Anis Rahmani lui a remis un burnous : Idir rend visite à Ennahar TV et s’exprime en arabe !

Idir à Ennahar TV

CULTURE (Tamurt) – C’est en grandes pompes qu’Anis Rahmani, directeur général de la chaine de télévision anti-kabyle notoire, Ennahar TV, a reçu ce jeudi le chanteur kabyle Idir en son siège. Ce dernier a été accueilli comme un véritable « héros » par les journalistes et le directeur de la chaine de télévision arabophone « Ennahar-tv » dont l’une des missions a été depuis toujours de dénigrer les kabyles et leur combat.

Ennahar TV est une chaîne de télévision directement télécommandée par Saïd Bouteflika, frère du Président de la République dont elle défend les thèses contre vent et marrées. Des années après son lancement par le clan présidentiel, cette chaine de télévision diffuse toujours exclusivement en arabe. Elle ne compte dans sa grille ni de journal télévisé en kabyle ni aucune émission dans la même langue. Lors de la cérémonie improvisée au siège d’Ennahar TV, Anis Rahmani, directeur de la chaine ainsi que du quotidien arabophone Ennahar El Dajdid, a remis un burnous à Idir en direct, devant les caméras. Idir avait l’air très content et comblé de ce qui venait de se passer et ne donnait guère l’impression d’avoir été piégé, encore une fois. D’ailleurs, pour remercier l’équipe d’Ennahar TV du fond de son cœur, Idir s’est directement exprimé en langue arabe sans aucun complexe pour dire son bonheur de se retrouver ainsi devant des journalistes et un directeur de chaine de télévision qui le portent autant que ça dans leur cœur.

Après l’annonce de sa tournée à Alger et dans quelques autres villes en Algérie et en Kabylie, tournée organisée directement par le pouvoir algérien via l’ONDA (Office national des droits d’auteurs), le chanteur kabyle Idir a multiplié ses sorties et des déclarations décevantes et étonnantes mais qui cadre tel qu’il se doit avec son choix. Celui d’être pris en charge par le pouvoir algérien durant toute sa tournée avec des cachets mirobolants dont le montant n’a pas encore été révélé. Et ne sera sans doute jamais révélé.

Tahar Khellaf pour Tamurt

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. Faire des actions comme ca par Idir, c’est une preuve de savoir vivre et vivre ensemble, c’est de la courtoisie et de la dipolomatie.

    Vive la Kabylie autonome eternelle dans une Algerie plurielle

    Thanemirth

    Répondre
    1. @AzwawGaia l’algérie plurielle c’est toujours les Kabyle qui doivent faire des courbettes et apprendre la langue des arabes.
      Aucun arabe ne parle kabyle,mais tous les Kabyles ont l’obligation de parler arabe.. elle est belle ton alzérie plurielle!

      Répondre
    1. Comme le fait tout Kabyle, en Algérie ou dans le monde, par respect aux cultures des hommes et aux êtres de toutes les couleurs.
      Un Kabyle s’exprime toujours dans la langue de son interlocuteur, fut-il Hébreu.

      Dommage que certains de nos interlocuteurs, ne font jamais cet effort (de parler dans la langue de l’autre), par principe, manque d’éducation et de savoir vivre.

      Répondre
      1. Azul,

        L’algerois toi qui nous a insulté en 2001, si ont suit ta logique, parle tu Amazigh, toi qui vit chez nous en Tamazgha, t’inquiète je connais ta réponse, c’est marrant comme les syriens veulent nous donner des leçons chez nous en Tamazgha.
        Vous êtes juste des envahisseurs, vous n’êtes pas chez vous et votre race arabomusulment est la race la plus détesté au monde.
        Ouvre les yeux, il y a bien une « des » raison »s ».

        Répondre
        1. @Etat Aqvayli
          On dirait que tu n’a pas compris le second degré de l’Algérois, c’est dommage, car il a remis AEK à la place qui est la sienne de façon très intelligente dans la dérision.

