L’entraineur Belge Hugo Broos: « Hannachi est un malade mental »

KABYLIE (Tamurt) – « Hannachi (Mohand-Chérif Hannachi, président de la Jeunesse sportive de Kabylie-JSK, NDLR) est un malade mental », a déclaré samedi l’entraineur belge, Hugo Broos, qui pilote l’équipe nationale du Cameroun, sacrée championne d’Afrique cette année. La réponse est, on ne peut plus franche, voire cinglante de la part d’un grand entraineur de dimension international.

Dourari poursuit son délire: « Il faut  transcrire tamazight avec les trois caractères »

KABYLIE (Tamurt) – Abderrezak Dourari, pressenti de devenir le Président de la future Académie de langue amazighe, qui refuse de voir le jour, a encore fait parler de lui suite à son intervention au cours de laquelle il préconise de transcrire tamazight dans les trois caractères (latin, arabe et tifinagh).

A trois mois des élections législatives : Le FFS et le RCD confectionnent leurs listes en cachette

ALGÉRIE (Tamurt) – Les responsables du FFS et du RCD n’ont pas encore communiqué les noms de leurs candidats aux prochaines élections législatives prévues le 4 mai prochain. Il ne reste que moins de trois mois et les deux partis, qui convoitent uniquement la Kabylie puisqu’ailleurs ils n’ont aucune chance, n’ont pas donné signe de vie.

C’est le frère du grand milliardaire : Mohand Haddad candidat du FLN à Tizi Ouzou

ALGÉRIE (Tamurt) – Après avoir investi dans les médias, en lançant notamment deux journaux quotidiens et deux chaines de télévision (l’une générale et l’autre d’information), le grand milliardaire kabyle Ali Haddad a décidé de s’investir dans la politique, non pas en personne, dans un premier temps, mais à travers son frère. Il s’agit de Mohand Haddad, dont on annonce la candidature pour les prochaines élections législatives algériennes, programmées pour la journée du jeudi 4 mai 2017.

Le 6 février, Tamazight langue « officielle » : Une année plus tard, rien n’a changé en Algérie

ALGÉRIE (Tamurt) – Une année après l’officialisation de tamazight en Algérie, il n’existe aucun document administratif ou autre qui est rédigé en langue amazighe. Aucune trace de la langue amazighe ne se trouve sur les cartes d’identité, ni sur les passeports, ni dans aucun autre document comme le permis de conduire, les fiches individuelles et familiales, les extraits de naissance délivrés par la mairie. Il n’y a même pas une présence symbolique de tamazight, par exemple, dans les entêtes ou les cachets officiels.

Université de Tizi Wezzu : Un colloque sur Mouloud Mammeri en … langue arabe

TIZI WEZZU (Tamurt) – Quand il s’agit de la langue et culture amazighes, le pouvoir algérien fait preuve d’un esprit vraiment sournois. Le 28 février prochain, l’université Mouloud Mammeri compte commémorer l’anniversaire du décès de l’écrivain et chercheur kabyle, l’un des précurseurs de la recherche dans le domaine amazigh. L’initiative est louable surtout qu’elle coïncide avec le centenaire de la naissance du fils de Taourirt Mimoun, à Ath Yanni, n’était-ce le fait qu’il s’agisse d’un cadeau empoisonné.