Pour contrecarrer le MAK, le FLN a organisé une marche microscopique à Tizi Ouzou

Mouhafada fln tizi ouzou

TIZI WEZZU (Tamurt) – Sans aucun scrupule, la Mouhafadha de Tizi Ouzou du FLN (Front de libération nationale) n’a pas hésité à organiser une marche à l’occasion… tenez-vous bien, du trente septième anniversaire du printemps berbère, tafsut imazighen.

Il est clair que l’objectif des initiateurs de cette marche à laquelle le nombre de participants ne dépasse pas quelques dizaines, c’est de tenter de contre carrer la marche géante et imposante organisée, le même jour dans la même ville, par les indépendantistes et autres autonomistes. Les dirigeants locaux du FLN n’ont pas hésité, contre toute éthique, à abuser de la naïveté et de la sincérité des femmes et des filles de chahids de la région, à laquelle ils ont fait appel pou tenter de réussir la marche.

Mais malgré les moyens dont dispose l’ex-parti unique et en dépit du fait qu’il ne subit aucune pression ni répression, contrairement aux indépendantistes, autonomistes et démocrates sincères, le FLN a essuyé un cuisant échec en faisant cette marche. En plus du Mouhafedh du parti politique qui a ruiné l’Algérie depuis l’indépendance, en l’occurrence Said Lakhdari, candidat à la députation pour la troisième fois consécutive (comme au temps du parti unique), on a aussi constaté la présence de l’un des frères de Ali Haddad, l’homme d’affaire et également, Président du Forum algérien des chefs d’entreprises.

Tahar Khellaf pour Tamurt

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Le fln a ses faux partisans qu’il paie avec l’argent du trésor public comme ces veuves de chahids à qui il fait du chantage en les menaçant de leur couper leurs pensions en cas elles ne répondent présentes quand il a besoin de mobiliser pour un rassemblement ou vote.

    Répondre

Réagir


*