Pour exiger le départ de Hannachi : Le comité de sauvegarde de la JSK appelle à des marches

Départ Hannachi

KABYLIE (Tamurt) – A peine la saison sportive terminée, le comité de sauvegarde de la Jeunesse sportive de Kabylie (JSK) est revenu à la charge. Le comité en question s’est abstenu de réagir tout au long de la saison footballistique afin de ne pas encore ajouter de la pression aux joueurs de la JSK et pour ne pas perturber l’équipe, même s’il n’y avait  rien à perturber chez une équipe dont les prestations étaient à chaque fois catastrophiques, tout au long de cette saison.

Dans une déclaration rendue publique ce dimanche, le comité en question souligne que le moment est donc venu pour une mobilisation générale de tous les amoureux de la JSK « afin de crier notre ras-le-bol de ce que vit notre cher club, et en exigeant un changement radical au sein de la JSK en commençant par le départ de cet angoissant responsable de cette catastrophe ». Le comité de sauvegarde du club, qui était l’un des plus prestigieux en Afrique, souligne dans le même document : « cette revendication sera portée et en entreprenant des démarches pacifiques qui seront arrêtées en concertation avec les supporters et amoureux de la JSK ».  Dans le texte en question, le comité de sauvegarde de la JSK a tenu d’abord et avant tout à rendre un vibrant hommage aux supporters du club kabyle qui ont répondu à son appel du 18 mai 2017.  « Vous êtes incontestablement les sauveteurs de l’équipe au châtiment que M. Hannachi a réservé à la JSK. Nous sommes aussi reconnaissants pour la mission accomplie par les entraineurs  Rahmouni et Moussouni ». En rendant ainsi hommage à ces derniers, le comité en question ne veut pas les mêler dans ces actions de protestation et de dénonciation dont la seule cible reste Hannachi, unique responsable devant le peuple kabyle et devant l’histoire de la destruction de la JSK.

Le comité de sauvegarde de la JSK se montre plus précis : « Le cauchemar que vit notre club depuis près d’une décennie n’est qu’une conséquence de la gestion catastrophique du seul Hannachi. Les saisons se suivent et se ressemblent. Le calvaire qu’endurent tous les amoureux de ce grand club s’intensifie jour après jour. Le club phare de la Kabylie, qui fut un modèle de professionnalisme, se retrouve dans l’abîme ». Le comité, qui annonce qu’il organisera dans les prochaines semaines des marches pour exiger le départ de Hannachi, précise que « l’heure est grave, notre symbole est souillé, avili et est réduit à fêter en fanfare le maintien ! Sommes-nous prêts à revivre le cauchemar de ces dernières années ? Sommes-nous condamnés à accepter que notre cher club reste otage de la personne la plus honnie de la Kabylie ? Allons-nous rester passifs et indifférents devant cette situation qui risque d’enterrer définitivement notre fierté qu’est la Jeunesse sportive de Kabylie ? ».

Tahar Khellaf pour Tamurt

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. si les suppoters le voulaient vraiment ils peuvent le faire partir de gre ou de force !!!! c’est incmprehensible qu’un responsable s’accroche ainsi devant des resultats si desastreux !!!

    Répondre
  2. @Youri…Tu n’as rien compris…dommage !
    La J.S.K est un club acquit A sa cause.
    Revoir l’histoire de ce club , t’ ouvrira un peu plus l’esprit sur ton indépendance.
    A bon entendeur…

    Répondre

Réagir


*