Le butin de guerre d’Anis Rahmani

Idir et Rahmani

CONTRIBUTION (Tamurt) – Nos ennemis ne dorment jamais, ils n’ont jamais cessé d’être en guerre contre nous, la mitraille dans la main droite et leur livre sacré dans la main gauche. Toujours à l’offensive. Ils ne ratent aucune occasion pour nous narguer et cette fois-ci ils ont réussi l’inespéré, l’insoupçonné et l’exceptionnel. Le graal. 

Et Anis Rahmani et tous ces kabylophobes de naissance et de métier peuvent maintenant mourir tranquilles et sereins.  Ils ont mis la main sur un gros et un sacré butin de guerre. Ils ont entre les mains un symbole de la kabylité, un homme aimé et respecté par tous les kabyles, et certains de nos frères et de nos sœurs ont poussé même leur adoration jusqu’à la vénération. Il est plus aisé de consoler un amoureux mais celui qui vénère est inconsolable, il sombrera soit dans le déni tellement c’est fort et c’est flagrant, soit dans la haine de tout ce qu’il avait aimé, il décrédibilisera son propre combat d’hier et versera dans le « tous pourris » et le « tous achetables et méprisables ». Anis et sa clique jubilent, ils savent qu’ils viennent de faire un « joli » coup, ils sont conscients avec fierté et suffisance qu’ils viennent de saper le moral de millions de kabyles. Eux rient, les kabyles pleurent d’incompréhension. Alors, ils font des photos et des selfies autour du butin, et ce dernier prend du plaisir aussi, il est à l’aise et il est content. Bizarrement, des anciennes images me traversèrent l’esprit, comme quelque chose de semblable, venant tout droit de la guerre contre le colonialisme français, des soldats français adoraient faire des photos autour d’une capture, on y voit des soldats jubilant de bonheur jusqu’à l’extase et le pauvre « capturé » tout triste et découragé, un visage qui en dit long sur les supplices et les atrocités subies. Mais stupéfaction, sur les images et les photos d’Anis Rahmani avec le détenu en plein milieu, c’est tout le contraire.  Aucune trace de coups et de torture sur le visage du prisonnier, aucun lynchage physique, il parait bien nourri et bien en forme malgré son âge avancé, il riait, il rigolait, il regarde à gauche, à droite, psalmodiant quelques phrases dans la langue de Qoreich et d’Anis Rahmani, c’est un captif joyeux et surtout à l’aise !

Le détenu a osé même l’impensable, sans aucune crainte de fâcher ses nouveaux compères. Il leur a parlé de Matoub ! Il leur a parlé de leur pire ennemi d’hier, celui sur lequel ils concentraient jadis toute leur haine du kabyle, et cette haine était et est toujours fulgurante. Il leur a expliqué avec une simplicité extraordinaire, que si Matoub était ce qu’il était, ce grand poète et ce grand chanteur, en omettant bien sûr de parler du grand défenseur du peuple kabyle qu’il était, c’est uniquement parce qu’il avait souffert dans sa vie, un écorché vif et un chercheur de bonheur, et c’est tout ! Pour lui, ils s’étaient trompés sur lui à cause de l’image que donnait l’incorrigible Matoub, s’il avait soigné son image et sa communication, comme sait si bien faire ce « capturé » génial, alors ils l’auraient adoré ! C’était juste une question d’image en fait, il ne fallait pas aller plus loin que ça !! C’est simpliste, c’est réducteur et surtout c’est très naïf. Puisque l’image du défunt vient désormais d’être réajustée, reformatée et « normalisée » sur un plateau de télé face à des millions d’algériens, Anis et tous ces arabo-baathistes se mettront dès maintenant à aimer Matoub. Ouf !! Le défunt, lui, ne cesse de se retourner dans sa tombe car l’inimaginable et le nauséabond viennent de se produire !

La photo du combattant de l’ALN apeuré et entouré de soldats français tous jubilants et triomphants me revient encore une fois à l’esprit comme une obsession, je le vois oser parler à ces soldats en leur expliquant,  tout en tremblotant, qu’ils auraient pu aimer et adorer Amirouche,  Ben Mhidi, Zirout…, les pires frayeurs de ces soldats, car ils sont de braves garçons, des gens qui ont seulement souffert dans la vie et ce ne sont que des chercheurs de bonheur ; leur combat et leur sacrifice pour l’indépendance, la liberté, leur conscience politique, leur conscience d’être des dominés et des colonisés…tout ça n’est que secondaire. Les soldats l’auraient achevé de suite car moins hypocrites et moins rusés qu’Anis Rahmani et consorts.