          Répondre
  2. Idir aurait mieux fait d’être proche d’un kabyle fut-il radicaliste du MAK Que ce raciste Racaille anti Kabyle qui porte une Haine sans limites contre tous les Kabyles de Kabylie, y compris Idir. Je vois que Idir à complètement perdu la boussole ou sa jalousie des indépendantistes à pris le dessus. Son expression « faute de combattants » est une ignorance vilontaire, une insulte à l’encontre de Bouaziz, Ferhat, Mme Uder, La nouvelle Dihya. Il ne pourra s’y retrouver qu’avec de la Racaille type Ould Ali, Ouyahia et Cie.
    Pauvre de lui. La Kabylie est fière de ses Fils, nouveaux COMBATTANTS De la Liberté écrite en lettres de sang.

    Répondre
  3. iL FAUT AUSSI TENIR COMPTE DU FAIT POTENTIEL D’UN CHANTAGE OU MEME DE MENACE CONTRE LUI. LE REGIME NOUS A HABITUE’ AUX METHODES STALINIENNES, DONC N’ALLONS PAS TROP VITE DANS LA CONDAMNATION. IL FAUT FAIRE LA PART DES CHOSES.
    SUR LE NET J’AI PU LIRE DES COMMENTAIRES OU’ YIDHIR EST STIGMATISE’ POUR « AVOIR SOUTENU  » LE MAK. DONC IL Y A DU LOUCHE DANS CETTE FARCE.
    YIDHIR DOIT AVOIR NOTRE FRATERNITE’ ET CE MALGRE’ SES POSITIONS ACTUELLES, LAISSONS LE TEMPS LIVRER SA VERITE’.

    Répondre
  4. ⴰⵎⴳⵀⴰⵔ ⴰⵎⴽⵔⴰⵏⴻ · Editer

    Ce Idir est un traitre un vaut rien l’avenir nous le dira, de toute façon la Kabylie continuera son combat contre le colonialisme arabo-islamique d’alger anti-Kabyles et anti-Berbères (Amazighs) sans Idir qui a choisi le camp arabo-islamique.

    Répondre
    1. @Bouchaib
      Vraiment ? pour nous Kabyles oui elle est Amaigh mais pour vous les Amazigh arabises elle est l’Arabie bis!
      tu veus une preuve : lis ta constitution et vas ecouter les chaines tele d’etat algeriennes et ecoute le discours officiel.

      Répondre
    2. Pas de langue arabe langue d’ Etat ni officielle. L’ Algerie n’ a jamais ete arabe. Ce n’ est ni du racisme ni du regionalisme . Jouer l’ identite’ comme moyen politique est buste la preuve du grand vide culturel

      Répondre
  5. c est un vrai hypocrite ces positions sans jamais claire depuis son debut comme artiste .et maintenant tous le monde decouvre son vrai visage d islami- baathiste…. il a tjrs dit qu il comprenné pas l arabe ….. et pour quelque milliard il s exprime parfaitement avec cette langue.. le comble on lui a ramener une journaliste qui lui pose des questions en kabyle lui repond en arabe … quel honte

    Répondre
  6. Azul,

    Décidément c’est vrai idir a rejoins le clan des pigeons kabylnservices ceux qui bouffent les miettes et la liste est longue très longue.
    Peut être veut il une villa en suisse comme son pote hoho.
    Il est la honte de la Kabylie et quand je dis cela je pense aux familles des victimes Leqvayel.
    Écoutez Matoub Lwennas il a tout dit sur ces kabylnservices.

