Le cercle vicieux du terrorisme arabo-islamiste

dirigeants européens amis des musulmans

CONTRIBUTION (Tamurt) – Le terrorisme islamiste vient de l’islam radical qui vient du fondamentalisme musulman. Ce dernier vient directement de l’islam. (Il ne provient pas du judaïsme ni du christianisme ni de l’athéisme…)
Le fondamentalisme islamiste est développé par les dirigeants arabo musulmans en pensant qu’il s’agit de la  culture et de la civilisation arabo musulmane, dans le but de retrouver «l’âge d’or de l’islam ».

Cette « culture arabo-musulmane » qui n’est autre chose que  l’idéologie arabo-islamiste est développée par les dirigeant arabo-musulmans de la façon suivante :
– En imposant à leur populations l’islam comme seule et unique religion, l’arabe comme seul et unique langue et l’arabisme comme seul et unique culture.
– En interdisant à leur population la liberté de culte même si elle est inscrite dans leur constitution uniquement pour le décor puisque les rares convertis ne jouissent jamais de leur droit civiques, les non jeûneurs sont pourchassés et emprisonnés, les constructions d’églises et de synagogues sont interdites, celles qui existent sont détruites ou menacées de destruction …etc.
– En déclarant la laïcité comme une hérésie (kofr) et en la combattant.
– En interdisant toute critique de la religion musulmane. Beaucoup d’écrivains Algériens, Marocains  et Tunisiens ont été arrêtés et accusés de blasphème, la critique des autres religions est cependant autorisée voir encouragée en particulier le judaïsme.
– En imposant la religion dans tous les domaines de la vie politique, sociale, culturelle,… travail, télé, radio, école, justice…etc.
– En dressant leurs populations sur la haine des non musulmans, même à travers les livres scolaires.
– En interdisant leur langue leur identité leur culture et leurs religions aux peuples autochtones qu’ils colonisent comme  les kabyles, les Chaouis, les Mozabites, les Rifains, les Touaregs, les  Kurdes, les  Coptes. La liste est encore très longue.

Si l’arabo-islamisme domine en Europe les peuple Européens subiront eux aussi à leur tour ce que subissent actuellement les peuples cités ci-dessus. Il se trouve que les chefs d’États occidentaux sont les meilleurs amis et alliés des dirigeants arabo-musulmans avec lesquels ils font de florissantes affaires économiques. Pour maintenir ces bonnes relations commerciales ils doivent soutenir leur homologues arabes, ils se sentent obligés de dire et de faire croire eux aussi à leur population occidentale que la culture « arabo islamique » est synonyme de paix et d’amour, mais pervertie par quelques individus fous, égarés et inconscients.
C’est un cercle vicieux dans lequel l’occident soutient ceux qui développent et disséminent cette idéologie mortelle, celle ci déstabilisera  l’Europe et détruira le progrès humain.
Mais l’espoir est permis puisque le peuple kabyle qui est sous la domination arabo islamiste Algérienne se bat et lutte pour se libéré de cette idéologie. La libération de la Kabylie sera un exemple de résistance à suivre pour les autres peuples menacés aussi par la dépersonnalisation.

Kader DAHDAH pour Tamurt

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Vous dites, ceci a si Kader:

    « … Il se trouve que les chefs d’États occidentaux sont les meilleurs amis et alliés des dirigeants arabo-musulmans avec lesquels ils font de florissantes affaires économiques. Pour maintenir ces bonnes relations commerciales ils doivent soutenir leur homologues arabes, ils se sentent obligés de dire et de faire croire eux aussi à leur population occidentale que la culture « arabo islamique » est synonyme de paix et d’amour, mais pervertie par quelques individus fous, égarés et inconscients. … »

    Moi, je ne suis pas d’accord. Ils les ont cre’s, de toute piece, que se soit en Arabie Saoudite, ou en Afrique du nord – et franchement, je ne me casse plus la tete ou gaspille le temps, dans les comment, quand et pourquoi. . . C’est leur probleme !!!

    La source, que vous qualifiez de perversion du quran, franchement il est temps d’etre un peu clair. que se soit le judaisme, le chretianisme ou l’islamisme, pour moi, c’est tous des saloperies d’ailleurs, que je rejette et que j’ai toujours rejette’, dans le meme sac-a-poubelle.

    Quand a les combattre, franchement ca se passe plutot bien. Nous sommes un petit peuple sans moyens, laissons la responsabilite’ a ceux qui en(moyens) ont. Par example, les Israeliens et les Francais, Merlocks et je ne sais qui d’autre . . . Ils sont arme’s jusqu’aux dents, et des datards pour troupes, a gogo. Leurs villes generent meilleur spectacle.

    Kabylement.

    Répondre
  2. Kader DAHDAH : Vous avez écrit ceci : « l’arabisme comme seul et unique culture ». L’arabisme pour moi est une doctrine du nationalisme arabe. L’arabisme est copié point par point sur le nazisme appelé aussi le pangermanisme. De la aussi les dirigeants arabophones sortent le mot du néologisme arabe qui dit : « panarabisme ». Dans le pangermanisme les hitlériens disait ceci : « là où parle l’allemand c’est l’Allemagne ». Là aussi l’arabisme ou le panarabisme avec copié en disant: « qui parle arabe est arabe quelle que soit l’ethnie ou la race a laquelle il appartient ».

    Répondre
  3. Le terrorisme islamiste n’a jamais été un phénomène isolé, comme essayent de nous le faire croire les médias occidentaux, souvenez vous de la première guerre d’AFGANISTAN en 1978, ou la religion musulmane à été instrumentalisée par les SEOUDIENS et les AMERICAINS pour combattre le communisme, (c’était le syndrome VERT contre le syndrome ROUGE…. !!!)
    Il y-a des États qui couvrent les islamo-terroristes sur les plans idéologique, militaire et financier…!!!

