Le centre culturel d’Aokas baptisé au nom de Slimane RAHMANI

centre culturel Aokas

AOKAS (Tamurt) – Après un long combat mené par les jeunes kabyles de la station balnéaire d’Aokas qui ont eu, récemment, à faire face à la police antiémeute pour imposer la tenue de conférences au centre culturel de la localité, le résultat a été doublement positif.

Après avoir gagné la bataille pour l’organisation sans aucune autorisation de rencontres culturelles et festives tant au  centre culturel qu’à la bibliothèque municipale, voilà que les pouvoirs publics ont consenti à baptiser, ce dimanche 1er octobre, le centre culturel au nom de l’ethnologue et écrivain d’Aokas, Slimane Rahmani. Une revendication citoyenne qui date de la nuit des temps.

Ainsi, l’’ethnologue Rahmani Slimane, Docteur en lettres françaises, docteur en lettres arabes, Diplômé de littérature berbère des 1926, ethnographe des siens par des recherches et publications sur les coutumes identitaires des tribus de l’Est de Vgayet, accède à l’immortalité avec la baptisation du centre culturel d’Aokas en son nom.

Amaynut pour Tamurt

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

Réagir

*