Benghebrit ordonne de célébrer Yennayer dans toutes les écoles algériennes !

Yennayer dans les écoles

ALGÉRIE (Tamurt) – La ministre de l’éducation algérienne, Noria Benghebrit, a pris une décision salutaire, faut-il le dire, à plus d’un titre. Elle a instruit tous les établissements scolaires des 48 wilayas algériennes, de célébrer le premier jour de l’an Berbère, Yennayer.

Elle a ordonné à ces derniers de réserver, le 12 janvier prochain, une heure  de cours pour expliquer aux écoliers l’origine de cette fête nord Africaine.  Une décision, certes loin d’être suffisante, sachant que la journée de Yennayer n’est même pas reconnue officiellement, mais elle mérite d’être saluée. Une décision certainement personnelle. La ministre Benghebrit semble être une moderniste au sein d’un gouvernement raciste et archaïque. On se souvient de la campagne menée contre elle par les islamistes  rien que pour avoir défendu l’enseignement de l’arabe populaire algérien, l’année passée.

Elle a été même accusée de rouler pour Israël ! Benghebrit est aussi pour le retour de l’enseignement de  certaines matières en langue Française. Mais elle bute souvent sur l’obstacle des dirigeants qui ne veulent, sous aucun prétexte, le développement de l’école algérienne. Que peut faire cette ministre toute seule devant un régime qui a passé plus de 60 ans à effacer l’identité Amazighe ? Une hirondelle ne fait pas le printemps, comme on dit.

Lounès B pour Tamurt  

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Elle ordonne comme ça sans préparatif comme si les arabelouz obéiront à un ordre aussi improbable ,alors que durant des siècles on les désamazighizés ? L’amour du risque ? A mon avis c’est encore une ruse du régime pour barrer la route des Kabyles pro autodétermination ! La suite à la prochaine annonce bidon comme l’a été Tamazight langue officielle mais en écriture arabe pour faire plus fun , sans doute !

    Répondre
  2. Ils ne savent même la signification de cette fête ancestrale des vrais et authentiques Immazirens !.. Une célébration aussi séculaire, dont ils n’ont même idée de quand elle datait et comment la fêter et avec quoi,cela revient, à fêter un simulacre du genre déguisement pour enfants, lors de la fête »halloween ». On décrite pas une fête chargée de symboles, rites, contes et légendes, fête nationale pour une peuplade aussi étrangère que ces arabes ânes. Nayear répond à tout un rite de célébration, dicté depuis des temps immémoriaux !? Ce n’est pas Disneyland ?!.. Cette fête s’accompagne de traditions, qui n’ont pas varié depuis plus de 3500 ans !… chez moi, en Kabylie profonde et authentique, nous la fêtons depuis l’aube de l’humanité et dans son pure jus, il n’avait jamais varié, nayear était, est et sera toujours une des fêtes la plus importante pour nous les vrais et derniers authentiques et fiers Immazirens de toujours. Alors, SVP, je demande aux bédouins de fêter uniquement leur fête de l’aid, que moi et ma famille, n’avons jamais célèbré, c’est normal, elle n’appartient pas à ma culture, par contre laisser nayear à son vrai peuple, oui le mien, vous ne saurez même la fêter dignement, puisque vous ne savez même parler un seul mot kabyle !.
    C’est un blasphème vis à vis de nayear, fêtez uniquement vos fêtes arabes, laissez ma fête tranquille, elle est chargée de symboles pour nous, c’est un des (cordons) ambilical » qui nous relié à la mémoire de nos aïeux, nous avons veillé sur elle, depuis des millénaires. Pour vous, elle n’a aucune signification !. Cessez une fois pour toute, de parodier ma culture et identité !?…

    Répondre
    1. @diana
      Avec ton laïus vomitif, tu vas finir par nous dégoûter de tout.
      Mais je reste convaincu que derrière ton pseudo, se cache un ver de Troie lancé par les vrais ennemis de la liberté des kabyles.
      A supposer que tu sois réellement kabyle, ce dont je doute fort, dans quelle kabylie as tu vécu, puisque tu parles de pratiques que je n’ai vues nulle part en kabylie, et qu’aucun écrivain ni chanteur illustre n’en a fait mention.
      Ton racisme abject dessert la cause kabyle et le plus grand service que tu puisses lui rendre est de disparaître. …ad vitaem aeternam.

      Répondre
      1. # Mhenna

        Vous avez raison en ce qui concerne quelques mots déplacés dans le texte de @diana, mais loin d’être du racisme abjecte. Je lis pire tous les jours sur de nombreux sites et particulièrement chez des non Kabyles.

