Conséquences de la chute du prix du pétrole : L’Algérie replonge dans la crise des années 80

crise économique

ALGÉRIE (Tamurt) – Depuis 2016 et plus particulièrement depuis le 1er janvier 2017, les citoyens algériens font face à des difficultés financières qui ressemblent, à tous points de vue, à la crise économique vécue durant les années quatre-vingt. Une période marquée par de fortes pénuries et une hausse des prix de tous les produits alimentaires.

Si actuellement, on ne peut pas parler de pénurie sur le marché algérien puisque tout se vend désormais, il n’en demeure pas moins que les prix de l’ensemble des produits alimentaires, y compris ceux de première nécessité, ont connu une hausse vertigineuse, voire plusieurs hausses successives. C’est le cas du prix de l’essence qui a été d’abord augmentée le 1er janvier 2016 avant de subir une deuxième hausse le 1er janvier 2017. Ces jours-ci, la presse évoque de plus en plus en plus la crise de la banane, devenue inabordable car son prix dépasse les huit cent dinars le kilogramme. D’ailleurs, ce fruit commence même à disparaître des étals. Car les prix proposés rebutent systématiquement les acheteurs potentiels. Par ailleurs, le légume le plus consommés par les algériens, qualifié même de repas des pauvres, la pomme de terre, se vend actuellement à 80 DA, sans que le gouvernement ne puisse rien faire pour faire revenir le prix à la fourchette normale.

Le gouvernement se limite à dénoncer les supposés spéculateurs qui seraient derrière cette hausse des prix. Or, tout le monde sait qu’elle est liée directement à la crise induite par la chute du prix du pétrole. Le prix de l’haricot blanc, également consommé par les couches moyennes et celles défavorisées, a enregistré une augmentation faramineuse et ne se vend plus à moins de 350 DA ! Ce ne sont là que quelques exemples parmi des centaines d’autres, sans compter la hausse des prix des assurances automobiles, les vignettes auto, les factures d’électricité, les cotisations à la sécurité sociale, les impôts, les prix des journaux, etc. La seule chose qui n’a pas augmenté en Algérie depuis le début de la crise fin 2015, ce sont les salaires des travailleurs.

Tahar Khellaf pour Tamurt

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Azul a part la kabylie la ou les citoyens ont dénoncé et marche contre cette loi de finances les autres régions d algerie n ont jamais dénoncé on dirait qu’ ils vivent en suisse ,qu’ ils crèvent, y a que la kabylie qui ne mérite pas ce sort

    Répondre
    1. Un pays qui vit de ses rentes ne fait que retarder sa ruine,sa faillite et son dépôt de bilan.L’Etat algérien est un tigre en carton pâte.Ses bases qui reposent sur la répression,la falsification de l’histoire et la rente pétrolière sont très fragiles et ne résisteront pas longtemps.L’Algérie est mûre pour l’effondrement.La question n’est pas de savoir si l’Algérie va imploser,mais QUAND ? Il suffit d’une étincelle.
      Sauve qui peut la Kabylie !

      Répondre
    2. vous y allez fort quand meme ! ou comment ne voir que ce qui conforte ce qu’a priori vous avez décidé . Non, ne vous en deplaise, les Algeriens de toutes les régions n’en peuvent plus de ce régime et ils le montrent tous , partout dès que l’occasion se présente. des fois meme sans motif politique lié a une décision . malheureusement, vous etes comme beaucoup dans une façon de voir les choses destructrice car vous ne faites que conforter ceux du camp d’en face qui jouent sur cette division qui n’a pas lieu d’etre. a moins que vous pensez que le reste des Algériens ne sont pas assez légitimes que les kabyles pour les detester visceralement. le compromis c’est de chercher des alliances d’abord avec ceux avec qui on est le moins d’accord. si vous preferez parler qu’a des gens ultra de la kabylie comme vous semblez l’etre , eh bah bon courage : votre route est vaine.

