L’allumage des chauffages, en cette période de froid, a engendré des incidents dans les écoles

KABYLIE (Tamurt) – En plus des coupures de routes et des éboulements, le froid qui s’est installé en Kabylie a failli faire des ravages au niveau des écoles dont quelques unes sont carrément fermées. Pour chauffer les salles de classe des écoles restées ouvertes, il a fallu, bien entendu, allumer les poêles à mazout et les chauffages à gaz de ville. Mais cela a engendré quelques accidents.

Les intempéries obligent les montagnards à vivre isolés

BGAYET (Tamurt) – Il est vrai qu’il a beaucoup neigé, ces derniers jours, mais cela ne peut justifier la situation de désespoir dans laquelle vivent beaucoup d’habitants des zones rurales de Kabylie. Isolés, ils prient Dieu pour que les intempéries s’arrêtent malgré l’espoir que la pluie apporte à l’agriculture, leur principale source de revenus.