        Mais voyez vous, moi aussi je partage l’idée d’arrêter l’Amazighité aux seuls Amazighs et, de cesser de vouloir obliger les gens non berbères de le devenir.

        l’Enseignement de TamaziYt est imposé à tous les Algériens, y compris ceux qui sont arabes (très nombreux) et qui ne le souhaitent pas (Je les comprend et les soutiens).
        Aujourd’hui, on veut imposer une fête de nouvel an berbère à tous, y compris aux arabes algériens qui, n’en veulent pas et, je les comprend et les soutiens.

        Ne sommes nous pas entrain de faire la même erreur que les Arabisants, en ce qui concerne l’imposition de la langue arabe à tous les Algériens.

        Nul n’a le droit d’imposer aux autres sa langue et sa culture (dont ses jours de fêtes)

        Répondre
      2. A Mhenna, toi aussi tu me dégoûte avec tes insinuations et je n’écris pas nous comme tu a osé le faire toute honte bue…Diana n’a rien écrit de mal ou de contrevérités qui peut laisser supposer ou faire croire qu’elle est loin des réalités du pays. Mhenna tu sais, -je te provoque en te tutoyant- on peut être imprégné de la culture kabyle même si on ne vit pas au pays. Cela s’appelle Takbaylite qui est une attitude et Diana l’a et elle l’a montrée à plusieurs reprises. Une fois je t’ai répondu et je t-ai dit que je serais tjrs derrière toi pour te botter le ….. car tu mérite même une gifle.

        Répondre
  3. La fourberie arabe et la naïveté kabyle sont sans limites.
    A défaut de privatiser Allah, l’arabe fait rimer Islam avec arabité.
    La qawmiya arabe est en train de détruire tous les régimes arabes qui en ont fait leur leitmotiv, et par extension ont donné naissance à des monstres, tel que daech.
    Les arabes algériens nous refusent l’indépendance car celle ci signifie, à leurs yeux, à tort ou à raison, qu’on va les laisser  » entre eux », et comme ils se  » connaissent » tres bien entre eux, qu’ils ne savent répandre que injustice et corruption, cette idée d’indépendance, leur est donc insupportable.
    Dans un sursaut d’intelligence ou de calcul, le ministre des affaires religieuses a déclaré, qu’il fallait revenir au vrai islam algérien qui est pratiqué en…kabylie…walhamdulilah !!!!
    Il suffit de lire les appels au meurtre contre les souverainistes, l’arabe accepte l’injustice quand son intérêt est menacé.
    Il ya un seul islam, c’est celui qui a permis aux kabyles de traverser les âges en cohésion, où l’ordre et la sécurité étaient garantis sans police ni armée.
    La naivete kabyle réside dans le fait, hélas, que des souverainistes apportent de l’eau à leur moulin en s’attaquant à cette valeur intrinsèque des kabyles, qu’est l’islam.
    Le FIS n’a t-il pas essayé d’utiliser tamazight ?
    Je ne demande pas que le mak défende l’islam en kabylie, il sait le faire tout seul, mais seulement qu’il lui foute la paix, et des millions de kabyles porteront ce projet d’indépendance à bras le corps.
    Tanemirt.

    Répondre
    1. @Mhenna
      Moi l’Islam, que je connais , a maintenu les Kabyles dans la mediocrite la plus totale. Je devine que En particulier il a fait de Mhenna un frustre sexuel jusqu’a l’age ou il s’est marie mais deja trop tard ses neurones sont devenus du vermicelle au lieu de flasher la connaissance et la science. Mais bien sur les Arabes du Moyen orient sont tous des coureurs de chevres donc il n y pas de probleme.. ils ont meme des marches de chevres !
      Non franchement ton Islam m’as en particulier interdit de ramener une guitare a la maison . Haram la musique ! Vas brouter avec ta chevre.

      Répondre
    2. Arrêtez de dire n’importe quoi à chaque fois que vous évoquez le MAK. Le MAK ne défend aucune religion et ne s’en prend à aucune autre. Je vous mets au défi de trouver un document du MAK qui pourrait étayer vos allégations. Vous auriez dû vous rappeler le propos du Président Kabyle lors de la manifestation qui s’est déroulée à Paris en soutien à Bouhafs et aux détenus Mzabs, il avait notamment dit en substance qu’en tant que Président de l’Anvad il ne soutient aucune religion contre une autre, et son propos est on ne peut plus clair. Le projet du MAK est fondé sur la laïcité : la liberté de conscience, liberté pour chaque citoyen d’opter pour le religion de son choix, sans religion d’Etat. Si le projet aboutit les femmes Kabyles seront définitivement libérées du code de la famille algérien esclavagiste inspirée de la chariaa.

