A cause de la terreur pendant le ramadan en Algérie : Des femmes enceintes obligées de manger dans les toilettes publiques

LE RAMADAN

ALGERIE (Tamurt) – Les non-jeûneurs vivent un véritable supplice pendant le mois de ramadan en Algérie, même quand il s’agit des femmes enceintes et des malades chroniques. Ce constat est valable partout en Algérie et même en Kabylie.

Des femmes enceintes auxquelles les gynécologues ont déconseillé vivement et fermement de faire carême à cause des dangers avérés que cela comporterait aussi bien pour elles que pour le fœtus, vivent un vrai enfer. Quand elles sont en déplacement, en dehors de chez elles, elles n’ont aucun endroit sûr où pouvoir manger, boire ou encore prendre leur médicament car manger en plein public pendant le ramadan « est un manque de respect », selon une bonne parties des citoyens fanatiques. Un manque de respect dont le prix à payer est rien moins qu’une agression physique digne du moyen âge quand ce n’est pas une interpellation par la police ou la gendarmerie.

Du premier au dernier jour du mois de la « Rahma », le climat de terreur et l’ombre de la peur planent tout le temps. De ce fait, des femmes enceintes nous ont confié qu’elles sont obligées de manger à l’intérieur des toilettes publiques. Des personnes diabétiques interrogées ces jours-ci nous ont donné la même information. C’est à dire qu’elles prennent leurs médicaments dans les toilettes publiques, notamment celles situées dans les gares routières ou dans les centres des grandes villes. D’aucuns s’interrogent : puisqu’il s’agit du mois de la rahma, pourquoi alors n’ouvre-on pas des restaurants gratuits pendant la journée spécialement pour les personnes vulnérables ? Ou bien, ceci aussi constituerait-il un manque de respect pour les jeûneurs ?

Il faut toutefois reconnaître aux musulmans fanatiques l’art de l’innovation en la matière en inventant le concept de « respect », mis en avant quand quelqu’un veut simplement manger car ne croyant pas aux mêmes idées. Une notion de respect qui cache à peine un manque de conviction flagrant car, lorsqu’on est convaincu de quelque chose, rien, absolument rien ne peut nous déranger, surtout quand il s’agit de voir quelqu’un manger. Quoi de plus banal si le système algérien, notamment l’école fondamentale, n’avait pas fabriqué, ce genre de mentalité surannée, qui ne ferait même pas l’objet d’un film de fiction américain tellement elle dégouline d’idiotie.

Tahar Khellaf pour Tamurt

Partager cet article

Un commentaire - Écrire un commentaire

  1. la seule raison qui fait qu’ils interdisent de manger dehors, c’est que quand ils voient quelqu’un manger, ils ont l’eau à la bouche et ça ils ne le supportent pas, donc ils l’interdisent que pour ne pas être dérangés dans leur fausse foi (…). C’est ainsi qu’on peut voir des gens qui se disent musulmans mais qui n’ont pas la foi. Ils sont musulmans que pour tromper les gens. 90% des islamistes sont athées.

    Répondre
  2. Malheureusement,la bétise gagne même la Kabylie.Ma propre famille a insulté ma compagne Française lors de notre séjour au bled en 2010.Notre seul tort étant d’avoir mangé devant eux pendant le ramadan.Pourtant ils nous avaient dit que cela ne les dérangeaient pas.Cette maison est celle de mes parents acquise grace à l’argent de ma mère Française,mais qu’importe on m’a dit que je n’étais pas chez moi.Ces gens n’ont même pas la reconnaissance du ventre.J’ai honte de mes racines.Ma culture est toute autre et j’en suis heureux.Ici en France un Athée à le pouvoir d’être heureux.Je pense souvent à mes parents et à leur implication à leur niveau dans la guerre de libération,à tous les martyrs de cette révolution .Ont-ils fait celà pour rien??!!

    Répondre
  3. Ce sont les symptômes d’une société malade, très affectées par le virus idéologique. Allez-y dépouiller un chien de ses puces et vous serez mordu. C’est le cas des sociétés musulmanes qui ne tolèrent pas qu’on dise du mal de leur mal. En musulmanie, le diagnostique s’appelle blasphème, haram. Pas touche à mon mal! Les gens souffrent et veulent que tout le monde souffre avec eux. Surtout ils ne veulent pas guérir. Pourtant la guérison ne demande pas un grand miracle: il suffit que chacun accepte de souffrir seul dans son coin sans chercher à contaminer les autres et tout le monde se portera mieux. Seulement, en musulmanie la souffrance est un mode de vie sacré par la devise : je souffre, tu souffres, il souffre, nous souffrons, vous souffrez, ils souffrent.