    L’intégrisme islamiste est un produit idéologique totalitaire, qu’on distille chaque vendredi dans les mosquées des Etats Arabo-baathiste, (dénigrements et insultes à l’égard des Juifs et des chrétiens) avec la bénédiction des tyrans qui les gouvernent.

    Répondre
  4. L’auteur a écrit son article en partant de fausses hypothèses que je vais montrer ici. Dans l’avant dernier paragraphe commencé par « si l’arabo islamisme domine en Europe », l’auteur suppose des conditions farfelues, en effet l’arabo islamisme ne peut dominer que si le peuple le veut. En Algerie il est excessif d’affirmer que c’est le pouvoir qui a imposé l’arabo islamisme, car cela suppose a tort que le peuple dans sa majorité y serait opposé. Or, le peuple algérien dans sa majorité écrasante est d’obédience arabo-islamique, il n’a nullement besoin qu’on lui impose une idéologie dont il est p!us que convaincue. Ce n’est pas le pouvoir qui déclare seul la laïcité  » kofr » mais ce sont les citoyens qui sont prêts à aller beaucoup plus loin que ce pouvoir dans leur classement yadjouz-layadjouz. Il es donc archifaux de dédouaner le peuple algérien de son choix arabo-islamique et de n’en accuser que le pouvoir. D’ailleurs le même raisonnement est valable pour le Maroc et la Tunisie.

    Le seul peuple qui subit l’arabo islamisme comme une imposition de la part du pouvoir colonial est le peuple Kabyle. Le peuple algérien quant à lui ne se plaint pas, contrairement aux affirmations farfelus de l’auteur, de l’imposition de la religion dans la vie politique, sociale et culturelle. Au contraire pour lui, la religion est « din wa dawla ». Il ne s’offusque nullement de déclarer la laïcité  » kofr », au contraire il en veut plus que le timide (a ses yeux) code de la famille algérien. Celui qui plaint le peuple algérien de subir l’arabo islamisme recevra de la part de ce peuple en récompense des crachats et des sarcasmes. Pour le vérifier il suffit de faire un tour dans le dernier quartier de la dernière ville algérienne pour vous en convaincre que l’idéologie arabo islamique est ancrée dans ce peuple avec fierté. Il est faux d’affirmer que cela n’est du qu’aux dirigeants arabo musulmans. C’est un souhait du Peuple et ses dirigeants ne font que le caresser dans le sens du poil pour se maintenir à leur place et récupérer la rente.

    Encore une fois, l’absence de liberté de culte, le bannissement de la laïcité, l’imposition de la religion dans tous les domaines de la vie, l’absence de liberté de critique, il n’ y a que le peuple (et non la population comme le dit l’auteur) Kabyle qui les subit. Le peuple Kabyle partage avec les autres minorités ethniques (qui se réclament de l’arabisme et ne revendiquent rien d’ailleurs) l’interdiction de la langue.

    La question est donc un problème de colonisation d’un peuple, Kabyle, par un Etat arabo islamique algérien. Il ne s’agit nullement de l’imposition de quoi que ce soi de dirigeants à leur population…

    Répondre
  5. Les tyrans qui gouvernent des peuples abrutis par un totalitarisme religieux encouragent leur intolérance et vont jusqu’à l’attiser. En effet, afin de détourner la colère de leurs peuples frustrés de tout contre eux, ils accusent les « kouffars »(mécréants) de leur débâcle économique, sociale et politique. Pourquoi, dans ce contexte se gêneraient-ils
    à pérenniser un système qui marche? Nous les kabyles n’avons aucun intérêt dans tout ce « foutoir » arabo-islamique!
    Il est l’antithèse de notre mentalité. Il nous détruit, nous tue à petit feu, nous annihile. Alors, tous ensemble combattons le de toutes nos forces, de toute notre volonté pour ressusciter l’âme kabyle pour laquelle la vie et la liberté sont sacrées! Ne nous laissons pas appâter par une prétendue spiritualité où les interdits, la violence voire la barbarie se trouvent portées au pinacle, tout cela afin de dominer le monde et le dévaster…Vive le peuple kabyle! Vive notre indépendance que le MAK
    avec notre soutien indéfectible parviendra à arracher!

    Répondre
  6. « Ce dernier vient directement de l’islam. (Il ne provient pas du judaïsme ni du christianisme ni de l’athéisme…) ».
    Foutaises. Vous etes selectifs, en voulant plaire aux « autres ». Les réligions monotheistes, expression inventée par les occidentaux, repose sur l’ésclavage de l’humanité toute entière.

    Répondre
    1. A. Rachid On aurait pu aussi rajouter a l’islam en plus de tous les fléaux cités celui de l’esclavage, Non seulement de l’esclavage de noirs,puisque l’esclave est profondément encré dans la mentalité bédouine au point que les pays arabo musulmans, après avoir pris une part prépondérante à la traite négrière et furent les dernière l’abolir, mais aussi l’esclave sexuelle des femmes considérées comme un butin de guerre, ou encore l’esclavage des chrétiens et plus largement des non musulmans dont furent victimes notamment les chrétiens que les ottomans capturaient en méditerranées avant que la france eu colonisé par exemple l’algérie…Rien n’y fait vous êtes la synthèse parfaite de toutes les idéologies mortifères du siècle précédent : stalinisme, nazisme, esclavagisme

      Répondre

Réagir

*