      Répondre
    3. @mhenna
      Pauvre mhenna!!!! Daech=islam, daech est la vrai religion musulmane telle qu’elle a été pratiqué par tes frères bedouins depuis 14 siècles. Islam de paix n’a jamais existé, il n’existe que dans les tetes des ‘aliénés à ton image, t’as qu’à lire la biographie de ton bourreau momo;. Razzia, pédophilie, esclavagisme, terreur, ils ont fait du cimeterre l’arme par excellence pour faire taire à jamais toute vérité qui pourrait venir d’un illuminé sur leur secte.
      Votre dogme attire tous les tarés, voyous, délinquants de la terre pour rallier daech dans l’l’espoir d’accéder au paradis bedouins.
      Cette secte a réussi à semer dans vos coeurs la graine de la haine, de la haine de soi, de l ‘hysterie de la schizophrénie qui se réveille à chaque fois que quelqu’un porte un esprit critique envers l’islam qui est le cancer metastasique de l’l’humanité.
      Ben voyant cheikh mhenna! !!!

      Répondre
  4. y a rien sans rien .toute avancée sur le terrain identitaire ni pas venu seule .le mérite reviens aux hommes et aux femmes qui se sont tombe,torture,emprisonne ou exiler pour que notre culture avance .

    Répondre
  5. Le système éducatif algérien prépare les enfants au DJIHAD en faisant de l’école publique une école coranique,au lieu d’une école laique moderne qui dispense le savoir universel ,les sciences ,l’éducation civique et l’amour de l’autre.Voilà ce qui est v
    dispensé dans lres programmes scolaires algériens.
    Le constat actuel sur l’échec du système éducatif Algérien est imminent. En réalité nous n’avons pas de système éducatif, nous n’avons aucun programme. c’est une garderie d’enfant de 6 ans à 24 ans avec quelques programmes d’animation que nous avons. (au primaire on récite quelques versets coraniques, au moyen, on interprète quelques versets coraniques, et au terminal on commente certains versets coraniques, au final de l’université, on pense vraiment qu’on détient la vérité absolue sur tout. et nous pensons la raison de l’échec, c’est de passer à coté des vrais valeurs musulmanes, et que notre fatalité c’est le manque d’application des lois divines). donc finalement nous auront des juges qui cherchent dans les livres coraniques pour peser entre le mal et le bien, un médecin qui donne des conseilles selon la charia, comment pratiquer le ramadan avec le diabète. un enseignant à nouveau dans le cercle qui va pousser l’enseignement vers la pratique de la religion, parce que lui même pense qu’on lui a caché la vérité pendant sa formation. et au sommet de la pyramide un premier ministre qui va dire aux 40 millions d’algériens, les militaires assassinés vont y aller au Paradis.

    j’aimerai bien croire le premier ministre.

    donc vous voyez monsieur , on est pas du tout dans l’enseignement, on est dans une colonie de vacances des scouts chacun improvise, pour trouver un chemin, et on ne sait pas ou aller.

    ça fait plus de 20 ans que je me posait la question, pourquoi on s’en va pas juste chercher ce que les autres humains ont déjà découvert et mis en marche et qui est fonctionnel, au lieu de réinventer la roue. et pourtant nous avons des avions récents, des voitures des bateaux encore dans leurs sacs d’emballage, des meubles des électroménagers, des belles maisons. importés du monde civilisé. mais pas les lois, pas le savoir faire, pas la politesse, pas la politique, pas l’économie, pas le savoir tout cour. vous savez pourquoi?

    parce que nous pensons toujours que nous détenant la vérité suprême. et que dieu nous préfère des autres société. et que nous avons de la chance d’être des musulmans, et pas n’importe quel musulman non encore meilleurs que tous les autres.

    La fierté d’être des nuls

    Répondre
  6. Azul,
    LA GIROUETTE

    Tiens tiens notre cher hadj mhenna l’arabe pour l’année 2017 à réussi à faire démarrer son cerveau, il est décidément pour l’indépendance de la Kabylie, il dit « nous refusent l’indépendance »
    En fait mon pauvre tu est une vraie girouette comme cette bengrebite, avec vous, mieux vaut vous avoir devant que derrière.
    Et je te le redit j’ai fait un recensement du peuple Aqvayli et il est bien à « majorité » Chrétien et c’est pas fini, nombreux Kabyle sont fatigués de prier un Dieu arabe.
    Quand tu comprendra que nous voulons un État LAÏC et non musulment là peut être que toi tu pourras t’entendre avec les vrais Aqvayli.
    La différence est que la Laïcité fait partie de notre Adn Taqvaylit et que ta secte a coupé la tête de nos glorieux ancêtres pour s’imposer de force.