      Répondre
      1. Alors qu’attendez-vous pour manifester vôtre solidarité à notre frère Amzav, le docteur Fekhar, allez soyez humains, courageux et surtout concernés par l’injustice et le malheur perpétrés par vôtre régime chéri ?!. Cessez le blabla, soyez des êtres dignes et non des moutons indifférents qui ne font que de brouter l’herbe des criminels ?!. Chiche, sortez et manifestez, mais, cette fois pas pour les supposés palestiniens, mais pour les malheureux qui croupissent dans le geôlier algerien pour avoir oser se lever contre les criminels ?!. Chiche ? Arrêtez de vous comporter en complices avec ces imposteurs au pouvoir depuis 1962. Vous ne gagnerez ni l’estime ni la dignité, car ces deux valeurs appartiennent à des hommes et des femmes qui vouent leur vie à la préservation, la dignité et l’oppression de l’humanité.

        Répondre
        1. @Artemis : votre discours ressemble plus a celui d’un lycéen gauchiste qu’a celui d’un militant mur qui fait la part des choses et fait la distinction entre un régime brutal et une population qui subit autant que les supposés uniques défenseurs des droits « ici les kabyles » (selon vous bien sur). le jour ou vous aurez mûri un peu plus politiquement , vous comprendrez que la seule issue ne peut reposer sur les seuls kabyles ou toute autre fraction de la communauté nationale. l’instrumentalisation de votre discours par ceux la meme que vous voulez combattre est très utile en meme temps aisé ce qui fait de vous et de beaucoup d’autres les idiots utiles au service d’un régime fourbe, sournois et brutal. a bon entendeur

          Répondre
          1. avec vous c’est toujours la même chose ,vous utilisez la stratégie de la honte (« li siouniste  » , »vous êtes immature  » , »c’est du racisme  » , »rigiounalisme  » , »tribalisme  » ….etc ) ,se discours ne marche plus et il ne marchera plus .
            on s’est opposé a toutes les cause du désastre actuelle ,la prise du pouvoir par le clan d’oujda (FFS historique ) ,l’arabisation qui a enfanté l’islamisme ,la clochardisation et l’exclusion (en plus de la Kabylie d’autres région sont exclue comme mni3a ,tissemsilt ,l’aures ,le sud ….etc ) il suffit de relire la plate forme de l’kseur .
            on a proposé des solutions a temps (pluralisme linguistique ,autonomie régional,régionalisme modulable , système social adapté a la situation rentière et qui insiste l’État a diversifié l’économie ….etc ) vous nous avait toujours renvoyé a notre origine ethnique ,meme AIT AHMED n’etait assez bon pour vous ,vous lui avait toujours preferé les islamistes .
            si AIT AHMED n’est pas assez bon pour vous il n’y a aucun espoirs de cohabitation ,pour un kabyle militer pour démocratiser l’Algérie c’est comme acheter la corde pour se faire pendre ,et on est pas assez cons pour ca .
            avec se discours vous attirerait peut être les complexé et les idiots mais vous n’aurez jamais les hommes de valeurs .
            et il a raison montrez de la solidarité pour fekhar c’est votre devoirs national ,se n’a rien a voire avec le gauchisme .