Le crédule, ne sait-il pas que pour Anis Rahmani et le camp arabo-baathiste « Le cadavre d’un ennemi sent toujours bon » ? Car, Matoub, même dans une tombe, demeure toujours leur pire ennemi. Ils ne le citent et parlent de lui que pour le tuer encore et encore. Et, Ils ne mettent sur l’estrade leur butin de guerre et leur capture kabyle, en usant et en abusant de son instrumentalisation et manipulation, que pour taper, dénigrer et salir d’autres patriotes kabyles. A un certain âge, naïf et crédule est celui qui veut l’être. Ils élèvent Idir pour abattre Ferhat, et surtout pour diaboliser tout le projet patriotique d’émancipation du peuple kabyle du joug colonial arabe.

Un nouveau-né sortant juste du ventre de sa maman kabyle, sait qu’Anis Rahmani, ses journaux et ses télés sont les pires opposants à notre identité et à notre existence, les pires dénigreurs de tout ce qui est kabyle, les portes paroles de ceux qui nous oppriment et qui tuent nos enfants, mais Idir, lui, ne le sait visiblement pas !

La vieillesse est un naufrage, on y espère trouver la sérénité, mais parfois on se retrouve dans la sénilité.

Farid ATTOUI

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. azul un seul mot pour résumer tout ca c’est un traître !! il a vendu son âme au diable tout ca pour le culte de sa personnalité et pour de l argent c’est malheureux mr Hamid cheriet ,à partir d aujourd’hui je cesserai d’écouter tes chansons ,normalement après une si telle longue absence la première chose que tu devrais faire c’est se recueillir sur les tombes des 121 martyrs du printemps noir de Kabylie mais comme t as voulu choisir le camps des assassins d hier mais quelle honte !!

    Répondre
    1. Les faux arabes fabriqués par les volonisateurs ,tu veux dire?
      Quant idir .il veut finir en soumis devant ses maitres. Les dignes kabyles doivent le classer dans la langue listes des judas.

      Répondre
  2. Je vois que vous etes souillé de diabolisme de satanisme mon cher, c’est tellement tellement diabolique ce que vous dites de Idir, car il fait les choses bien comme il faut, s’il vous plait lavez vous de ces propos, La Kabylie vaut mieux que ca, de grace
    Vive La Kabylie Eternelle Grace

    Répondre
  3. Ce type s’est ménagé une bel triste fin de carrière. Il fera l’événement avec ses danseuses du ventre le temps d’une soirée et disparaîtra à jamais, quant à Matoub l’éternel, son nom déjà est synonyme de révolution.

    Répondre
  4. NON. Le régime à juste cherché de s’acheter les idoles. Comme avec Ait menguelette et beaucoup d’autres. Mais c’est méconnaitre la Kabylie qui a toujours su faire la part des choses.
    Le FFS et le RCD avaient été tirés les deux dans la rourbillon du système. Ils ont accépté de rentrer dans le parloir arabe issu du coup d’Etat. Dans le cas du FFS c’est encore plus grave, ils demandent mendants politiques des assassins des 500 membres du Ffs/63 massacrés en Kabylie suite au refus du coup d’Etat de boumediene et benbella. Ces derniers sont fetés comme hommes d’Etat par les « institutions » où sigent les deux partis.
    Certe une partie n’a pas su comprendre la symbolique et la stratégie, mais un peuple dynamique sait faire l’autocritique par generations interposées. Ainsi pendant que le système faitait la « normalisation »du ffs, la kabylie recevant le leader historique Ait Ahmed, tout en boycottant le parti FFS. Cette finesse est l’humus de la culture d’Etat Kabyle qui est intériorisée, donc faisant partie de la dimension de l’etre.
    S’apccaparer d’un peuple en achetant ses symboles visibles c’est le pousser à une vitesse supérieure dans son autonomie spirituelle culturelle et symbolique. Ces actes sont cette violence d’un virus qui apres la fivre renforce les defenses immunitaires de l’organisme.
    La decadence actuelle sur tous les plans est le fruit de l’identité de rechange qu’est l’arabisation que le pouvoir a cru réussir à élever à identité de rechange. Si l’école arabisée a offert la dimension humaine aux islamistes c’est juste parce qu’ils savaient que la culture laique Kabyle réveillant l’individu et le poussant au maximum produirait une vraie culture liberale. L’humanisme et la solidaritè de la Kabylie donnerait un systeme fonctionnel où les libertés individuelles s’accordent dans une collectivité apaisée. Leur probléme est qu’ils perdraient le pouvoir pris de force en 62. Voilà pourquoi les TV arabes pillulent les imams aussi.
    Deux models de société se combattent depuis 1948- meme si les Etats berbères avaient tentè de se liberer avec de mauvais moyen dès le moyen age-. La ligne de front est au niveau politique culturel et symbolique. En occupant l’Etat grace à Nasser et De Gaulle, les arabistes ne demordent pas quant au projet de déberberiser le pays. L’islam n’est que le levier formidable pour noyenr la laicité kabyle où dieu est une affaire personnelle.
    Je suis confiant. Les 1000 000 000 000 $ dilapidés en 20 ans font que meme les régions arabisées se rendent compte que le magma de la Oumma au fond sert juste une caste qui devient miliardaire en $ et la pauperisation des masses en millions. Ceci n’est pas un gain pour notre cause, car pour finir d’etre esclave, il faut choisir entre se vendre ou se racheter. Pas facile de mourir le ventre creux mais libre. Les elections prochaines doivent evidemment etre boycottées pour signifier que l’on ne meurt pas deux fois. Comme celles passées les elections boycottées peuvent faire peur à un pouvoir democratique, on ne se fait pas d’illusions, mais c’est une étape importante pour rompre l’anneau qui lie l’esclave au maitre.
    Yettaf Azar Ighil dh’adhar!