    Répondre
    1. @etat aqmayli,
      Win ikyewthen, yebwi tassaruts.
      Sinon, pour le reste, je serai ridicule d’y répondre. ..je préfère te laisser cette palme du ridicule, comme la majorité des kabyles sont chrétiens. .tu as juste oublié de rajouter  » normalement » à L’Algérien ne.

      Répondre
      1. Enfin Mhenna c’est toi qui te couvre de ridicule….. Les Kabyles sont chrétiens, gnostiques ou athées ça ne te regarde pas enfin. Tu es un musulman et algérien et tu l’assumes comme un réflexe moutonnier. Ça te regarde et on s’en fout royalement.. Que fais tu sur ce site……Va poster avec tes frères muz….

        Répondre
  7. les gouvernants du pays nous dirrigent ,les mains liées,vers le suicide.
    Quelle malheur arrive –t-il à l’ALGERIE des grands hommes de MASSINISSA à ZIZOU en passant par ST AUGUSTIN,KAHINA,FADHMA N’SOUMER,Abane ramdane,Amirouche ,BEN M’HIDI,ZABANA ,KATEB YACINE,ASSIA DJEBBAR,…
    L’IRAN,l’INDONESIE,la MALAISIE,la TURQUIE,l’AFGHANISTAN,LE PAKISTAN….entre autres sont des pays ou l’islam a droit de cité.Mais juste pour la pratique religieuse.Ils sacralisent leur patrie ,leur langues maternelles et leurs us et coutumes.
    Chez nous on est plus royaliste que le ROI lui-même.
    On s’est rendu avec armes et bagages à l’arabité et à lislam.Nous avons vendu notre ame et tous nos bijoux de famille pour nous convertir en arabo musulmans.Nous sacralisons meme la Palestine que nous préfèrons de loin à notre patrie.Meme nos martyrs on ne les cite pas autant que ceux de Palestine dans les journaux de la télévision d’état.
    Un génocide identitaire est perpétré sciemment par des dictateurs colons au pouvoir,dont le programme n’est autre que l’arabisation,l’islamisation et la formation de militant pour s’appreter à combattre ISRAEL pour la raser de la carte du globe et à islamiser et arabiser les 6 milliards d’humains de la planéte par la force et les actions terroristes s’il la faut.

    Le système éducatif algérien prépare les enfants au DJIHAD en faisant de l’école publique une école coranique,au lieu d’une école laique moderne qui dispense le savoir universel ,les sciences ,l’éducation civique et l’amour de l’autre.Voilà ce qui est v
    dispensé dans lres programmes scolaires algériens.
    Le constat actuel sur l’échec du système éducatif Algérien est imminent. En réalité nous n’avons pas de système éducatif, nous n’avons aucun programme. c’est une garderie d’enfant de 6 ans à 24 ans avec quelques programmes d’animation que nous avons. (au primaire on récite quelques versets coraniques, au moyen, on interprète quelques versets coraniques, et au terminal on commente certains versets coraniques, au final de l’université, on pense vraiment qu’on détient la vérité absolue sur tout. et nous pensons la raison de l’échec, c’est de passer à coté des vrais valeurs musulmanes, et que notre fatalité c’est le manque d’application des lois divines). donc finalement nous auront des juges qui cherchent dans les livres coraniques pour peser entre le mal et le bien, un médecin qui donne des conseilles selon la charia, comment pratiquer le ramadan avec le diabète. un enseignant à nouveau dans le cercle qui va pousser l’enseignement vers la pratique de la religion, parce que lui même pense qu’on lui a caché la vérité pendant sa formation. et au sommet de la pyramide un premier ministre qui va dire aux 40 millions d’algériens, les militaires assassinés vont y aller au Paradis.

    j’aimerai bien croire le premier ministre.

    donc vous voyez monsieur , on est pas du tout dans l’enseignement, on est dans une colonie de vacances des scouts chacun improvise, pour trouver un chemin, et on ne sait pas ou aller.

