Bouaziz Ait Chebib et deux autres militants souverainistes enfin libérés après leur interpellation


TIZI WEZZU (Tamurt) – Dans l’après midi, Bouaziz Ait Chebib, l’ancien président du MAK, a été interpellé par la police algérienne avec deux militants souverainistes, Hamid At Ali et Khelaf Ait Chebib  au niveau de barrage à Tizi-Wezzu.

Ils ont été embarqués au commissariat de Bastos. Après un long interrogatoire, ils ont été libérés avec des convocations.

Avec les marches prévues pour demain à l’occasion de Yennayer à Tizi Wezzu,  Tuviret, et Vgayet, la répression et le harcèlement contre les militants du MAK va crescendo. L’État algérien espère ainsi démotiver les militants et faire taire la Kabylie.

 

 

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Comme le leur a si bien rappelé Rachida Ider : Ur nugadd leHvus nwen, Ur nugadd arças nwen, Ur nugadd les chars nwen, Ur nugadd Qesam nwen !!
    Ils jouent à quoi avec toutes ces interpellations ?? Ils ne comprennent donc pas que cette hogra et ce LvaTel ne fait que renforcer la conviction des militants et la sympathie des récalcitrants à l’idée d’indépendance ?

    Répondre

Réagir

*