Élections municipales à Tizi Ouzou : Aucun parti n’est présent dans les 67 communes

élections

TIZI OUZOU (Tamurt) – Aucun parti politique n’a réussi à présenter des listes de candidats pour les prochaines élections municipales du 23 novembre 2017 dans l’ensemble des soixante-sept communes que compte la wilaya de Tizi Ouzou.

Malgré que le pouvoir algérien ait accordé toutes les facilités nécessaires aux partis politiques afin de participer massivement à ce scrutin, il n’en demeure pas moins que l’indifférence de la population kabyle à tout ce qui est politique, ces dernières années, a eu des conséquences palpables sur le terrain. En plus de ce constat, il y a lieu de souligner que, dans pas mal de communes de la wilaya de Tizi Ouzou,  les partis ont éprouvé d’énormes difficultés à constituer lesdites listes. Même les partis comme le FFS et le RCD, jadis bien implantés en Kabylie,  ne sont présents que dans à peine une soixantaine de communes. Alors que leurs chances d’obtenir la majorité des APC s’amenuisent de plus en plus avec notamment le fort taux de boycott qui se dessine d’ores et déjà à l’horizon. Ces deux partis devront aussi faire face à leurs propres militants et sympathisants. Ces derniers se sont retournés contre eux vu que les listes des candidats ont, comme d’habitude, été conçues dans des laboratoires occultes, sans que la base n’y soit associée ni de près ni de loin.

Cette opacité qui entoure le choix des candidats aux élections ne concerne pas uniquement le FFS et le RCD, censés être des partis démocratiques mais touche aussi d’autres partis qui sont des relais directs du pouvoir comme l’ex-parti unique, le FLN et le RND. Dans les rangs du FLN de Tizi Ouzou, les préparatifs des élections municipales du 23 novembre prochain s’effectuent à couteaux tirés. Rien que durant les quarante-huit heures passées, on a enregistré plusieurs démissions de militants de l’ex-parti unique dont celles du premier responsable du FLN dans la daïra de Draa El Mizan ainsi que de tous les élus de ce parti dans cette région.

Tahar Khellaf pour Tamurt

Partager cet article

Réagir

*