    Répondre
  7. ⴰⵎⴳⵀⴰⵔ ⴰⵎⴽⵔⴰⵏⴻ · Editer

    Puisque vous (@bouchaib) dites que l’algérie est Amazigh pourquoi le pouvoir algérien ne parle pas Tamazight et ne donne pas une première place dans sa constitution qu’il a rédigée à sa façon pour exclure l’Amazighité et instaurer une algérie arabo-islamique, donc l’algérie ne veut pas apprendre et parler la langue Tamazight, pour les Kabyles l’algérie doit arrêter de tromper l’opinion pour dire que l’algérie est Amazigh,c’est un leurre voulu par le pouvoir arabo-islamique en vue de tromper les Kabyles pour ne pas demander leur indépendance culturelle millénaire. Cette idée l’algérie est Amazigh, les Kabyles l’ont entendu plusieurs fois de la bouche du pouvoir algérien qui n’a jamais pris d’initiative pour le rayonnement et la reconnaissance à 100% de Tamazight depuis 1962. Donc arrêtez de répéter l’idée que l’algérie est Amazigh parce que c’est un leurre, une tromperie arabo-islamique pour faire taire les Kabyles qui ont été réprimés et assassinés à cause de leur Kabylité-Amazighité. Donc l’algérie est Amazigh dans l’imagination du pouvoir alors que celui-ci n’apprend pas et ne parle pas la langue Tamazight au même titre que l’arabe.

    Répondre
  8. Idir est simplement un gauchiste bobo bizounour. C’est un internationaliste , mondialiste, multicultiraliste. La Kabylie? Il en a rien à foutre. Il n’y a pas mis les pieds depuis qu’un conte kabyle a fait de lui une star. Rien à attendre de ce mec

    Répondre
  9. Un hypocrite de grande envergure, un vendu pret a vendre sa dignite et son ame meme pour une poignee de dinars. Je trouve que le sobriquet « Cheb Idir » lui convient.

    Tres prochainement, il va faire les eloges de boutesrika et des generaux sanguinaires, un « chayat » et un leche bottes de premiere classe.

    Répondre
  10. La derniere fois quand il a rencontre Aznavour pour faire une chanson avec lui .Au lieu de parler avec lui de la culture kabyle ,et la repression que subit le peuple .Eh bien etonnez vous ,ils etaient en train de parler de l islam comme un theologue ,il lui fait decouvrir l islam a Aznavour .

    Répondre
  11. Lors de cette tournée, il doit présenter ses excuses aux MARTYRS du printemps noir et au peuple Kabyle pour le rôle qu’il a joué dans la venue de ZIZOU (vedette de Football d’origine Kabyle) chez POL-POT.
    Maintenant tout le monde sait que c’est POL-POT (Boutef) en sa qualité de Ministre de la Défense qui a donné l’ordre de tirer sur les gamins Kabyles en 2001.

    Répondre
  12. J’ai fai tun commentaire sur TSA ou je disais ma déception d’entendre Idir parler uniquement français et arabe face à une journaliste kabyle qui essayait pourtant de lui parler en kabyle. Il avait une occasion en or, sur une chaine arabo-islamiste réputée pour sa haine des kabyles, de parler franchement en Kabyle et de défendre la Kabylie et même de
    dire à cette pseudo-chaine de télé qu’il savait qu’elle étaitn anti-kabyle. Mais non, il a choisi de parler en arabe et en plus il essayait de réduire Matoub à un simple artiste qui avait du talent certes mais, qui pour lui, n’était pa splus engagé que çca, et qu’il n’était pas un rebelle. Avec tous mon respect, Mr idir, en tant que franco-kabyle comme vous, je dois vous dire que notre notoriété et l’amour des Kabyles va très largement pour le Rebelle, chantre de l’amazighité et défenseur acharné de la Kabylie. Désolé, mais MATOUB Lounes est unique et sa personnalité, en tout cas parmi les Kabyles, vous dépasse largement. Ceci dit, je demande à mes frères kabyles de ne pas attaquer Idir car c’est ce que attend l epouvoir criminel. Il essaie par tous les moyens de nous couper de nos artistes et de tous ceux qui peu nous unir. Alors attendons de voir.

    Vive le MAK, vive Ferhat, vive la Kabylie

    Répondre
    1. Il aurait dû lui remettre un quamis qu’un avarnus étant donné les circonstances, il s’agit d’un conteste clair, c’est de l’arabo-islamique qu’il s’agit, il est invité par des arabes, ennemis de nôtre peuple depuis plus de douze siècles, dont acte.

      Répondre

Réagir

*