Bouteflika aussi n’a pas eu son BAC et c’est un repris de justice!

ALGÉRIE (Tamurt) – Un ministre Algérien a été limogé moins de trois jours après sa nomination. Les services de sécurité auraient découvert que c’est un repris de justice et a passé plus de 11 ans à l’université. La raison est valable si bien sûr elle est appliquée sur tous les ministres et les chefs d’Etat Algériens.

Djamel Kaouane, un nouveau ministre qui cache ses origines kabyles !

ALGERIE (Tamurt) – Le nombre de ministres et de dirigeants du régime d’Alger qui sont d’origine kabyle est plus important que tout le monde le pense. Sauf que la plupart des ambassadeurs, ministres et hauts cadres de l’Etat cachent souvent leur Kabylité. C’est le cas du nouveau ministre de la communication, Djamel Kaouane, qui a remplacé Hamid Grine.

Tizi Wezzu accueille  10 000 enfants sahraouis pour les vacances !

ALGÉRIE (Tamurt) – Plus de 10 000 enfants sahraouis sont attendus à Tizi Wezzu pour passer leurs vacances d’été, comme chaque année. Ils viendront à tour de rôle, entre juin, juillet et août. Les vacanciers du Sahara occidental seront pris en charge entièrement par la direction de l’action sociale de Tizi Wezzu, soit avec l’argent des contribuables kabyles.

Fella Meslem, battue aux législatives algériennes, elle se présente en France !

ALGÉRIE (Tamurt) – La candidate malheureuse du parti islamiste TAJ, dans la liste d’émigration en France, Fella Meslem, tourne complètement sa veste. Elle vient de se présenter aux législatives Françaises, après avoir sévèrement critiqué la France lors de sa campagne électorale aux législatives Algériennes.

Chute libre des ventes du journal Liberté

ALGERIE (Tamurt) – L’avenir est des plus lugubres pour le quotidien Algérien, Liberté. Selon un journaliste de ce canard, les ventes sont en chute libre. Moins de 20 000 exemplaires sont vendus, journellement, sur un tirage de 40 000. Alors qu’il y a quelques mois de cela, le journal enregistrait une moyenne de 160.000 exemplaires de vente par jour, sur un tirage de 200 000, selon notre source.

Prémices d’un printemps Amazigh en Afrique du Nord

TAMAZGHA (Tamurt) – Les gigantesques marches des souverainistes Kabyles,  la révolte des Rifains, et émeutes à Tataouine, les contestations des Mozabites, la résistance armée de l’Azawad, pour ne citer que ces régions Berbères, sont les prémices d’un printemps Amazigh en Afrique du Nord. Une révolte populaire spontanée se propage dans toute l’Afrique du Nord. Un…

Habitants de Tataouine : « Nous ne sommes pas des arabes ! »

TUNISIE (Tamurt) – Notre article sur la révolte des Amazighes du sud de la Tunisie a suscité un vif intérêt dans cette région berbérophone. Une militante de la cause Amazighe a pris attache avec notre rédaction pour nous informer que la revendication principale des jeunes révoltés est la reconnaissance de l’identité Amazighe Tunisienne.

Les  Rifains entrent  en désobéissance civile !

MAROC (Tamurt) – Le régime Marocain a perdu tout contrôle dans le territoire d’El Hoceima et le Rif. Les Rifains se sont imposés au point de dicter leur loi et les autorités locales se sont retirées. Une situation politique qui nous fait rappeler le mouvement citoyen en Kabylie qui avait pris le contrôle de certains secteurs en 2002.