          2. @Amine.
            Mon discours n’est celui d’une gauchiste ni celui d’une lycéenne. Je ne fais pas dans des discours ! Je fais de la politique au sens digne du terme. Je n’ai jamais été une gauchiste non plus, mais une fervente et acharnée militante de ma culture, mon identité et ma terre kabyle. Je sais aussi, que pour un algerianniste tel que vous, un kabyliste qui œuvre à la sauvegarde, de son peuple et de son identité est un innemi à battre et à charger de tout les maux, tel un bouc émissaire n’est-ce pas ?!.. Je vous dis que l’instrumentalisation, dont vous ne faites un grief à tout bout de champ, est un argument creux, vide de sens cohérent. Je vous le répète que nous, nous sommes plus que mûrs politiquement et cela depuis belles lurettes, nous avons la résistance dans les veines, nullement besoin de quelconque démonstration en matière de luttes tous azimuts, c’est un fait !.. Nous ne pouvions pas dire autant de vous !.? Vous brillez par vôtre légendaire soumission et lâcheté !. Les idiots utiles c’est vous et vos semblables, si vous croyez que les kabyles vont à nouveau se sacrifier pour vous, pendant que vous, vous la coulez douce, vous, vous fourvoyez, oui le doigt dans l’œil !. Vos slogans de baathiste, vous devez aller les prêcher dans le désert, mais pas sur tamurt.info. Vous prêchez la communauté nationale ?!. Quelle communauté nationale ?. La mienne n’est là vôtre ?!. Ma communauté à moi, c’est ma KABYLIE point barre !…

        2. ils seront toujours dans la parlotte ,ils ont pris l’habitude de dire des anneries et de voire ses même anneries relayé par la moqué ,l’école et les médias ,tu ne les changera pas ,c’est le jour ou ils entreront en collision avec le mure des réalité qu’ils prendront la pleine mesure de leur médiocrité

          Répondre
          1. @amine
            depuis 55 ans ,les deux seuls forces politiques du pays sont les islamistes et les berbéristes .
            les islamistes on les connais leur background comme tu dit est connu ,ils ont un passé assez sanglants ,ils ont modifié les habitudes vestimentaires d’une large partie des gens ,ils ont réussie a modifié la nomenclature des gens (les noms comme Oussama ,Aya ,islam ..etc n’existait pas il y a 50 ans ) ,ils sont la ils sont vivants ils ont une autonomie (ils n’ont pas besoins de l’etat ) .
            les berbéristes ont un background ,eux aussi ont modifié la nomenclature des gens (jugurtha ,massinissa ,tinhinan …etc ) ils ont acquis un capital social considérable ils ont imposé une écriture morte depuis 2000 ans (alors qu’on se fesait torturé pour possession d’un alphabet tifinagh ,ils ont imposé leur drapeaux ,ils ont imposé leurs version de l’histoire .
            ça c’est pour le plan idéologique ,dans le concret les islamistes organisent régulièrement des manifestations de force (la dernière en date est celle qui a suivie les attentas de charlie hebdo au cries de kouachi echouhada ) ,les berberistes ont fait liberé leurs prisoniers en 1980 (premiere fois que la pression populaire arrive a fair reculer le regime ) en 1994 ils ont convaincue tout un peuple (le peuple kabyle ) de boycotté l’ecole (c’est digne de ghandhi ) ,en 2001 ils ont obtenue l’expulsion des gendarmes des villages kabyles ,ils organisent régulièrement des marches assez impressionante lors du 20 avril ou de yenayer .
            ses deux forces existent et il n’y en a pas d’autre ,elles poussent leur logique jusqu’aux ,le MAK soutien corp et ame les mozabites et les touareg (lors de l’affaire du gaz de shiste les deux villes a avoire manifesté au coté des touareg c’est tizi ouzou et bedjaia ,lors des evenement du mzab il y avait regulierement des sit in et des manifestation de soutien au mozabites lors de l’agression contre l’azawade ferhat mhenni himself est aller denoncer le partie prit des medias francais en organisant un sit in devent leur siege ….la toute derniere action en date est une greve de la faim de 24 heure en plein paris pour soutenir fekhar ) ,les islamistes aussi pousse leur logique jusqu’au bout ils veulent des relations diplomatique avec daech ,ils apelle au meurtre de kamel daoud …etc
            a suivre

        3. Non, nous ne détestons personne, mais nous n’aimons pas les cons et ça y’en a plein en Algérie, y compris en Kabylie, croyez moi.

