Le barrage de Taksebt s’est évaporé!

Barrage Taksebt

TIZI WEZZU (Tamurt) – La crise de l’eau en Kabylie aura des effets catastrophiques cette année. Alors que la période des grandes chaleurs n’est même pas entamée, le barrage de Taksebt est déjà presque à sec. Trois quart de sa capacité de réserve en eau sont déjà consommés. Le niveau d’eau baisse à vue d’œil. La situation est désastreuse.

Plus de la moitié des villages de la Kabylie souffrent déjà du manque d’eau. Quelle sera la situation de la Kabylie au mois de juillet et au mois d’août? Cette année sera certainement pire que celle des années passées. Même lorsque le barrage de Taksebt était plein, la crise en eau potable  n’a jamais été épargnée. Que dire alors cette année durant laquelle la sécheresse a sévi pour apporter sa part de malheur. Le barrage de Taksebt est exploité essentiellement par les autres régions d’Algérie, alors que  Tizi Wezzu n’a eu que des miettes.

Étrangement, le problème de la crise d’eau à Tizi Wezzu a été complètement évité par les candidats aux dernières législatives. Que dire aux villageois qui vont fermer les mairies pour réclamer de l’eau?  Des mouvements de protestation à travers toute la Kabylie durant cet été et même après auront certainement lieu. Les citoyens, qui ont déjà du mal à faire face à la flambée des prix des produits alimentaires de première nécessité, seront confrontés à la crise d’eau. Certains habitants d’Ath Waguenoun proposent même des solutions radicales.  » C’est simple. Nous allons détruire les canaux qui alimentent l’Algérois et ses environs à partir du barrage de Taksebt. Comme ça, ni eux ni nous, n’auront de l’eau », nous déclare avec colère un habitant de Tikoubaïne.

Ravah Amokrane pour Tamurt 

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Ce sera terrible pour les villageois de KABYLIE …je leur recommande de stocker de l’eau dans des citernes ou des jerricans , surtout pour les plantes , les bêtes , les arbres fruitiers , pour laver les sols , le linge , la cuisine , se doucher , les toilettes etc…et surtout de préparer un stock énorme d’eau minérale , car il pourrait y avoir pénurie et les prix risquent de s’envoler au marché noir …anticiper et prévoir , très important , car la canicule approche et il n’y aura pas de pluie avant novembre ou décembre …r

    Répondre
  2. Azul,

    Eh oui nous crevons de soif et les voleurs de bédouins ont l’eau « Amen Idurar Nagh » au robinet.
    Très bonne initiative de certaines personnes du village Ath Ouaguenoun « il faut tout casser, laissons couler l’eau à la nature ».

    Répondre
  3. La plupart des gens de ce pays maudit par le clan oujdiste sont en train de voir leur cervelle s’evaporee ! Kabyles et Arabes! C’est la le plus grand danger.

    Répondre
  4. L’eau est une ressource importante. On voit de par le monde les ravages causés par sa rareté. C’est une matière première de première nécessité. La nature a pourvue notre Kabylie. Et il est navrant de constater malgré cela la pénurie qui frappe nos villages et villes Kabyles. Les régions du monde libre qui ont le même climat que la Kabylie jouissent naturellement de l’eau courante en abondance dans les robinets pendant qu’on est restreint en Kabylie à quelques heures de ravitaillement dans la journée.

    Jusqu’où allons nous subir le colonialisme arabo algérien en Kabylie ? Ce qui s’est passé à Tawrirt Maqwren interpelle les Kabyles et notamment les citoyen de ce valeureux village. Le déshonneur que veulent lui faire subir ceux qui ont arraché le drapeau Kabyle doit être lavé. La passivité que certains ignorants prennent pour du pacifisme conduit à ce type de dérive.

    Le drapeau qui a été arraché est le drapeau Kabyle, ce n’est pas le drapeau du MAK seulement, il a été choisi par des milliers de Kabyles qui ont voté pour cela démocratiquement. Ceux qui ne reconnaissent pas le drapeau Kabyle ne reconnaissant pas non plus le PEUPLE Kabyle et réciproquement. Ceux qui ferment les yeux devant cette forfaiture en croyant que cela n’atteint que les militants se trompent lourdement. Il ne faut pas laisser cette gifle du pouvoir à ce village sans réponse. Sinon aujourd’hui on s’en prend au drapeau, demain ce sera autre chose. Le pouvoir avance par calcul, il ne fait pas de détail quand il veut frapper des Kabyles.

    Il revient aussi aux autres villages de soutenir Tawrirt Maqwren en faisant chez eux et en les médiatisant des levers de drapeau pour montrer leur attachement à ce symbole Kabyle. Rester debout malgré la tempête. Honneur aux résistants, et grande gloire au Peuple Kabyle.

    Répondre
  5. Azoul.il faut que l’eau de la kabylie reste pour les kabyles il faut fermer la conduite vers le pays maudit âne j’ai ri.ils n’ont qu’à boire leur pétrole et aussi arrêtons de donner la taxe à cette bande de bédouin inculte, avec ses 2 points on peut vivre aisément. Vive gpk, mak.vive l’indépendance kabyle.thadhoukli

    Répondre

Réagir


*