Le RCD mobilise 2000  personnes à Tizi Wezzu

TIZI WEZZU (Tamurt) – Comme attendu, le RCD, en présence de ses deux présidents, l’officiel et l’officieux, n’a pas pu réunir plus de 2000 personnes dans sa marche pour la commémoration du printemps d’Avril 1980. Saïd Sadi était à la tête d’un petit groupe de partisans qui exhibaient des drapeaux islamistes algériens.

Yazid Zerhouni interdit des chaînes de télévision

ALGERIE (Tamurt) – L’ancien premier ministre Lyazid Zerhouni, dont le départ du régime avait suscité des étonnements et n’est pas expliqué à ce jour, est, apparemment, interdit de s’exprimer à la presse. C’est un journaliste d’une chaîne de télévision arabophone algérienne qui nous a informés que Zerhouni ne peut plus s’exprimer dans aucune chaîne de télévision.

Le RCD mobilise 500 personnes à Vgayet

BGAYET (Tamurt) – Un parti politique, dit national, digne de ce nom, qui n’arrive pas à mobiliser plus de 500 personne en présence de son président, et le jour d’une date aussi symbolique comme le 20 avril, en plus durant la période de campagne électorale pour les législatives, doit déposer son dossier de cessation d’activités politiques.

10 000 policiers envoyés en renfort à Tizi Wezzu

KABYLIE (Tamurt) – Comme chaque année, le régime algérien tremble à l’arrivée des manifestations des souverainistes Kabyle à chaque 20 avril. Il mobilise le plus grand nombre possible de ses policiers. Certains policiers kabyles à Tizi Wezzu, sympathisants du MAK, nous ont affirmé qu’au moins 10 000 policiers supplémentaires sont envoyés rien que pour Tizi Wezzu. …

Les marches suffiront-elles pour libérer la Kabylie ?

KABYLIE (Tamurt) – La mobilisation de peuple kabyle pour son indépendance, plus particulièrement les 20 avril de chaque année, est primordiale pour sa longue marche pour la libération. Mais, faut-il le dire, elles sont de très loin suffisantes pour réaliser ce rêve. Aucun peuple au monde n’a obtenu son indépendance uniquement avec les marches et les manifestations populaires.

A Skikda, on vend la viande de l’âne !

ALGÉRIE (Tamurt) – La vente de la viande de l’âne devient un phénomène en Algérie. La dernière découverte a été faite avant-hier à Skikda, à l’Est de l’Algérie, où la gendarmerie a découvert une boucherie clandestine, dans la localité d’Oued Bibi plus exactement, qui écoule de la viande de l’âne dans les boucheries et restaurants de la région.