La sincérité du physicien kabyle Madjid Boutemeur

CONTRIBUTION (Tamurt) – Monsieur Madjid Boutemeur est un illustre kabyle de la Trempe de Mammeri. Il a la même simplicité, accessible à tout le monde. Ce professeur est une sommité dans le domaine  de la recherche sur la physique des particules. C’est lui qui a mis au point la Hadrontherapie (destruction des cellules cancéreuses par l’énergie atomique)  qui est une technique révolutionnaire dans l’élimination des cellules cancéreuses avec une très haute précision sans endommager les cellules voisines, même si la tumeur se trouve au centre d’un organe (cerveau) inaccessible au bistouri.  Actuellement cette thérapie n’est utilisée qu’au Japon et en Allemagne. Il a été nominé deux fois pour le prix Nobel qu’il a  chaque fois raté de près, le pouvoir Algérien serait (conditionnel) la cause vu  ses positions favorables à l’indépendance et à l’autonomie de la Kabylie.

Le cercle vicieux du terrorisme arabo-islamiste

CONTRIBUTION (Tamurt) – Le terrorisme islamiste vient de l’islam radical qui vient du fondamentalisme musulman. Ce dernier vient directement de l’islam. (Il ne provient pas du judaïsme ni du christianisme ni de l’athéisme…)
Le fondamentalisme islamiste est développé par les dirigeants arabo musulmans en pensant qu’il s’agit de la  culture et de la civilisation arabo musulmane, dans le but de retrouver «l’âge d’or de l’islam ».

Faut-il diversifier les mouvements indépendantistes kabyles?

CONTRIBUTION (Tamurt) – Le  MAK, Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie, est crée par  un groupe de militants et intellectuels kabyles en 2001. Ferhat MEHENNI  a présidé ce mouvement autonomiste jusqu’en 2010. Puis  Mohand Larbi Teyyev  de juin 2010 à  août 2011 et Mouloud Mebarki d’août 2011 à  décembre 2011. Bouaziz Ait Chebbib a tenu la présidence du MAK de  décembre 2011 à novembre 2016. C’est sous la présidence de ce dernier que le mouvement a évolué en 2014 de son ancienne forme autonomiste vers l’autodétermination avec l’option indépendantiste.

Commémoration du printemps amazigh à Marseille

DIASPORA (Tamurt) – Le printemps Amazigh sera célébré cette année dans l’unité à Marseille. Un collectif d’associations kabyles/Amazighs des Bouches du Rhône s’est réuni au siège de l’association SFK le samedi 1/04 2017. A l’issue de la réunion ces associations sont parvenues à s’unir pour commémorer ensemble le printemps berbère de 1980 et le printemps noir de Kabylie de 2001.

Célébration de Yennayer à Marseille

MARSEILLE (Tamurt) – Le samedi 14 janvier 2017 (2967) l’association solidarité France-Kabylie (SFK) a organisé la fête de Yennayer pour le bonheur des Marseillais dans la grande salle du CMA de la Barrasse, mise à disposition par la mairie les 11/12. Les organisateurs étaient très contents de la forte participation du publique Franco Kabyle (150 personnes environ) venus pour profiter de ce moment culturel et festif et pour participer à la célébration de cette date symbolique et importante pour tous les peuples amazighs.