Elections locales à Vgayet : L’administration et la justice s’entendent sur la disqualification de 7 candidats

l'urne  lors des élections

VGAYET (Tamurt) – C’est ce mardi 10 octobre que le verdict du tribunal administratif de Vgayet est tombé. Il a rejeté l’ensemble des recours formulés par les candidats dont les dossiers n’ont pas été acceptés par l’administration. Le parti du RCD a eu trois candidats disqualifiés dont deux frères dans la liste à l’APC d’Aokas alors que le PST, le RND et le parti islamiste Hamas ont enregistré un rejet chacun et la liste indépendante de Tazmalt a vu sa tête de liste disqualifiée également par la justice malgré le coup de force des habitants de cette commune  qui ont organisé une marche grandiose de soutien à cette tête de liste.

Ceci a fait réagir les politiques qui se sont élevés contre ce mépris de l’administration à l’égard des populations locales, seule à pouvoir décider qui peut être candidat à sa représentation. Pourtant l’administration a décidé autrement. Pour un soupçon de sympathie avec le mouvement indépendantiste de la Kabylie, des dossiers ont été rejetés par la justice sur injonction du wali. En effet, dans les décisions du tribunal administratif, il est rappelé que le wali peut, en sa qualité de garant de la sécurité, disqualifier n’importe quel candidat. Cela confirme l’hypothèse selon laquelle l’administration s’opposera, à jamais, à toute candidature qui tend vers l’opposition au régime.

C’est la raison pour laquelle, le parti de gauche, le PST, a pondu une déclaration-appel dans laquelle il appelle à une large mobilisation pour contrer ces pratiques antidémocratiques. Cette formation politique reproche au pouvoir de vouloir disqualifier les vrais opposants pour laisser les partisans du pouvoir aux  commandes des collectivités et du parlement.

Amaynut pour Tamurt       

Partager cet article

Réagir

*