Tutoriel pour accéder au journal Tamurt en Algérie

Suite à la censure du journal Tamurt en Algérie, de nombreux lecteurs n’arrivent plus à  nour lire et suivre l’information en directe Pour nous lire, nous vous proposons un VPN très efficace et gratuit qui porte le nom de SoftEther VPN Client, 11apour son installation veillez suivre les étapes suivantes : Nous allons commencer par télécharger…

Journée contre « le féminicide »

COMMUNIQUE (Tamurt) – Le 3 août 2017 nous commémorerons le troisième anniversaire de l’attaque génocidaire du soi-disant Etat islamique (Daesh) contre les Kurdes yêzidîs dans la ville irakienne de Sinjar. À partir du 3 août 2014, les attaques et les massacres ont causé une catastrophe humanitaire, mais ont surtout eu l’objectif génocidaire d’éradiquer toute la communauté Yêzidîe. Les femmes ont été systématiquement ciblées dans le cadre de ce génocide et, par conséquent, ces attaques constituent également un féminicide.

Halte à l’harcèlement judicaire

KABYLIE (Tamurt) – Deux cadres du RPK, Ahmed SADI et Tahar KHOUAS, ont été convoqués par la Brigade de la gendarmerie de Taboukert et après audition de plus de trois heures, il leur a été notifié qu’une poursuite judiciaire est engagée à leur encontre par le parquet pour le motif suivant : « attroupement illégal » à l’occasion de l’organisation du séminaire que nous avons tenu le 21 et le 22 juillet dernier à AROUS.

Appel à la solidarité avec la Kabylie

COMMUNIQUÉ  (Tamurt) – La psychose du régime bourgeois d’Alger s’exprime, essentiellement par son esprit pervers et revanchard qui vise à anéantir la Kabylie. Cette partie du globe est agressée, touchée dans son ego. L’Etat  nous montre, au quotidien, que la violence est son instrument efficace pour soumettre le peuple. La terreur est partout vécue,  dans les usines, dans les quartiers, dans les universités, et le pire, même l’écosystème n’en a pas échappé. 

L’AMA exige la libération immédiate de deux réfugiés politiques algériens Amazighs

COMMUNIQUE (Tamurt) – L’Assemblée Mondiale Amazighe a suivi avec une vive inquiétude l’arrestation de son président délégué pour l’Algérie et ancien réfugié politique au Maroc, M. Khoudir Sekouti, par les autorités espagnoles à Melilla, qui le détiennent depuis le Jeudi 6 Juillet dernier, après avoir été convoqué par la police pour la deuxième fois à cause d’un mandat de recherche internationale lancé par les autorités algériennes contre le militant amazigh du Mzab en l’accusant de terroriste.