Un député de Naama : « Le pouvoir favorise les kabyles et les chaouis »

Député Sadaoui Slimane

ALGÉRIE (Tamurt) – Sadaoui Slimane, un député Algérien de la wilaya de Naama, n’a pas trouvé quoi dire que d’accuser les kabyles et les chaouis de profiter seuls des richesses naturelles de l’Algérie. « Le pouvoir pistonne les kabyles et les chaouis à qui il accorde des privilèges et des avantages pour les développer au détriment des régions du sud », lâche le parlementaire, au physique d’un gorille qui donne l’impression de facilement l’identifier comme un richissime homme d’affaire.

Dans un arabe populaire et très compliqué à comprendre, ce qui laisse aussi comprendre qu’il n’a aucun niveau d’instruction, le parlementaire estime que  » c’est inconcevable que le bon Dieu nous accordés des richesses naturelles pour les gens du sud, mais un colonialisme opaque les fait profiter aux kabyles. On ne peut pas se taire devant ces injustices », clame le parlementaire qui n’a présenté aucune preuve ni aucun chiffre comme argument. « Lorsque Rabrab crie pour réclamer la part de la Kabylie pour son développement ce n’est pas du régionalisme, et lorsque un élu du sud dénonce le piston dont est favorisée la Kabylie c’est du régionalisme »s’indigne ce Slimane Sadaoui. Ce député qui a ciblé la Kabylie n’a soufflé aucun mot sur les milliards détournés par les Bouteflika,  Ghoul, Chakib Khalil, etc. Il ne sait peut être pas que même si sa région est défavorisée, elle  continue quand même à voter pour Bouteflika.

Et ce Bouteflika construit des mosquées à coup de milliards alors que « sa Naama » est dépourvue d’hôpitaux. Le comble, ce même député, et les habitants de sa région vont encore voter pour leur « prophète Bouteflika ou son frère » !  D’ailleurs il défend sa majesté: « Les gens du gouvernement dépensent l’argent pour la Kabylie sans autorisation de Bouteflika » laisse-t-il entendre.  Le député a glissé une petite vérité sans se rendre compte: On peut comprendre, à travers sa dernière phrase, que Bouteflika est inconscient et ne sait même pas ce qui se trame en Algérie.

Ravah Amokrane pour Tamurt 

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Il a dit simplement ce qui pensent la plus part des Algériens vis à vis des kabyles et de la Kabylie ,cette racaille que certains kabyles les considèrent comme leurs frères .

    Répondre
  2. Dans ce qui est définit depuis Ve siècle avant JC comme étant l’Orient, un pays s’identifie à ses potentats : rois, imams, sultans, dieux, califes, etc.. Le pays est riche, puissant et enviable si ces personnages sont grands, riche, ont des qsours, des harems, des troupes nombreuses. etc. Là bas, toujours, 99% de la population restante se nourrit de racines. C’est cela les splendeurs de l’Orient, le pays des milles et une misère.

    Cette créature typiquement orientale (il y a tout un élevage florissant de ce genre dans les arcanes des institutions) est cohérente dans son schéma de pensée. Il est sincère dans ce qu’il dit. Les Kabyles et les Chawis servent eux aussi dans la gamelle des puits du sud. Sauf que dans notre civilisations – et cela dépasse sa petite cervelle, ces gens là sont des larbin parmi d’autres larbins issus des autres wilayas. Ces puits de gaz et de pétrole par ailleurs ailleurs situés en pays berbères du sud (voir les complots contre les Mozabites et les Twareg).

    Nous devons donc rappeler à cette fouine orientale que ces gens-là ne sont pas les chefs-rois-dieux… Un voleur n’est pas le chef des kabyles et des chawis mais un renégat. Un homme riche n’est pas forcément, comme en Orient, un homme de valeur. Il faut rappeler à cette créature, que des renégats, ailleurs, à Naama par exemple, comme lui, ça existe tout autant sinon plus. Il en existe tellement de renégats ailleurs en Algérie que personne n’y fait plus attention, car la pratique est ancienne et date de l’époque turque. Elle ancrée dans les esprits.

    Répondre
  3. C’est un « homme d’affaire »: sa famille est dans le commerce de gros en fruit et légume et dispose d’un hangar en région parisienne. Il se sert de ce commerce de base pour faire passer ses intérêts miniers aussi avec la France car Il y a fait une partie de ses études … pas des études littéraires, vous vous en doutez!

    Répondre
  4. 1000 000 000 000 $ ont été engrangés ces dernieres 20 ans. La vraie question est où sont passés ces sous? Les quelques kms de routes ici et là ne justifient pas la cagnotte vide. En rèalité outre le tube de petrole officiel il y a d’autres officeux. Le comble est que meme l’essence est importé et on sabotte la rafinerie pour importer et la siderurgie del hadjar est sabottée pour favoriser l’importation, moyen d’enrichissement des « reppresentant de ce qui devait etre l’Etat ». Ceux qui cherchent de donner le bon exemple derangent le système basé sur la rapine silencieuse. l’Etat arabe a formé une classe feodale qui a de fait privatisé les richesses en les repartissant entre les differents potentats et comptent sur les mosquées pour socialiser la misere, notamment par la culture de la « charité » qui limite la culture du droit.

    Répondre
  5. ⴰⵎⴳⵀⴰⵔ ⴰⵎⴽⵔⴰⵏⴻ · Editer

    Ce député arabo-islamique de naama n’a pas mâché ses mots, en effet le pouvoir arabo-islamique cherche toujours à soudoyer les Kabyles et cela fait partie de sa politique de diversion afin de diviser la Kabylie et la mettre sous sa botte en vue d’avoir le maximum de collaborateurs Kabyles pour les utiliser contre leurs frères qui défendent le processus d’indépendance de la Kabylie, c’est pour ça que le pouvoir algéro-arabo-islamique recrute les Kabyles pour neutraliser et faire oublier la mission d’indépendance de la Kabylie. Les Kabyles recrutés par le pouvoir arabo-islamique sont utilisés pour soutenir le régime en place anti-Kabyles et anti-Amazighs depuis l’occupation des terres Amazighs pendant 14 siècles par les arabo-islamiques.
    Vive la Kabylie libre et indépendante.

    Répondre
  6. Une fois n’est pas coutume , je dirais que quelque part toute légende a une part de vérité . Il est vrai que certains Kabyles et Chaouis profitent de la situation .Mais il est normal de rétribuer ceux qui trahissent leurs peuples et si ce Saadaoui veut que la cause de l’arabisme avance en Algérie il doit payer pour cela . Il faut se faire violence pour s’arabiser . Personne ne rase gratis . Le système profite à des Kabyles peut être , mais pas à tous .Seuls les renégats , tirent les marrons du feu , mais pas leurs régions .

    Répondre

Réagir

*