplifiée au point de dépasser celle de son géniteur : la France coloniale. Pour l’heure, la Kabylie ne peut compter que sur elle-même et le seul rempart contre la répression  réside dans l’unité et la fraternité de tous les kabyles.

Bouaziz Ait Chebib

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. des paroles sage MR ait chebib,l’union des kabyles face a la horde du colonialisme arabo islamique et ses supplétifs en Kabylie
    les chiens de policier tire sur nous, traine nos sœurs par les pieds par terre, lynche nos freres.toute la presse algerienne est complice meme le matin dz ouvre ses portes aux haineux qui appelle a casser les reins des kabyles et ils ne publie meme pas nos réponses aux attaque des arabo islamique algerien
    un plan diabolique se concocte quelque part, le peuple kabyle doit se preparer a toute éventualité et compris utilisé notre droit de riposte par la violence s’il faut.
    jusqu’à quand resterons nous les bras croisé face a la haine et la brutalité de ce regime .

    Répondre
  2. Réveillez-vous gens de Tizi-Ouzou, il y’a eu l’assassinat de Guermah en 2001 et il aura fallu que ça pète à V’gayeth pour que vous daigniez vous secouer, en Avril 2014 des jeunes ont été massacrés en plein centre de votre ville et le pouvoir s’en est sorti indemne, un drapeau Kabyle a été arraché à fort national au vu et au su de tout le monde qui plus est par un salafo-intégriste et personne n’a réagi et rebelotte cette fois-ci avec les évènements d’Azzazga et de Larbaa N’ath Irathen. Si vous êtes avec le pouvoir d’Alger dites le ouvertement et organisez une marche à cet effet et si vous êtes pour l’indépendance de la Kabylie agissez un minimum dans ce sens.

    Répondre
  3. Aux responsables du Mak de tracer une autre stratégie , les kabyles ne peuvent plus rester indéfiniment les bras croisés . la désobéissance civile, le retrait immédiat de tous les services de répression du territoire kabyle , armée , police , gendarmerie ,sont a mon avis des points qu’il faudrait approfondir et mener le débat au sein de la population . Le plus tôt serait le mieux .

    Répondre
  4. Azul,

    La Kabylie devrait travailler sur une vraie connexion avec les Amazigh de Libye, pour que nous soyons alimenté en armes et comme ont dit œil pour œil dent pour dent, le meilleur exemple les Kurdes ont une branche armée et le répondant est Immédiat, pas de chichi made in Kabylie.
    Notre erreur, dés 2001 lorsque nos Héros « 128 » ont été assassinés par les chiens de gendarme ont auraient du répondre en fessant autant car Là l’assassin était connu.
    Mais non, nous on continu à jouer aux dominos.

    Répondre
  5. Reclamons le depart definitif des kepis algeriens et de leur cerveau la dss , sans cela toutes les moisissures et nuisances colleront encore a notre terre , si la dss disparait , les relais vont s’evaporer et c’est cela la liberte .si on estime que l’algerie est coloniale , cela veut dire que la dss en kabylie exerce de la contre action . Et la repression policiere meurtre et disparition en sont aussi .
    Que les kabyles disent haut et fort les choses : sommes nous colonises ou pas .

    Répondre
  6. Les kabyles sont des lâche, c’est les premiers à parler arabe c’est les premier a courire dans les mosquée, y’a pas plus lâche qu’un kabyle, le mak anavad n’a rien à offrir au kabyles sauf de marché marché marché rien de nouveaux, les kabyles ne sont dup ils on faim ils on rien à fourre de vos marché à la con, heux il veul du concret ils attende du mak une nouvelle stratégie, la kabylie et morte atirhem rebbi.

    Répondre
  7. Il faut changer de méthodes que de livrer nos braves militants et militantes aux pires tortures de la part d’un pouvoir qui n’a connu que la violence, la haine, la frustration et toutes les méthodes crapuleuses.
    Ils ont compris qu’il faut bloquer toutes les routes afin de réduire au maximum le nombre et de s’acharner dessus après l’avoir encerclé.
    Où sont nos hommes lorsque des femmes sont maltraitées de cette sorte? Je pensais que Azazga était, à elle seule, peuplée de plusieurs milliers d’habitants.
    Nous avons des hommes qui galèrent au quotidien, curieux comme pas possible mais lorsque de braves militants pacifistes sont malmenés, plus personne, que des omelettes !!!!
    J’invite à d’autres formes de combats pacifiques mais qui feront trembler nos bourreaux: prenez des photos et vidéos de policiers responsables de tortures et publiez-les sur facebook, siwel et autres sites afin de divulguer leurs visages, noms, familles, leurs enfants, origines.
    Lorsque ces forces de répression trembleront pour eux-mêmes et leur famille, ils comprendront ce que nous ressentons pour les nôtres.
    D’autres formes de luttes existent: instances internationales à interpeler par milliers avec photos et vidéos éventuellement, inonder les radios d’appels lors de questions d’auditeurs, déposer des plaintes lorsque des dirigeants et généraux se rendent en Occident, accabler le pouvoir sur son soutien au terrorisme dans plusieurs pays en saisissant les pays importants et les instances internationales, désobéissance civile en ne payant pas les factures, les impôts et fiscalités.
    Il y a également une recrudescence de casernes de gendarmeries pour mieux nous fliquer et nous mater, la construction de mosquées salafistes, la construction de la prison de oued ghir auxquelles il va falloir y trouver des solutions. L’avenir est entre nos mains.
    Je constate néanmoins que les Kabyles sont démocrates (même si on pilule de kds) car les Kabyles vivent en toute harmonie, sans haine et désir de vengeance, entre croyants, athées, Makistes, traditionnalistes mais c’est uniquement les arabo-islamistes que çà dérange !

    Répondre
  8. Si vous étiez courageux pourquoi envoyer les femmes en première ligne. Vous chargez les jeunes inoccents affronter les forces de l’ordre et vous vous restez en arrière comme des lâches toujours entrain de distiller votre haine de l Islam et de l arabe. Moi je suis kabyle ALGERIEN ET je contre la séparation de ma Kabylie Algérienne

    Répondre
  9. Toi tu es un kabyle lâche qui crache sur ses frères et fait des courbettes aux bédouins qui t’ont aliéné avec leur dogme mortifère. Il est évident que ta femme voit rarement la lumière, et celles que tu vois en première ligne, tu ne leur arrive même pas à la cheville. Avec un tel pseudo on devine un rebut de l’humanité. Tu es nouveau sur ce site sur lequel tu as déjà intervenu avec un autre pseudo plus puant.

    Répondre

Réagir


*