    Répondre
  5. Que de la haine et vous voulez construire un état tozzzz en n’a deux wilaya et en. Peut même pas se voir , allez vous acheter un troupeau de mouton et faite se que vous savez faire,

    Répondre
    1. @ Mohand
      On n’as que deux Willayas ? tu veus dire « vous n’avez que deuz Willayas  » car tu ne fais pas parti de la Kabylie. On n’as pas deux de tes willayas. On a une region appellee la Kabylie ; elle s’etale de Voumerdres jusqu’a Setif en incluant toute la region de Bouira. Que toi et tes comperes veulent l’as decouper en centaines de Walous , c’est OK, nous on connait ou les frontieres se trouvent.

      Répondre
  6. Je ne comprends pas toute cette haine envers un artiste qui est venu dans son pays pour promouvoir sa prochaine sortie musicale en janvier 2018 . Et vous osez ainsi le dénigrer gratuitement d’une façon la plus insipide et maladroite qui soit. Idir est un chanteur poète qui mérite grand respect, non seulement en Kabylie mais aussi sur tout le territoire d’Algérie.

    Répondre
    1. Massinenne,

      Nul ne le denigre. En fait, il fait de sa vie ce qu’il veux, on s’en fiche royalement.

      Or, ce vile personnage s’est attaque sans vergogne et a denigre des militants pacifistes pour la liberte du peuple Kabyle et s’est meme rabaisse a les qualifier de « fachos ». Des militants qui sont pourchasses par un pouvoir terroriste d’obedience arabo-islamiste, beaucoup d’entre eux gissent dans les geoles de ce regime et d’aucuns ont meme etes assassines.

      Le moindre qu’on puisse faire est repondre aux supercheries et aux mensonges de ce « cheb » qui est a la solde des dinars d’un regime totalitaire et faschiste.

      Répondre
  7. Vous êtes dans un grand écran de cinéma et le monde entier ce manqué de vous arrêté de vous critiques kabyle arabe en n’ait tous des enfants de l’Algérie vive l’Algérie vive l’Algérie abat l’ennemi de l’Algérie je suis kabyle et arabe fier d’être algérien vive mon pays.

    Répondre
  8. De quelle haine parles tu ? beaucoups de personnes avaient pense que ce chanteur etait le porte parole de la resistance Kabyle face a la bande de voyous et de criminels qui ont assassine des centaines de kabyles y compris monsieur Matoub Lounas .A la fin ce mec est venu soutenir ce regime diabolique a leur tete un voleur ,puis insulter la vraie resistance ,et toi tu nous parles de haine . Ce chanteur est une figure publique ,tout le monde a le droit de le critiquer ,ou bien de le soutenir comme tu le fais ici sur ce forum .C’est ca qu’on appelle la liberte d’expression non?
    Moi par exemple je savais tres bien depuis longtemps que ce mec n’etait pas ce que beaucoups de gens pensaient de lui.

    Répondre
  9. Vos vies doivent êtres tellement ennuyante ,vous êtes la à vous disputé pour des futilité ! C’est pitoyable… grandisser un peut dans vos tête . Mes chère frères et soeurs Kabyles je vous propose d’arrêté de vous faire passé pour des victimes de la société Algérienne . Nous avons la chance de faire partie du plus grand pays d’Afrique pourquoi vouloire le divisé ? Nôtre pays a traversé des moments de terreur , de joie . L’ Algerie est un pays avec un passé extraordinaire ! Alors pourquoi vouloir en sortire ?

    Répondre

Réagir

*