Le décès par accident suspect d’un militant Mozabite


MZAB (Tamurt) – Un jeune militant souverainiste Mozabite, lyassair yahia, âgé à peine de 22 ans, a rendu aujourd’hui son âme à Ghardaïa, au lieu dit Lachbour, dans un accident de la circulation. La victime, connu pour son engament actif pour la cause Amazighe et Mozabite, a été tué sur sa moto, lorsqu’il a été percuté « accidentellement »; par un véhicule de la gendarmerie.

Un accident qui a suscité des interrogations. Des militants Mozabites qui ont pris attache avec notre rédaction ne croient pas au scénario de l’accident de la circulation. La mort de jeune militant Yahia, est pour eux, un assassinat déguisé des services de sécurité.

Le militant Kameldine Fekhar a lancé un appel à témoin pour les gens qui ont assisté à ce drame. Il espère que les témoins n’hésiterons pas à dire la vérité sur ce drame qui a secoué, une fois de plus, tout le pays de Mozabites.

Cet accident, provoqué certainement volontairement par les gendarmes, prouve que c’est le régime d’Alger qui attise le feu au pays des Mizabites. Un peuple minoritaire en proie à un régime raciste qui use et abuse de son pouvoir pour endeuiller presque périodiquement des familles Mozabites. Notons que plus de 100 détenus politiques Mozabites sont derrière les barreaux du régime raciste d’Alger. La plupart sont des pères de famille.

Ravah Amokrane pour Tamurt

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. On se rappelle Mouloud Mameri . victime d’un autre accident de la route .. et bien d’autres. Je connais personnellemnt quelqu’un de ma famille eloignee qui a ose critiquer des militaires a la DNC-ANP durant un meeting. Deux jours plus tard il meure d’un accident de la route et le cataphalque fut ramene par des zombies qui n’ont pas autorise son ouverture. Pirte que la mafia italienne.

    Répondre
  2. C’est certain, ce jeune militant est victime d’un assassinat ciblée!.. C’est une parmi d’autres méthodes d’élimination de militants et opposants de ces charognards et criminels arabo-ânes.

    Répondre

Réagir

*