    ça fait plus de 20 ans que je me posait la question, pourquoi on s’en va pas juste chercher ce que les autres humains ont déjà découvert et mis en marche et qui est fonctionnel, au lieu de réinventer la roue. et pourtant nous avons des avions récents, des voitures des bateaux encore dans leurs sacs d’emballage, des meubles des électroménagers, des belles maisons. importés du monde civilisé. mais pas les lois, pas le savoir faire, pas la politesse, pas la politique, pas l’économie, pas le savoir tout cour. vous savez pourquoi?

    parce que nous pensons toujours que nous détenons la vérité suprême. et que dieu nous préfère des autres société. et que nous avons de la chance d’être des musulmans, et pas n’importe quel musulman non encore meilleurs que tous les autres.

    La fierté d’être des nuls.

    Répondre
  8. la Ministre a instruit toutes les écoles des 48 Layanya de disserter sur Yenayer: Quelle bonne nouvelle! Quel progrès! Quelle reconnaissance! Quelle… quel….. et quelles….. En lisant l’article qui fait des éloges à madame la ministre, j’ai cru que c’était une journée officielle et fériée.. quelle fut ma déception de lire ce que j’ai cité en premier! Dayagui kan!!!? Astru hem adughalem, adafem urvedel wachemek. Ufanken d’lehgrif alakvael uzandjar!

    Répondre
  9. Je ne comprends pas pourquoi on tresse des lauriers à cette ministre du pouvoir colonial arabo algérien. Dire qu’elle a imposé d’elle même sans instruction « d’en haut » de célébrer Yennayer nécessite d’avoir des preuves. La logique des choses nous apprend que c’est plutôt par opportunisme que cette décision a été prise. L’objectif des actes menés en ce moment par les tenants du pouvoir colonial arabo algérien en Kabylie est d’empêcher la mobilisation des citoyens Kabyles pour les marches d’indépendances. Ces pseudo actions (célébrations d’une heure !) ne sont là que pour donner du grain à moudre au moulin des kds et autres algérianistes kabyles qui ne manqueront pas de louer le pouvoir colonial algérien pour ses « bienfaits » en Kabylie.

    D’ailleurs ces directives ne nous concernent pas en tant que militants Kabyles ; en effet les algériens peuvent célébrer ce qu’ils veulent et ce n’est pas cela qui arrêtera le combat de la Kabylie pour son indépendance. Ceux qui voient dans l’action de cette ministre à travers cette célébration une avancée sont les même que ceux qui ont chanté les louanges de bouteflika suite à la pseudo officialisation de Tamazight. On a vu ce qui l’en a résulté de cette officialisation …

    Répondre
    1. Le pouvoir algérien est aux abois,il sait que les kabyles ne sont pas dupes.En réalité toutes ces gesticulations ne visent qu’un seul objectif,empêcher la mobilisation des kabyles autour du MAK. La reconnaissance de tamazight,de yennayer,sont des subterfuges pour détourner les kabyles du seul combat qui vaille la peine, celui de la reconquête de sa souveraineté usurpée.Mme la ministre ferait mieux de rendre « Tamazight » (moi je préfère parler de langue kabyle) obligatoire dans les écoles de Kabylie au lieur de tourner autour du pot.Une langue facultative alors qu’elle est soit disant officielle est une hérésie,une provocation sournoise et indigne.
      Ces reconnaissances en cascade de dernière heure, ne peuvent détourner le peuple kabyle de l’essentiel à savoir la fondation de notre propre Etat national,garant de notre identité,de notre langue et de notre développement économique et social.Tout le reste n’est que fuite en avant.

      Répondre
  10. – Yennayer est une date symbole des Amazighs et seulement des Amazighs,
    – L’islam est une religion universelle et libre à tout un chacun de l’embrasser ou la rejeter,
    – l’Arabe est la langue maternelle des Arabes et seulement des Arabes et libre aux non Arabes de l’apprendre et d’en faire usage si cela leur semble utile.
    – Tamazight est la langue maternelle des Amazighs et seulement des Amazighs et libre aux non Amazighs de l’apprendre et d’en faire usage si cela leur semble utile.
    – Quant à Mme BENGHEBRIT elle ferait mieux de démissionner.

    Répondre
  11. Algérie comme on l’appelle actuellement faisait partie de la Numidie et donc ses habitants les Imazighenes ont toujours fêter Yinnayer de tout temps ce n’est pas nouveau, que ça soit en Kabylie chez les Chaouis et dans les 4 coins de l’Algérie. Mme Benghebrit propose simplement que cette belle fête familiale soit célébrer dans les écoles pour que les enfants sachent c’est quoi Yennayer et pourquoi pas en faire un jour ferrier. Il faut savoir partir à point et ne pas bousculer les choses.

    Répondre

Réagir


*