    Répondre
  4. Les femmes enceintes , les malades chroniques ou diabétiques qui osent prendre des médicament se font agressés par ces monstres arabes salafistes ou arrêtés par la police ou la gendarmerie arabo-islamique…Alors que dans le vrai islam , le malade , la personne âgée ou en voyage , la femme enceinte sont autorisés à non jeûner : mais maintenant c’est un islam salafiste-wahhabitte criminel qui se répand dans le monde entier en déformant la religion et en inventant des fatwas meurtrières… Il faudrait que tôt ou tard , la KABYLIE puisse chasser tous ces salafistes wahhabittes : la gangrène de l’humanité …

    Répondre
  5. J’ai fait l’expérience cette année en buvant et mangeant en plein jour devant un public de jeûneur, aucune réaction de leur part. Pour vous dire que votre info n’est basée sur rien. Pur intox.

    Répondre
    1. De nos jours les gens cherchent plus l éloquence des mots que leurs vrai signification
      Votre discours n a ni queue ni tête
      Chercher la vrai signification des mots employés tel que salafiste wahabite ect….. et placé les dans un autre sujet que celui ci
      Merci
      Car lorsque l on parle du vrai islam s est qu on le connais un temps soit peu
      S est comme demandé au mecanicien de nous expliquer une operation a coeur ouvert
      Le plus grand des ravages est l ignorance
      Personne ne détient la science absolue si ce n est notre createur mais rien ne nous empêche de recherché la vérité

      Répondre
  6. R. à Gsm. Vous ne dites pas où vous avez mangé. Si c’est en kabylie on vous l’accorde, mais pas ailleurs. Sinon allez tenter le coup à alger et vous verrez la réaction.

    Répondre
    1. C’est faux, c’est de la propagande islamique. Il y à 1an ou 2, des jeunes ont été arrêté par la police dans la wilaya de Tizi Ouzou. Les laïcs ont fait un mois pour organiser un rassemblement de 100 à 200 personnes a Tizi Ouzou pour que cesse ce despotisme, les islamistes ont fait de même avec un nombre 10 fois supérieur en 2 ou 3 jours.
      Les musulmans mérites tout les respects et l’islam c’est la meilleure religion et c’est pour ça qu’il faut conquérir le monde entier en semant la mort et la désolation pour faire plaisir à Dieu et son prophète.

      Répondre
  7. Ces voyous, repris de justice, ces ratés de la société et de l’humanité, qui imposent leurs dictât au nom d’une divinité qui n’a rien de divin, ce cancer metastasique qui est entrain d’achever le monde à petit feu et notre kabylie à grande vitesse n’est pas prêt de s’arrêter si les kabyles ne se réveillent pas de leur coma profond.
    @Gsm,
    Allez dire que c’est de l’intox, est un pur mensonge, je t’invite à allez déjeuner dans des régions ou les quartiers qui sont gérés par la milice religieuse tu verra leur réaction virulente et vous allez vite changer d’avis. cette religion s’était imposée dans le passé par la terreur, et elle continuera de s’imposer par la
    terreur. Vous savez pourquoi? Car les califats, qui étaient les mounafikounes (traître de la la foi d’abraham ) à l’époque, ont inventé de toute pièces cette religion qui est l’islam pour
    dominer le monde politiquement et militairement et imposer leur dogme.

    Répondre
  8. Vous qui pronnez la liberté des autres vous êtes communautaristes enfermé dans votre délire, vous êtes pire que ceux que critiquer. Propos malsain et racistes. Le monde continue à tourner sans vous.

    Répondre
  9. Gsm Comme tu étais seul ils ont du te prendre pour une bizarrerie ? l’exception qui confirme leur règle . Tant qu’il n’y en a qu’un ils le considèrent comme le fou du village ! UN bon conseil , ne tente pas ce genre d’expérience trop souvent et surtout choisis bien ton public car il pourrait t’en coûter cher la prochaine fois . Essaye par exemple Bab el Oued et si tu t’en sors indemne, envois nous un film vidéo sur la tolérance en milieu islamiste . J’espère qu’ils te laisseront au moins ta chemise.

    Répondre
  10. Très franchement, cela sent bien l’intox cette histoire, d’autant plus que le nombre de restaurant ouvert la journée pendant le mois du Ramadan doit être assez réduit !!

    Répondre
  11. Sauf urgence , les personnes vulnérables et par ces chaleurs , devraient rester chez elles. Femmes enceintes dans les toilettes ? Je n’y crois pas. Elles peuvent bien manger chez elles et sortir. Ça doit être des non jeuneuses .

    Répondre

Réagir

*