          Personnellement, j’ai 55 ans, j’ai quitté l’Algérie il y a 30 ans et, à ce jour, à mon âge, soit 55 ans après l’indépendance, je n’existe toujours pas, car on me colle une identité arabe qui n’est pas la mienne.

          Je vous jure, Monsieur Amine, qu’Israël, n’a jamais fait ça aux Palestiniens, ils respectent l’identité et la langue des Palestiniens, y compris les Arabes Israëliens, qui étudient l’arabe et vivent en tant qu’Arabe sans aucun interdit.

          Chez nous, un Kabyle ou Chaoui n’existent qu’en tant qu’arabes, et jamais un non berbère ne nous a soutenu dans notre misère, sans nier que des amis, justes et compréhensibles à notre égard existent, mais peu.

          Non nous ne détestons aucun Algérien, c’est nous qui sommes détestés.

          Répondre
      2. L’idée d’une Kabylie libre et démocratique n’est pas tombée du ciel.C’est le résultat de la politique criminelle du pouvoir envers la Kabylie.Ce même pouvoir qui arabise en toute impunité et qui n’a pas hésité à tirer sur des kabyles en 2001 sans qu’aucun algérien ne bouge le petit doigt.Nous avons essayé la cohabitation (l’algérianisme) dans le respect de notre identité et de notre langue en vain.L’arrogance et l’autisme du pouvoir face aux revendications légitimes du peuple kabyle ont conduit les patriotes kabyles à changer radicalement de stratégie.Conclusion:nous n’avons pas la même langue ni les mêmes valeurs et ni les mêmes aspirations que les algériens.Nous ne sommes pas meilleurs que les algériens, mais différents ! Une preuve ? En décembre 1991,les algériens plébiscitent massivement le FIS (mvt intégriste),alors qu’en Kabylie il n a obtenu aucun siège !

        Répondre
    3. Je ne suis pas tout à fait sûr que les autres régions ne souffrent pas elles aussi des méfaits de la gestion catastrophique du pays depuis l’indépendance.

      Répondre
  2. Le regime arabo-islamo-oujdiste est incapable de creer les richeses necessaire a faire marche le pays; a force de vouloir tout controller et interdire les libertes les plus elementaires a la population, il a failli sur toute la ligne; tout ce qui l’interesse c’est la place de l’islam et de l’arabe dans la societe.. le reste ne l’interesse pas. Pendnat que tous les acolytes du regime s’enrichissent , les gens ont ete maintenus en vie par la manne petroliere qui se tarit de plus en plus car le petrole ne se vend plus comme avant. La Kabylie doit quitter le khorotosime au plus vite.

    Répondre
  3. la situation actuelle a été prédite par un certain ali benouari ,il a prévue la chute des prix du pétrole en 2014 ,il a prédit la rechute des prix du pétrole ses dernière semaines ,il nous a prévenue contre une hyperinflation dont nous ne voyons que les prémices ,il nous prévoit une somalisation pour 2019 .

    Répondre
  4. D’après cet ali benouari, ils ont remis la planche à billets en marche pour alimenter les banques en argent frais, payer leurs dettes envers les entreprises et poursuivre les projets qui sont tous à l’arrêt. Donc il faut s’attendre à une inflation sans précédent. Ce régime est capable de tout pour s’en sortir, quitte à prendre le risque de ruiner le pays, ce qui en fait est en cours .

    Répondre
    1. il nous predit un caclysme pour 2019 ,c’est la meme chose pour nourdine boukrouh qui en plus predit 2 million de morts ,ben bitour lui nous parle d’une decente au enfere qui commencera cette anné pour aboutir au chaos en 2018-2020 ,les institue internatinaux sont tres alarmistes .
      pendent se temp nos pseudo economiste de village nous disent achou anetch ?
      PS:boukrouh benouari et ben bitour sont d’anciens ministres des finances ils savent de quoi ils parlent .

      Répondre

Réagir


*